Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Pas de traitement spécifique de la rubéole
Imprimer Envoyer à un ami
Rubéole

Mis à jour le 21 octobre 2014

Pas de traitement spécifique de la rubéole

Aucun traitement spécifique n'est nécessaire pour soigner la forme bénigne de la rubéole chez l'enfant comme chez l'adulte.

La fièvre et la douleur peuvent être réduites.

La fièvre peut être réduite par des antipyrétiques ou des antalgiques. La fièvre est définie par une élévation de la température au-dessus de 38 °C. C'est un phénomène normal lors d'une infection, qui permet à l'organisme de se défendre ; en général, la fièvre de l'enfant ne représente pas par elle-même de danger. Si elle est bien tolérée, la fièvre ne nécessite pas de traitement systématique.

En cas de fièvre persistante supérieure à 38,5 °C, il est possible d'utiliser un médicament à base de paracétamol ou d'ibuprofène, en respectant les contre-indications.

QUESTION-RÉPONSE

La fièvre et la douleur chez l'enfant : quels médicaments ?

Si votre enfant a plus de trois mois, donnez-lui du paracétamol ou de l'ibuprofène. La dose doit être adaptée à son poids :

  • pour le paracétamol, un maximum de 60 mg par kilo et par jour, à répartir en quatre ou six prises, soit environ 15 mg/kg toutes les six heures ou 10 mg/kg toutes les quatre heures ;
  • pour l'ibuprofène, un maximum de 20 à 30 mg par kilo et par jour, à répartir en trois ou quatre prises, soit un maximum de 10 mg/kg toutes les huit heures ou 7,5 mg/kg toutes les six heures.

    N'utilisez qu'un seul type de médicament pour faire baisser sa fièvre.
    Soyez vigilant ! Si votre enfant a la varicelle ou s'il est déshydraté (diarrhées et vomissements importants), ne lui donnez pas d'ibuprofène.

Si votre enfant a moins de trois mois, donnez-lui uniquement du paracétamol :
un maximum de 60 mg par kilo et par jour, à répartir en quatre ou six prises, soit environ 15 mg/kg toutes les six heures ou 10 mg/kg toutes les quatre heures.
Consultez rapidement votre médecin.

L'aspirine ne doit pas être administrée chez l'enfant sans avis médical, en raison du risque de survenue d'une maladie raremaladie rare
maladie qui touche moins d’une personne sur 2000
mais grave, le Syndrome de ReyeSyndrome de Reye
Maladie grave de l'enfant caractérisée par une atteinte du cerveau et du foie, survenant à la suite d'un épisode viral. Des études ont mis en évidence un lien entre la prise d'aspirine lors d'une maladie virale et l'apparition de ce syndrome.
.

Les médicaments pour enfants : quelle présentation ?

Les présentations pédiatriques (sachets, cuillères mesures, pipettes graduées...) simplifient l'adaptation de la dose du médicament au poids de votre enfant. Consultez la notice du médicament et respectez les contre-indications.

La prise de comprimés ou de gélules est strictement contre-indiquée chez l'enfant de moins de six ans, car elle entraîne un risque de fausse route.


Au moindre doute, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Sources
  • Agence française pour la sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Mise au point sur la prise en charge de la fièvre chez l’enfant. Site internet : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Saint-Denis (France) ; 2004 [consulté le 2 mai 2013]
  • Kasper DL, Braunwald E, Fuci AS, Hauser SL, Collectif. Harrison : principes de médecine interne. 16e éd. Paris : Médecine-Sciences Flammarion ; 2006, p. 1152-1153.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Ameli-direct
Vous pouvez choisir un professionnel de santé ou un établissement de soins selon ses tarifs, les bases de remboursement, les spécialités ou encore les actes pratiqués...
LE SAVIEZ-VOUS ?

Il existe des solutions simples et efficaces pour lutter contre la fièvre

Si la fièvre ne dépasse pas 38,5 °C, il n’est pas nécessaire de prendre un médicament. Il faut cependant éviter de se couvrir, aérer la pièce et boire de l’eau le plus souvent possible.

À LIRE
Brochure éditée par l'Inpes
Brochure éditée par l'Inpes
À TÉLÉCHARGER

Ne vous mélangez pas les pipettes

Brochure éditée par l'ANSM
Brochure éditée par l'ANSM

Aidez-nous à améliorer le site en quelques minutes.


Répondre à l'enquête