Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Comment reconnaître rapidement la gravité d'une piqûre d'abeille, de guêpe, de frelon ou de bourdon ?
Imprimer Envoyer à un ami
Piqûres d'insectes : guêpes, abeilles, frelons et bourdons

Mis à jour le 4 mai 2016

Comment reconnaître rapidement la gravité d'une piqûre d'abeille, de guêpe, de frelon ou de bourdon ?

L'injection de venin lors d'une piqûre de guêpe, abeille, frelon ou bourbon est le plus souvent responsable d'une réaction locale désagréable mais bénigne. Cependant, une réaction grave peut survenir soit en cas de piqûres multiples, soit lors d'une simple piqûre chez une personne devenue allergique après une première sensibilisation au venin.

Les guêpes, abeilles, frelons et bourdons sont des insectes appelés hyménoptères, qui ont la particularité de piquer grâce à un dard ou à un aiguillon inoculant ainsi un venin toxique.

Les hyménoptères ne sont pas naturellement agressifs. Les abeilles ne piquent que pour se défendre lorsqu'elles se sentent menacées. Les guêpes et les frelons ont un comportement plus offensif lorsqu'ils cherchent leur nourriture ou s'ils sont dérangés près de leur nid. Les bourdons sont paisibles et essentiellement présents dans les exploitations agricoles ; ils piquent rarement.
Les hyménoptères mâles ne possèdent pas d'appareils de défense : dard (ou aiguillon) et glande à venin. Ce qui expliquent que seuls les hyménoptères femelles piquent.

Lors de la piqûre, les hyménoptères injectent leur venin en plantant leur aiguillon ou dard. L'inoculation du venin a lieu sous la peau, dans une muqueusemuqueuse
Tissu fin tapissant la paroi interne des cavités naturelles.
(bouche par exemple) ou dans un tissu conjonctif (œil par exemple).

Trois types de réactions sont possibles après une piqûre.

Une réaction locale habituelle après piqûre de guêpe, abeille, frelon ou bourdon

Le plus souvent, la piqûre n'entraîne qu'une douleur locale, un gonflement, une rougeur (œdème) et parfois une légère induration autour de la zone piquée. Des démangeaisons (prurit) sont possibles. La réaction disparaît en quelques heures.
La réaction locale est souvent plus importante en cas de piqûre de frelon qui possède un dard long lui permettant d'injecter le venin directement dans un vaisseau.
Une piqûre au niveau du visage (paupières, lèvres…) ou du cou, dans la bouche ou dans la gorge peut rapidement entraîner un œdème volumineux. Ce gonflement peut provoquer une difficulté respiratoire. Dans les cas les plus graves, il existe un risque vital.

Une réaction toxique après plusieurs piqûres de guêpe, abeille, frelon ou bourdon

Un grand nombre de piqûres (au-delà de 20 chez l'adulte mais seulement 4 ou 5 chez un enfant) entraîne l'injection d'une quantité importante de venin. Plus les piqûres sont nombreuses, plus les symptômes risquent d'être importants. La réaction locale est intense et a tendance à s'étendre. Des symptômes généraux apparaissent : fatigue, vomissements, diarrhée, maux de tête, vertiges voire malaise pouvant aller jusqu'à la perte de connaissance. Il s'agit d'une urgence vitale et il faut alors réagir très vite.

Une réaction allergique après une piqûre de guêpe, abeille, frelon ou bourdon 

La réaction allergique ne dépend pas de la quantité de venin injectée. Une piqûre unique peut avoir des conséquences dramatiques chez une personne déjà sensiblisée (qui a déjà eu une piqûre du même insecte et a développé une allergie).

Chez les personnes allergiques, il existe une réaction importante à l'endroit de la piqûre : le gonflement dépasse 10 cm et peut atteindre une ou deux articulations avoisinantes qui apparaissent également gonflées.
Une réaction générale (urticaire généralisée, angiœdème, difficultés respiratoires, chute de tension artérielle, malaise...) est possible, la plus grave étant le choc anaphylactiquechoc anaphylactique
Chute grave et brutale de la tension artérielle due à une allergie, se manifestant par un sentiment de malaise et une tendance aux syncopes.
qui est une urgence vitale.
Consulter l'article : Qu'est-ce qu'une allergie ?

Appelez immédiatement le 15 ou le 112 depuis un téléphone fixe ou un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit (appel gratuit).

LE SAVIEZ-VOUS ?

Comment faire la différence entre les différents hyménoptères : abeilles, guêpes, frelons, bourdons ?

La guêpe a une robe rayée jaune vif et noir. Sa taille est fine (d'où l'expression "avoir une taille de guêpe"). Au repos, ses ailes sont pliées dans le sens de la longueur. Les guêpes sont attirées par le sucre et la viande. Les guêpes femelles possèdent un dard et peuvent piquer plusieurs fois. Elles ne laissent pas leur dard dans la peau.
Le frelon, proche de la guêpe, mais beaucoup plus gros, peut piquer plusieurs fois car, comme la guêpe, il ne laisse pas son dard dans la peau.

L'abeille a une couleur et une pilosité qui varient selon la race. Elle peut avoir un aspect noir, gris ou avec des bandes colorées. Son corps est plus volumineux. Elle vit en groupe. L'abeille a un dard barbelé, ne pique qu'une seule fois car elle laisse en place dans la peau le dard et la glande à venin. Une partie de son ventre est arraché avec le dard, si bien que l'abeille meurt après la piqûre.
Le bourdon, plus volumineux et velu que l'abeille, vole en faisant du bruit, pique rarement et dans ce cas, ne laisse pas son dard.

Sources
  • Ministère de la santé et des soins de longue durée de l'Ontario (MSSLDO). Premiers soins en cas de piqûres d'abeille ou d'insecte. Site internet : MSSLDO. Toronto (Canada) ; 2012 [consulté le 18 avril 2016]
  • Centre antipoison. Piqûre de guêpe, d'abeille, de frelon et de bourdon. Site internet : centre antipoison Belge. Bruxelles [consulté le 18 avril 2016]
  • Institut National de Recherche et de Sécurité. Allergie aux piqûres d'hyménoptères. Que conseiller pour les salariés travaillant en plein air ? Site internet : INRS. Paris ; 2015 [consulté le 18 avril 2016].
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
N° d'urgence médicale
  • Samu : 15
  • Pompiers : 18
  • Appel d'urgence européen : 112

Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.