Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Le vaccin contre la fièvre jaune et la vaccination en milieu professionnel
Imprimer Envoyer à un ami
Vaccinations

Mis à jour le 11 février 2016

Le vaccin contre la fièvre jaune et la vaccination en milieu professionnel

La vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une infection due à un virus transmis par des moustiques. Elle entraîne une fièvre et peut se compliquer d'hémorragies. Le virus en cause est présent dans les régions tropicales d'Afrique et d'Amérique du Sud.
On ne sait pas soigner cette maladie qui guérit dans la majorité des cas. Mais elle est responsable de décès dans 7 à 8 % des cas.

La vaccination est la mesure préventive la plus efficace contre cette maladie. Elle protège pendant dix ans.

Obligatoire pour les résidents de Guyane française, elle est également indispensable pour tout séjour en zone endémique (régions intertropicales d’Afrique et d’Amérique du Sud), même en l’absence d’obligation administrative. L’injection doit être réalisée au moins 10 jours avant le départ, la protection restant ensuite efficace pendant 10 ans.

Le vaccin utilisé, dit "amaril", est disponible seulement dans les centres de vaccination antiamarile. Produit à partir du virus vivant atténué, le vaccin stimule le système immunitairesystème immunitaire
Système de défense de l'organisme contre les maladies
. Ainsi, l'organisme pourra se défendre en cas d’infection par le virus actif. Toutefois, l’emploi de ce produit est contre–indiqué :

  • avant l’âge de 9 mois (sauf en cas d’épidémie, une injection pouvant alors être réalisée entre 6 et 9 mois) ;
  • chez la femme enceinte (sauf si le risque d’infection est très élevé) ;
  • pendant les 6 premiers mois d’allaitement (sinon, celui–ci doit être interrompu pendant 2 semaines après la vaccination) ;
  • chez les personnes immunodéprimées.

Lorsque la vaccination ne peut pas être réalisée, les voyages en zone endémique sont formellement déconseillés.

Consulter l'article "Les maladies virales transmises par les moustiques"

Les vaccins en milieu professionnel

Certaines vaccinations sont obligatoires ou recommandées dans les milieux professionnels où les travailleurs peuvent être exposés à certains microbes. Le médecin du travail veille à l'application de la réglementation en matière de vaccination obligatoire. Il s'agit des vaccinations contre :

  • la tuberculose ;
  • la diphtérie, le tétanos et la poliomyélitepoliomyélite
    Infection due à un virus qui se fixe sur les centres nerveux et en particulier la moelle épinière, responsable de paralysie.
     ;
  • l'hépatite B ;
  • la typhoïde.

Sont notamment concernés les professionnels de santé du secteur médico–social, des services funéraires et des services de secours.
D'autres vaccinations contre la leptospiroseleptospirose
Infection provoquée par une bactérie appelée leptospire. La forme la plus courante est caractérisée par de la fièvre, une atteinte du foie (hépatite) et des hémorragies. Il existe aussi des formes moins graves.
(pour le personnel de traitement des eaux usées) ou la rage (pour les travailleurs des services vétérinaires) peuvent être recommandées.

Sources
  • Organisation mondiale de la santé (OMS). Fièvre jaune. Aide mémoire n°100. Site internet : OMS. Genève (Suisse) ; 2015 [consulté le 7 janvier 2015]
  • Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et du droit des femmes. Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2015. Site internet : Ministère des Affaires Sociales et de la Santé. Paris (France) ; 2015 [consulté le 7 janvier 2016]
  • Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES). La vaccination. Site internet : INPES. Saint–Denis (France) ; 2016 [consulté le 7 janvier 2016]  
  • Institut de veille sanitaire (InVS). Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2015 BEH n° 21–22, 9 juin 2015. Site internet : InVS. Saint–Maurice (France) ; 2015 [consulté le 26 mai 2015]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.