Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Les symptômes, le diagnostic et l'évolution de la pneumonie
Imprimer Envoyer à un ami
Pneumonie

Mis à jour le 5 janvier 2017

Les symptômes, le diagnostic et l'évolution de la pneumonie

Une personne atteinte de pneumonie présente, en général, une fièvre élevée accompagnée d'une toux, de douleurs thoraciques d'un côté et d'essoufflement. Le diagnostic est confirmé par une radiographie pulmonaire. Grâce au traitement, l'évolution de la pneumonie se fait vers la guérison le plus souvent mais des complications sont possibles.

Les symptômes de la pneumonie

Les symptômes de la pneumonie varient selon le germe en cause et la personne atteinte.

Typiquement, les symptômes surviennent brutalement et la personne présente :

  • une fièvre d'emblée importante avec des frissons ;
  • une toux sèche ;
  • un essoufflement ;
  • une douleur thoracique d'un seul côté lors de la toux ou de la respiration.

Certaines personnes ont aussi des nausées, des vomissements et de la diarrhée.
Chez les nourrissons, les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées, les signes peuvent être atypiques : fièvre isolée, troubles digestifs (vomissements, diarrhée, douleurs abdominales...), essoufflement isolé, prostration...

QUESTION-RÉPONSE

Quand devez-vous consulter rapidement votre médecin ?
Vous devez consulter rapidement votre médecin traitant dans les cas suivants :

  • vous avez de la fièvre et une toux qui rejette du mucusmucus
    Substance visqueuse et translucide sécrétée par les muqueuses qui recouvrent la paroi de certains organes (poumons, pharynx, sinus...). Le mucus hydrate et protège ces organes
    jaune, vert, de couleur rouille ou teinté de sang ;
  • vous ressentez depuis peu une douleur dans la poitrine qui s'aggrave lorsque vous respirez profondément ;
  • vous avez du mal à respirer ;
  • vous êtes confus ;
  • vous avez un rhume, une bronchite ou une autre maladie virale (grippe...) qui s'aggrave au lieu de s'améliorer ;
  • vous avez une maladie chronique, surtout si elle est pulmonaire (BPCO...)

Quand devez-vous vous inquiéter pour votre enfant ?
Consulter rapidement votre médecin traitant ou votre pédiatre si :

  • votre enfant présente des difficultés pour respirer ;
  • votre nourrisson ne s'alimente plus ou a des difficultés à boire ;
  • le comportement de votre nourrisson change : il est peu réactif, il est somnolent ;
  • il présente une hypothermie ou des convulsions (contractions musculaires involontaires saccadées et passagères suivies de décontraction ; elles peuvent être localisées ou généralisées à l'ensemble du corps).

Le diagnostic de la pneumonie

Pour établir le diagnostic de la pneumonie, le médecin interroge le patient sur ce qu'il ressent et sur ses antécédents médicaux.

Il l'examine et ausculte notamment ses poumons à la recherche de bruits anormaux appelés « râles », localisés au niveau d'un poumon.

Il peut demander des examens complémentaires comme une prise de sang pour rechercher des signes d'infection bactérienne.
Enfin, le diagnostic de pneumonie est confirmé par une radiographie du thorax qui monte la présence d'un foyer infectieux.

L'évolution de la pneumonie

Grâce au traitement antibiotique, la pneumonie évolue vers la guérison le plus souvent en une quinzaine de jours.

Cependant, des complications sont possibles. Leur présence nécessite d'hospitaliser la personne. Ces complications peuvent être :

  • une septicémiesepticémie
    Dissémination d'une bactérie dans le sang qui donne une infection généralisée très grave.
     : le germe responsable se dissémine dans le sang. Il peut alors coloniser d'autres organes. Il s'agit d'une complication grave ;
  • un abcès du poumon : lorsque le pus forme une cavité dans le poumon ;
  • une pleurésie : lorsque du liquide apparaît entre les deux feuillets de la plèvreplèvre
    Membrane qui entoure les poumons et qui se compose de deux feuillets accolés.
    . Ce liquide peut devenir purulent.
Sources
  • Société de pathologie infectieuse de langue française, Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, Société de pneumologie de langue française. Antibiothérapie par voie générale dans les infections respiratoires basses de l’adulte. Site internet : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2010 [consulté le 5 janvier 2016]
  • Organisation mondiale de la santé (OMS). Pneumonie. Site internet : OMS. Genève (Suisse) ; 2016 [consulté le 5 janvier 2016]
  • National Heart Lung and Blood Institute (NHLBI). Pneumonia : What causes pneumonia ? Site internet : NHLBI. Bethesda (USA) ; 2016 [consulté le 5 janvier 2017]
  • Catherinot E, Rivaud E, Bron C, Couderc L-J. Pneumonie aiguë communautaire. EMC - AKOS (Traité de Médecine) 2015;11(2):1-10 [Article 4-0985].
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.