Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Le diagnostic et le traitement de la varicelle
Imprimer Envoyer à un ami
Varicelle

Mis à jour le 6 décembre 2016

Le diagnostic et le traitement de la varicelle

En cas de forme habituelle de varicelle, le médecin prescrit, après son examen, un traitement pour soulager les symptômes et donne des conseils pour éviter la surinfection des lésions cutanées. Les formes graves nécessitent un traitement par antiviraux et une surveillance.

La consultation

L’examen clinique du médecin traitant ou du pédiatre permet de poser le diagnostic.

Dans la forme non compliquée de la varicelle, aucun examen complémentaire n’est utile.
Un bilan et une hospitalisation peuvent être envisagés en cas de varicelle grave.

Le traitement de la varicelle

La varicelle est une maladie virale et ne nécessite pas de traitement antibiotique dans sa forme habituelle.
Consulter le dossier : Les antibiotiques, si on les utilise à tort, ils deviendront moins forts

Votre médecin vous explique les mesures à suivre pour prendre soin de la peau de votre enfant. Il peut prescrire un traitement pour soulager les symptômes de la varicelle :

  • des antihistaminiquesantihistaminiques
    Médicaments qui empêchent la libération de l'histamine, substance responsable des réactions allergiques.
    en cas de grattage ;
  • l'application d'une solution antiseptique ;
  • un traitement antibiotique uniquement en cas de surinfection bactérienne (impétigo).

Le traitement antiviral est recommandé dans les formes graves de la varicelle :

  • femme enceinte dont la varicelle survient dans les 8 à 10 jours avant l’accouchement ;
  • varicelle du nouveau-né ;
  • nouveau-né avant toute éruption si la mère a débuté une varicelle 5 jours avant ou 2 jours après l’accouchement ;
  • forme grave de varicelle chez un l’enfant de moins de 1 an ;
  • varicelle compliquée, en particulier de pneumopathie varicelleuse ;
  • personne immunodéprimée.
Sources
  • Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS). Virus varicelle-zona. Site internet : INRS. Paris ; 2009 [consulté le 2 mai 2013] 
  • Meylan P, Gerber S, Kempf W, Nadal D. Recommandations suisses pour la prise en charge des infections dues au virus de la varicelle-zoster. Rev Med Suisse. 2007;3(125):2116-22, 2124-9.
  • Collège national des enseignants de dermatologie. Infection à herpès virus de l'enfant et de l'adulte immunocompétents : varicelle et zona. Site internet : campus de dermatologie de l'Université numérique francophone des sciences de la santé et du sport. Lille (France) ; 2010-2011 [consulté le 4 mars 2015]
  • Yudin MH, Koren G, Shrim A, Farine D. Prise en charge de l'infection par la varicelle pendant la grossesse. Site internet : Société des obstétriciens et gynécologues du Canada. Ottawa ; 2012 [consulté le 2 mai 2013]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

Le dépliant de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

Ne vous melangez pas les pipettes ansm