Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Qu'est-ce que les troubles du rythme et de la conduction cardiaque ?
Imprimer Envoyer à un ami
Troubles du rythme cardiaque

Mis à jour le 16 mars 2016

Qu'est-ce que les troubles du rythme et de la conduction cardiaque ?

On appelle trouble du rythme et de la conduction cardiaque une variation anormale du rythme des battements du cœur perturbant son bon fonctionnement.

Normalement, au repos, le cœur de l'adulte bat selon un rythme régulier (70 battements par minute, en moyenne). La fréquence des battements cardiaques peut être légèrement plus lente ou plus rapide, selon chaque individu, en fonction de l'âge, de l'entraînement physique à l'effort, ou de l'heure de la journée. Toutefois, le rythme du cœur reste régulier.
Une forte émotion accélère la fréquence cardiaque. De la même manière, pour répondre à un effort, le cœur s'adapte et son rythme augmente, mais de manière régulière et sans qu'aucune gêne ne soit ressentie. Cette régularité peut être constatée en prenant le pouls.

Lorsque les battements ne sont plus réguliers, lorsque leur fréquence s'accélère ou ralentit anormalement, on parle de troubles du rythme ou arythmie cardiaque.

QUESTION-RÉPONSE

Comment prendre le pouls ?

Le pouls (battements des artères dû aux contractions du cœur) est facilement perceptible à plusieurs endroits du corps. Habituellement, le médecin "prend le pouls" au niveau du poignet (là où passe l'artère radiale) car c'est un endroit simple d'accès. En auscultant le cœur avec un stéthoscope, il peut compter les battements plus précisément.

Pourquoi les troubles du rythme et de la conduction cardiaque surviennent–ils ?

Le cœur est un muscle qui se contracte spontanément. Son rythme ne se commande pas volontairement. La régulation cardiaque est sous la dépendance de deux systèmes nerveux coordonnés entre eux, l'un interne au cœur et l'autre externe.

Le système nerveux externe au cœur

Le système nerveux externe ajuste la fréquence et la force de contraction du cœur pour répondre aux besoins de l'organisme (selon les efforts physiques fournis par exemple).

Le système nerveux interne au cœur

Le système interne permet de coordonner les battements des oreillettesoreillettes
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang veineux provenant du corps et des poumons et le propulsent dans les ventricules.
et des ventriculesventricules
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang venant des oreillettes et le propulsent dans les organes par l'aorte et dans les poumons par l'artère pulmonaire.
. Le battement des oreillettesoreillettes
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang veineux provenant du corps et des poumons et le propulsent dans les ventricules.
déclenche normalement celui des ventriculesventricules
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang venant des oreillettes et le propulsent dans les organes par l'aorte et dans les poumons par l'artère pulmonaire.
.
Il existe une synchronisation entre les battements des oreillettesoreillettes
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang veineux provenant du corps et des poumons et le propulsent dans les ventricules.
et ceux des ventriculesventricules
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang venant des oreillettes et le propulsent dans les organes par l'aorte et dans les poumons par l'artère pulmonaire.
.
Chez les personnes atteintes de troubles du rythme cardiaque, le rythme cardiaque ou la synchronisation entre oreillettesoreillettes
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang veineux provenant du corps et des poumons et le propulsent dans les ventricules.
et ventriculesventricules
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang venant des oreillettes et le propulsent dans les organes par l'aorte et dans les poumons par l'artère pulmonaire.
sont perturbés.

Quels sont les principaux troubles du rythme et de la conduction cardiaque ?

Lorsque les troubles se déclarent dans les oreillettesoreillettes
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang veineux provenant du corps et des poumons et le propulsent dans les ventricules.
, on parle d’arythmie supraventriculaire. S’ils apparaissent dans les ventriculesventricules
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang venant des oreillettes et le propulsent dans les organes par l'aorte et dans les poumons par l'artère pulmonaire.
, on parle d’arythmie ventriculaire.
Les principaux troubles du rythme sont les suivants :

La bradycardie

C'est une anomalie de la conduction électrique qui entraîne une diminution de la fréquence cardiaque. On parle de bradycardie quand la fréquence cardiaque descend au-dessous de 60 battements par minute.

La tachycardie

Elle se traduit par une augmentation de la fréquence cardiaque. On parle de tachycardie quand la fréquence cardiaque est au-dessus de 100 battements par minute au repos.

La fibrillation auriculaire

Il s’agit d’une désorganisation des contractions au sein des deux oreillettesoreillettes
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang veineux provenant du corps et des poumons et le propulsent dans les ventricules.
qui deviennent alors inefficaces. C'est le plus fréquent des troubles du rythme.

Consulter l'article "Fibrillation auriculaire : définition et facteurs favorisants"

L'arythmie ventriculaire

Les ventriculesventricules
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang venant des oreillettes et le propulsent dans les organes par l'aorte et dans les poumons par l'artère pulmonaire.
peuvent, eux aussi, se comporter de façon autonome. Ainsi, ils n'obéissent plus à la commande des oreillettesoreillettes
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang veineux provenant du corps et des poumons et le propulsent dans les ventricules.
: c'est l'arythmie ventriculaire (tachycardie et fibrillation ventriculaire).

Les extrasystoles

Ce sont des battements du cœur qui surviennent en dehors des battements normaux. Ces battements perturbent le rythme cardiaque normal et s’accompagnent d’une sensation de "palpitations" ou de "pause cardiaque".

Les troubles de la conduction cardiaque

Ils résultent d’une mauvaise transmission des signaux électriques dans les oreillettesoreillettes
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang veineux provenant du corps et des poumons et le propulsent dans les ventricules.
, dans les ventriculesventricules
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang venant des oreillettes et le propulsent dans les organes par l'aorte et dans les poumons par l'artère pulmonaire.
ou entre les oreillettesoreillettes
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang veineux provenant du corps et des poumons et le propulsent dans les ventricules.
et les ventriculesventricules
Cavités cardiaques qui reçoivent le sang venant des oreillettes et le propulsent dans les organes par l'aorte et dans les poumons par l'artère pulmonaire.
.
On distingue donc différentes formes de troubles de la conduction cardiaque en fonction de l’endroit où le trouble se situe.

À VOIR LA FIBRILLATION AURICULAIRE

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

LA Vidéo IDS sur le thème de la fibrillation auriculaire

Sources
  • Fondation suisse de cardiologie. L’arythmie cardiaque. Site internet : www.prevention.ch. Berne (Suisse) [consulté le 4 janvier 2016]
  • Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM). Le cœur et son fonctionnement. Site internet : ANSM. Saint–Denis (France) [consulté le 4 janvier 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Guide Parcours de soins. Fibrillation atriale. Site internet : HAS. Saint–Denis La Plaine (France) ; 2014 [consulté le 7 septembre 2015]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Actes et prestations. Fibrillation auriculaire. Site internet : HAS. Saint–Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 7 septembre 2015]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Troubles du rythme ventriculaire graves : actes et prestations. Site internet : HAS. Saint–Denis La Plaine ; 2012 [consulté le 5 janvier 2016]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
CHIFFRES CLÉS

La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. Elle concerne 1 % de la population générale, mais plus de 10 % des personnes de plus de 80 ans.