Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Les vaccins contre le pneumocoque, le méningocoque de type C et l’Haemophilus influenza de type B
Imprimer Envoyer à un ami
Vaccinations

Mis à jour le 11 février 2016

Les vaccins contre le pneumocoque, le méningocoque de type C et l’Haemophilus influenza de type B

Le vaccin contre le pneumocoque

Le pneumocoque est une bactérie. Il entraîne des infections du poumon (pneumonies) qui sont mal tolérées par les personnes fragiles. Il peut aussi être responsable d'otites et de méningites, notamment chez les jeunes enfants. La contamination se fait de personne à personne (toux, postillons...) Le pneumocoque est devenu résistant à de nombreux antibiotiques et les infections qu’il provoque sont parfois difficiles à traiter.

La vaccination anti-pneumococcique est recommandée :

  • chez tous les enfants de moins de deux ans ; cette vaccination comporte 2 injections à deux mois d'intervalle et un rappel à l'âge de 11 mois chez les enfants de plus de deux ans et les adultes qui présentent un risque élevé d'infection à pneumocoque.

Pour cette raison, la vaccination est recommandée pour tous les nourrissons de moins de deux ans par :

  • deux injections à deux mois d'intervalle (deux et quatre mois) ;
  • un rappel à l'âge de 11 mois.

3 injections et un rappel sont recommandés pour les prématurés ainsi que pour les nourrissons à risque élevé d'infection.

Après l'âge de deux ans, la vaccination n'est recommandée que pour les enfants et les adultes à risque (absence de raterate
organe du système immunitaire situé dans la partie gauche de l'abdomen sous le diaphragme
, infection par le VIH, etc.)

Consulter l’article Pneumonie "Les mesures d'hygiène et la vaccination"

Le vaccin contre le méningocoque de type C

Le méningocoque est une bactérie présente dans la gorge et le nez. Le plus souvent, il n'entraîne pas de maladies. Parfois, il est responsable d'infections graves, comme des méningites, chez les enfants et les jeunes adultes. Ces infections existent dans le monde entier.
Il existe plusieurs types de méningocoques. En France, les types B et C sont les plus répandus. Il existe un vaccin efficace contre le type C.
Cette vaccination réalisée par une dose unique est recommandée à tous les nourrissons à l'âge de 12 mois, et en rattrapage jusqu’à 24 ans.
Elle est également recommandée pour les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes et les personnes de plus de 24 ans qui fréquentent les lieux de convivialité ou de rencontre gays, en raison de la recrudescence du nombre de cas chez ces personnes.

Consulter l'article "Quelle prévention pour éviter les méningites aiguës ?"

Le vaccin contre l'Hæmophilus influenzae de type B

L'haemophilus influenzae de type B est une bactérie responsable de pneumonies et de méningites. Elle est présente dans le nez et la gorge. La contamination se fait de personne à personne (toux, postillons). Avant de disposer d'un vaccin, l'haemophilus influenzae de type B était la première cause de méningites graves du nourrisson en France.
Le fait d'avoir été en contact avec cette bactérie au cours de sa vie entraîne une protection contre la maladie. C'est pourquoi le risque d'infection grave existe surtout chez le jeune enfant.

La vaccination est recommandée pour tous les enfants, combinée avec les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélitepoliomyélite
Infection due à un virus qui se fixe sur les centres nerveux et en particulier la moelle épinière, responsable de paralysie.
:

  • une injection à deux mois et une à quatre mois ;
  • un rappel à 11 mois.

Un rattrapage vaccinal peut être effectué jusqu'à l'âge de 5 ans.  Il nécessite :

  • deux doses et un rappel entre 6 et 12 mois ;
  • une seule dose au-delà de 12 mois et jusqu'à 5 ans.
LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour protéger votre enfant contre plusieurs maladies et limiter le nombre d'injections, il est recommandé d'utiliser un seul vaccin qui en combine plusieurs.
Parlez-en avec votre médecin.

Sources
  • Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et du droit des femmes. Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2015. Site internet : Ministère des Affaires Sociales et de la Santé. Paris (France) ; 2015 [consulté le 7 janvier 2016]
  • Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES). La vaccination. Site internet : INPES. Saint-Denis (France) ; 2016 [consulté le 7 janvier 2016]
  • Haut Conseil de Santé Publique. Avis du 7 novembre 2014 relatif aux recommandations de vaccination contre les infections invasives à méningocoque C au delà de 24 ans, notamment chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes. Site internet : Haut Conseil de Santé Publique. Paris (France) ; 2014 [consulté le 7 janvier 2016]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.