Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Sécheresse de la bouche : que faire soi-même ?
Imprimer Envoyer à un ami
Sécheresse de la bouche

Mis à jour le 22 mars 2016

Sécheresse de la bouche : que faire soi-même ?

En cas de sécheresse buccale, prenez d’abord des mesures par vous-même (ex. : humidification de la bouche, adaptation de l’alimentation). Veillez aussi à conserver une bonne hygiène bucco-dentaire.

Diverses mesures sont possibles pour réduire votre sensation de "bouche sèche". Si elles se révèlent insuffisamment efficaces, consultez votre médecin traitant.

Modifiez votre mode de vie

Au quotidien, il est possible d’agir :

  • si vous fumez, tentez d’arrêter le tabac ;
  • placez un humidificateur dans votre chambre et essayez de ne pas vous endormir la bouche ouverte, car cela accentue les symptômes. Si vous gardez toujours la bouche ouverte pendant la nuit, prévoyez une consultation médicale pour rechercher l’origine de ce phénomène ;
  • lisez la notice des médicaments que vous prenez. Si l’un d’entre eux semble impliqué dans la sécheresse buccale, signalez-le à votre médecin, sans interrompre de vous-même le traitement.

Modifiez vos habitudes alimentaires

Pour essayer de garder la bouche humide, appliquez également les conseils suivants.

  • En dehors des repas
    • Tout au long de la journée, buvez souvent, et en petite quantité. Ne dépassez pas la quantité d’eau recommandée par votre médecin. Vous pouvez également rincer votre bouche à plusieurs reprises (en particulier avant de manger) et l’humidifier avec un brumisateur. La nuit, gardez une bouteille d’eau près de votre lit, à portée de main.
    • Évitez les jus et liquides sucrés ou acides, qui favorisent les caries dentaires.
    • Sucez des morceaux de glace, des bonbons durs sans sucre ou des bâtonnets de sorbet.
    • Mâchez des chewing-gums sans sucre pour stimuler vos glandes salivaires (sauf si celles-ci ne sont plus du tout fonctionnelles).
  • Lorsque vous mangez
    • Pour mastiquer et avaler plus facilement, privilégiez les aliments mous (tièdes ou à température ambiante) ou riches en eau (fruits frais notamment). Entre chaque bouchée, buvez quelques gorgées d’eau.
    • Évitez les aliments secs (céréales, riz) et l’alcool. Limitez aussi votre consommation de plats très salés ou épicés (à l’effet déshydratant), de café et de thé. En effet, la caféine présente dans ces deux boissons peut assécher la bouche.

Soignez votre hygiène bucco-dentaire

Plusieurs gestes contribuent à la prévention des caries.

  • Après chaque repas et avant d’aller dormir
    • Nettoyez votre bouche et vos dents avec une brosse à poils souples. Utilisez un dentifrice fluoré deux fois par jour. Brossez aussi votre langue en douceur, puis utilisez du fil dentaire pour terminer.
    • Rincez-vous la bouche avec une solution d’eau salée (chlorure de sodium) ; sans aucun danger si elle est avalée par mégarde, on l’utilise en gargarisme ou en badigeon, en tamponnant avec une compresse de gaze.
    • Une solution d’eau additionnée de bicarbonate de sodium (diluer 1 cuillère à café dans un verre d’eau) est aussi utilisable en badigeon, en bain de bouche ou en gargarisme. Le bicarbonate pourrait atténuer l'acidité liée à la sécheresse buccale. Cependant, une baisse du taux d’acidité est aussi susceptible de favoriser la croissance des bactéries. Pour choisir le produit qui vous conviendra le mieux, demandez conseil à votre chirurgien-dentiste. Dans tous les cas, évitez les solutions contenant de l’alcool.
    • Gardez vos lèvres humides en appliquant un baume à base d'eau.
    • Nettoyez soigneusement vos prothèses dentaires après chaque repas.
    • Utilisez un gratte-langue (vendu dans le commerce) ou à défaut, une cuillère en plastique inversée pour améliorer l’haleine.
  • Au cours de la journée, évitez les grignotages (surtout sucrés) car ils augmentent le risque de caries.
  • Consultez régulièrement un chirurgien-dentiste afin de conserver une bonne santé bucco-dentaire
  • Une mauvaise santé bucco-dentaire peut avoir des conséquences graves chez les personnes âgées. Il est important de consulter régulièrement un chirurgien-dentiste pour la préserver.

Sources
  • Société canadienne du cancer. Sécheresse de la bouche. Site internet : Société canadienne du cancer. Toronto (Canada) ; 2015 [consulté le 22 avril 2015]
  • Centre Belge d’Information Pharmacothérapeutique (CBIP). Sécheresse de la bouche : étiologie et prise en charge. Site internet : CBIP. Gand (Belgique) ; 2010 [consulté le 22 avril 2015]
  • Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord. La xérostomie, concertation multidisciplinaire en gériatrie : causes, conséquences et solutions. Site internet : Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale. Québec (Canada) ; 2009 [consulté le 22 avril 2015]
  • NIH Senior Health. Dry Mouth. Site internet : NIH Senior Health. Bethesda (États-Unis) ; 2013 [consulté le 22 avril 2015]
  • Revue Médicale Suisse. Syndrome de Sjögren : enfin une nouvelle approche de traitement. Site internet : Revue Médicale Suisse. Chêne-Bourg (Suisse) ; 2012 [consulté le 22 avril 2015]
  • Cochrane. Les interventions pour la gestion de la sécheresse buccale : thérapies topiquestopiques
    Médicament qui agit uniquement à l'endroit de son application, sur la peau ou sur une muqueuse.
    . Site internet : Cochrane. Londres ; 2011 [consulté le 22 avril 2015]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.