Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Quelques conseils pour prévenir l'intoxication par le plomb
Imprimer Envoyer à un ami
Saturnisme

Mis à jour le 19 avril 2016

Quelques conseils pour prévenir l'intoxication par le plomb

Le plomb peut être incorporé dans l'organisme par voie digestive ou respiratoire. Il est toujours toxique et tout particulièrement chez l'enfant. C'est pourquoi, il est important de prévenir la contamination par le plomb grâce à des mesures d'hygiène à son domicile ainsi que dans ses activités de loisir et professionnelles.

Protégez vos enfants pour éviter une intoxication par le plomb

Si vous habitez avec un ou plusieurs jeunes enfants dans un logement construit avant 1949, il existe des gestes simples que vous pouvez appliquer au quotidien pour éviter une intoxication par le plomb.

Nos conseils pour éviter une intoxication par le plomb.

  • Veillez à ce que votre enfant ne touche pas les peintures.
  • Lavez les mains de votre enfant le plus souvent possible, surtout avant les repas.
  • Coupez-lui les ongles courts.
  • Lavez fréquemment ses jouets.
  • Veillez à son équilibre alimentaire : l'intoxication par le plomb est aggravée par le manque de fer (qu’on trouve dans la viande, le poisson, les légumes secs) et de calcium (présent dans les produits laitiers).
  • Éloignez-le des sources d'intoxication.
  • Évitez de laisser votre enfant jouer dans les couloirs ou les cages d’escalier s’ils contiennent des peintures à base de plomb.
  • Si les canalisations contiennent du plomb, évitez de donner de l’eau du robinet à votre enfant.
À TÉLÉCHARGER

Découvrez comment protéger vos enfants contre le saturnisme en consultant le dépliant « Maladie du plomb : nos enfants en danger » édité par le groupement régional de santé publique (GRSP) du Centre et présenté à l’aide de dessins simples et amusants.

Traquez le plomb dans votre logement

Si vous habitez dans un logement construit avant 1949, il est possible de limiter au maximum l’exposition au plomb de votre famille.

Nos conseils pour limiter l’exposition au plomb.

  • Luttez contre l'humidité, qui favorise la dégradation des peintures : ne bouchez pas les ouvertures de ventilation permanente, aérez quotidiennement et chauffez suffisamment votre logement en période froide.
  • Nettoyez régulièrement le sol des pièces, des balcons ou des terrasses, et les rebords des fenêtres avec une serpillière humide afin d’enlever les poussières éventuelles de plomb.
  • Surveillez l'état des peintures et effectuez les petites réparations qui s'imposent.
  • Évitez de poser de la moquette dans les pièces où votre enfant joue pour limiter l'accumulation des poussières.
  • Si vous faites des travaux de rénovation, éloignez votre enfant pendant toute la durée du chantier. Protégez-vous des poussières et des écailles de peinture qui peuvent être dangereuses, nettoyez les sols à l'eau régulièrement pendant les travaux. Avant le retour de votre famille, une fois les travaux achevés, les locaux doivent être parfaitement nettoyés.

La prévention de l'intoxication au plomb sur votre lieu du travail

Si vous avez une activité professionnelle qui vous expose au plomb, votre entreprise met en place une démarche de prévention contre cette exposition. Elle veille à :

  • remplacer, si possible, les produits contenant du plomb par des produits moins toxiques,
  • empêcher l'inspiration de plomb (aérosols et poussières) par l'utilisation de procédés limitant l'émission de poussières et par l'utilisation d'appareils individuels de protection respiratoire,
  • empêcher l'ingestion de plomb (mains, eau ou nourriture souillées).

Les locaux de votre entreprise utilisant du plomb doivent être dans un bon état de propreté afin d'éviter l'accumulation de dépôts de plomb.
Vous respectez des règles d'hygiène sur votre lieu de travail :

  • vous ne buvez pas, ne mangez pas et ne fumez pas sur votre poste de travail,
  • vous vous lavez les mains et le visage avant les repas,
  • vous vous douchez sur le lieu du travail avant de partir,
  • vous changez de vêtements après le travail.

D'autres mesures plus spécifiques peuvent être prises pour chaque activité professionnelle utilisant du plomb.

Pour en savoir plus sur les précautions à prendre vis-à-vis de vous même ou de vos proches.
Consulter la brochure de l'INRS : Le plomb, vous et votre famille

Sources
  • Haute Autorité de santé (HAS). Intoxication par le plomb de l'enfant et de la femme enceinte - Prévention et prise en charge médico-sociale. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2003 [consulté le 12 avril 2016]
  • Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Prévenir les expositions professionnelle au plomb. Site internet : INRS. Paris ; 2014 [consulté le 12 avril 2016]. 
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À VOIR
Saturnisme - Enfant devant un mur écaillé

Les causes de l'intoxication par le plomb et les moyens pour la prévenir.
Mairie de Montreuil, avec la participation de la CNAMTS.