Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Les symptômes de la poussée dentaire
Imprimer Envoyer à un ami
Poussées dentaires

Mis à jour le 17 juin 2016

Les symptômes de la poussée dentaire

Les premières poussées dentaires du nourrisson sont responsables de désagréments passagers : douleur, salivation abondante, sommeil perturbé, fièvre ne dépassant pas 38°… mais le nourrisson demeure en bon état général.

Les douleurs de la poussée dentaire

Les signes évoquant les poussées dentaires sont variables d’un enfant à l’autre, et même d’une dent à l’autre. Mais si la poussée dentaire provoque des désagréments pour votre enfant, elle ne le rend pas malade.
La poussée des dents peut être à l’origine de douleurs dues aux mouvements des dents dans l’os de la mâchoire, ou lors de leur passage à travers la gencive.

À cause de ces maux, votre enfant peut :

  • être irritable ou agité ;
  • avoir moins d’appétit ;
  • connaître un sommeil perturbé.

Une salivation plus abondante

Votre bébé salive beaucoup plus pendant les poussées dentaires. Cette salivation abondante est nécessaire : elle garde la bouche de votre enfant hydratée et protège la gencive lors de la poussée.
De ce fait, la peau du menton de votre bébé peut s’irriter et devenir un peu rouge.

Autres symptômes lors de la poussée des dents

Si votre enfant a les joues rouges, cherche à mordiller des objets durs ou bien encore se frotte les gencives, cela peut correspondre à des signes de poussées dentaires.
Localement, ses gencives peuvent aussi être enflées et sensibles à la pression. Parfois, on observe une modification de la couleur de la gencive et une zone enflée molle et foncée proche de la poussée dentaire supposée.
Si ces signes vous paraissent inhabituels, parlez-en à votre médecin ou à votre chirurgien-dentiste.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Attention ! Les poussées dentaires n’expliquent pas tout…

Il est recommandé d’être prudent quand votre enfant pleure ou semble mal en point : cela peut provenir d’une maladie ou d’une autre source de douleur que les poussées dentaires. À noter également : les poussées dentaires ne provoquent pas de température supérieure à 38 °C, ni une dégradation de l’état général, ni des diarrhées.

Sources
  • National health service (NHS). Teething symptoms and how babies' teeth emerge Site internet : NHS choices. Londres ; 2014 [consulté le 28 avril 2014]
  • Bouferrache K, Pop S, Abarca M, Madrid C. Le pédiatre et les dents des tous petits. Paediatrica. 2010;21(1):14-20.
  • American Academy of Pediatrics. Teething. Site internet : Healthy children.org. Elk Grove Village (USA) ; 2011 [consulté le 28 avril 2014]
  • National Institutes of Health. Teething. Site internet : MedlinePlus. Bethesda (USA) ; 2012 [consulté le 28 avril 2014]
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.