Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
La conduite à tenir devant un traumatisme de l’ongle et de l’extrémité des doigts
Imprimer Envoyer à un ami
Traumatisme de l’ongle et de l’extrémité des doigts

Mis à jour le 20 septembre 2016

La conduite à tenir devant un traumatisme de l’ongle et de l’extrémité des doigts

Il est possible de traiter soi-même un simple hématome sous l’ongle ou un corps étranger inséré sous l’ongle. En revanche, lorsque la lésion est étendue, il est conseillé de consulter un médecin après avoir réalisé les premiers soins.

Que faire soi-même en cas d’hématome sous l’ongle ?

Faut-il évacuer un hématome situé sous un ongle ?

D’une manière générale, un hématome de petite taille et non douloureux ne nécessite pas de traitement, ni de consultation médicale. Au cours des semaines qui vont suivre, il va progressivement avancer au fur et à mesure de la repousse de l’ongle, pour disparaître après quelques mois.

En revanche, si l’hématome est douloureux, récent (survenu il y a moins de 24 heures) et s’étend sur au moins un quart de la zone visible de la tablette unguéale, il est préférable d’évacuer rapidement le sang en perçant l’ongle avec un trombone, après application d’un désinfectant.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Après un traumatisme, un ongle recommence à pousser au bout de 3 à 6 semaines.

Un ongle pousse plus ou moins vite en fonction de l’âge (la croissance est la plus rapide entre 20 et 30 ans) et selon qu’il s’agit d’ongle des mains ou des pieds :

  • les ongles des mains mettent 3 à 6 mois pour se reformer complètement, à raison de 2 à 5 millimètres par mois ;
  • les ongles des pieds mettent 12 à 18 mois pour se reformer complètement.

Comment évacuer un hématome sous l’ongle ?

Le principe de cette méthode est d’utiliser un trombone en métal pour percer l’ongle. Si la taille de l’hématome est importante, percez plutôt deux trous pour faciliter l’écoulement du sang.

Si cette technique paraît impressionnante, elle est indolore et ne nécessite donc pas d’anesthésie (la tablette unguéale ne comporte pas de nerfs). Vous pouvez la réaliser vous-même ou demander à une tierce personne de la pratiquer, à condition de prendre des précautions pour désinfecter l’ongle. Si la personne blessée est un enfant de moins de 12 ans, il est préférable de demander à un professionnel de santé d’évacuer l’hématome.

Voici comment évacuer le sang de l’hématome et soulager d’emblée la douleur :

  1. Ouvrez une branche du trombone.
  2. Chauffez l’extrémité de la branche avec un briquet (ou à défaut une bougie) pour qu'elle devienne rouge.
  3. Avec la pointe chauffée du trombone, percez l’ongle, en ciblant le centre de l’hématome et en effectuant des petits mouvements lents. Répétez ce geste, si nécessaire, en réchauffant le trombone, jusqu’à ce que du sang sorte du trou percé.
  4. Appuyez ensuite doucement sur l’ongle pour évacuer totalement le sang.
  5. Désinfectez l’ongle avec un antiseptique, puis appliquez un à deux pansements fins adhésifs de part et d’autre du ou des trous. Ces précautions permettront d’éviter la récidive de l’hématome et une infection du lit unguéal.
  6. Protégez l'ongle avec une compresse stérile et du sparadrap pendant 48 heures.

L'ongle devient noir, puis se décollera quelques semaines plus tard sous la poussée de l'ongle neuf.

POINT VIGILANCE

Il est impératif de vérifier si la personne blessée est bien vaccinée contre le tétanos. Si ce n’est pas le cas, il est recommandé de consulter rapidement son médecin pour faire un rappel du vaccin antitétanique.
Consulter l’article : La vaccination contre le tétanos

Que faire soi-même en cas de corps étranger sous l’ongle ?

Le traumatisme de l’ongle provient de la présence d’un corps étranger (écharde, épine...) inséré plus ou moins profondément sous la tablette unguéale. Si le corps étranger reste accessible, voici quelques conseils qui peuvent aider pour le retirer en toute sécurité :

  1. Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon.
  2. Installez-vous dans un endroit bien éclairé.
  3. Nettoyez le doigt accidenté avec de l'eau et du savon, ou avec un antiseptique, en faisant attention de ne pas enfoncer davantage le corps étranger.
  4. Munissez-vous d’une pince à épiler la plus fine possible, pour éviter d’écraser le corps étranger. Stérilisez-la avec de l’alcool, un produit désinfectant ou de l’eau bouillante.
  5. Essayez de retirer le corps étranger en entier, avec la pince. Tentez de suivre au mieux l’angle selon lequel il s’est enfoncé pour éviter qu’il ne se casse. Si nécessaire, aidez-vous d’une loupe. Si vous ne parvenez pas à tout retirer et que la blessure n’est pas trop douloureuse, désinfectez la plaie et surveillez son évolution.
  6. Une fois les débris retirés, nettoyez à nouveau le doigt avec de l’eau et du savon, ou un antiseptique.
  7. Appliquez un pansement.
  8. Dans les jours suivants, surveillez les signes éventuels d'infection : augmentation de la douleur, apparition progressive d'une rougeur, gonflement…S'ils apparaissent, consultez votre médecin traitant.
POINT VIGILANCE

Si le corps étranger est totalement enfoui sous l’ongle, consultez votre médecin ou rendez-vous aux urgences. 
Les traumatismes des ongles des pieds sont plus à risque de surinfection que ceux des mains ; il est possible, dans ce cas, que le médecin prescrive des antibiotiques.
Vérifiez également si la vaccination contre le tétanos de la personne blessée est à jour. Si ce n’est pas le cas, il faut consulter son médecin pour réaliser sans tarder un rappel du vaccin antitétanique.
Consulter l’article : La vaccination contre le tétanos
Consulter l'article : Protégeons les antibiotiques

Quand consulter en urgence en cas de traumatisme d’un ongle et de l’extrémité des doigts ?

Il est recommandé de consulter un médecin en urgence lorsqu’il y a une plaie ou si une phalange est sectionnée.
Une douleur intense et persistante, même sans plaie, peut justifier une consultation afin de s’assurer l’absence de fracture.

Les premiers soins à apporter soi-même avant la consultation urgente sont très importants pour assurer un traitement de qualité.

En cas de plaie, ou d’arrachage partiel ou complet de l’ongle

Nettoyez le doigt avec de l’eau savonneuse, puis rincez-le. Ensuite, désinfectez la plaie avec un antiseptique incolore et non alcoolisé (chlohexidine par exemple). Si l’ongle a été arraché, conservez-le dans une compresse propre car il pourra être réimplanté.

Après avoir protégé la plaie avec une compresse stérile puis un pansement, vous pouvez vous rendre aux urgences de l’hôpital le plus proche : la blessure sera soignée, et l’ongle repositionné après une anesthésie locale. Si l’ongle arraché n’a pas été retrouvé, le chirurgien pourra proposer de le remplacer par une greffe du lit unguéal prélevé sur l’ongle du gros orteil.

Si la fracture est déplacée, c’est-à-dire que les deux fragments osseux ne sont plus alignés, une opération chirurgicale sera nécessaire.

En cas d’amputation d’un fragment de phalange

Appelez le 15 ou le 112.
Si le bout du doigt a été sectionné, récupérez-le, désinfectez-le et protégez-le par une compresse ou un tissu propre. Ensuite, conservez-le dans un sac plastique étanche, plongé dans un second sac hermétique empli de glaçons. Faites attention à ce qu’il n’y ait pas de contact direct entre la glace et le fragment. Au niveau du doigt blessé, il est inutile de faire un garrot. Néanmoins, si le saignement est abondant, un point de compression peut se révéler nécessaire en attendant les secours.
Une prise en charge chirurgicale urgente est indispensable. L'intervention chirurgicale permettra au chirurgien spécialiste de greffer le bout de doigt s’il a été correctement conservé.

Sources
  • Conso C, Dumontier C. Traumatisme de l’appareil unguéal. Techniques chirurgicales – Orthopédie-Traumatologie. EMC, 44-400, 2006.
  • Les plaies de la main chez l’enfant. Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SO.F.C.O.T). Site internet : sofcot.fr. Paris ; 2006 [consulté le 19 septembre 2016]
  • Institut de formation et de recherche en médecine de montagne (Ifremmont). Hématome sous l’ongle. Site internet : ifremmont.com. Chamonix-Mont-Blanc (France) [consulté le 19 septembre 2016]
  • Chammas M. Plaies de la main et des doigts : conduite à tenir devant les principales plaies de la main et des doigts. Site internet : med.univ-montp1.fr. Montpellier (France) [consulté le 19 septembre 2016]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
N° d'urgence médicale
  • Samu : 15
  • Pompiers : 18
  • Appel d'urgence européen : 112

Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.

À TÉLÉCHARGER

La brochure "Vaccination : êtes-vous à jour ?" éditée par l’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).