Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Comment reconnaître une perte de connaissance ?
Imprimer Envoyer à un ami
Perte de connaissance

Mis à jour le 6 avril 2016

Comment reconnaître une perte de connaissance ?

La perte de connaissance souvent appelée malaise ou évanouissement est la rupture des relations conscientes d'une personne avec son entourage. Toutes les pertes de connaissance ne se ressemblent pas. En effet, la perte de connaissance peut survenir progressivement ou brutalement. Elle est soit incomplète (c'est la lipothymie), soit complète. Sa durée varie de quelques secondes à quelques minutes. Lorsque la perte de connaissance est complète et de courte durée, on parle de syncope.

Les pertes de connaissance partielles : les lipothymies

Elles peuvent précéder une perte de connaissance totale ou bien survenir isolément.

Les symptômes sont variés et surviennent progressivement :

  • sensation de malaise ;
  • fatigue extrême ;
  • sensation de brouillard devant les yeux ;
  • pâleur ;
  • impression d’évanouissement imminent ;
  • palpitations ;
  • oppression respiratoire ;
  • sueurs ;
  • bourdonnements d’oreilles…

Il n’y a pas de perte de connaissance mais un simple fléchissement de la conscience. Le malade garde le souvenir de ce qu’il a entendu autour de lui pendant son malaise.

QUESTION-RÉPONSE

Qu'est-ce que le malaise hypoglycémique ?

Il est dû à une baisse de sucre dans le sang et il s'accompagne rarement d'une perte de connaissance.
Il se traduit par une fatigue, une sensation de faim, une irritabilité, des sueurs, des maux de tête, une vision floue, une pâleur.
Il faut consommer du sucre sans attendre (morceaux de sucre, boisson sucrée...)

Les pertes de connaissance totales

Les pertes de connaissance de durée brève : les syncopes

La syncope est une perte de connaissance totale et brève, de quelques secondes à moins de trois minutes, avec perte totale du tonus. Cette perte de connaissance est suivie d'une reprise rapide et totale de conscience. La syncope est due à une baisse de l'afflux sanguin vers le cerveau.

Les syncopes peuvent être classées en trois types différents.

La syncope dite "réflexe"
Il s'agit souvent d'un malaise vagalmalaise vagal
Également appelé choc ou syncope vagale, le malaise vagal est dû à la suractivité du nerf vague (ou nerf pneumogastrique) dont le rôle est de ralentir le rythme cardiaque.
sans gravité, en dehors du risque de traumatisme lié à la chute. Cette syncope peut être précédée de signes annonciateurs : sueurs, nausées, étourdissement, faiblesse dans les jambes ou troubles de la vision. Certaines circonstances favorisent sa survenue : une atmosphère chaude et confinée, une émotion (la vue du sang, par exemple), le fait de rester debout trop longtemps...

D'autres syncopes réflexes sont caractéristiques comme :

  • la syncope due à une hypersensibilité du sinus carotidien (fibres nerveuses situées autour de l’artère carotide au niveau du cou) ; elle survient le plus souvent chez un homme âgé, en position debout, parfois lorsque le sujet se rase ou tourne la tête (ce qui stimule les récepteurs nerveux, provoquant une syncope) ;
  • la syncope mictionnelle qui survient principalement la nuit, chez une personne âgée, au cours de la mictionmiction
    Action d'uriner.
     ;
  • la syncope survenant lors d’une quinte de toux chronique.

La syncope par chute de la pression artérielle
Elle est causée par une baisse de la pression artérielle (hypotension orthostatiquehypotension orthostatique
Baisse de la tension artérielle lors du passage de la station couchée à la position debout.
), lors d’un lever brutal, lors de la station debout prolongée, et elle est favorisée par la prise de certains médicaments : anti hypertenseurs, vasodilatateurs, antidépresseurs... ou par la déshydratation.

La syncope d'origine cardiaque
Elle est causée :

  • par un trouble du rythme et de la conduction cardiaque ;
  • ou une maladie cardiaque (rétrécissement des valves de l’aorte, valve cardiaquevalve cardiaque
    Au nombre de quatre, les valves cardiaques sont des replis membraneux qui séparent les différentes cavités du cœur et empêchent le sang de refluer.
    située au niveau du ventriculeventricule
    Cavités cardiaques qui reçoivent le sang venant des oreillettes et le propulsent dans les organes par l'aorte et dans les poumons par l'artère pulmonaire.
    gauche du cœur et à l’origine de l’aorte), infarctus du myocardeembolie pulmonaire... Elle peut être grave.

Les pertes de connaissance de durée plus longue

Il existe des pertes de connaissances plus longues de trois minutes à 30 minutes. Elles sont suivies d’un retour lent et progressif de la conscience.

La principale cause de la perte de connaissance de plus de 3 minutes est la crise d'épilepsie. Elle est alors due à un trouble du fonctionnement électrique du cerveau.
Elle peut s'accompagner de convulsions, d'une morsure de la langue et d'une perte d'urine.

POINT VIGILANCE

Perte de connaissance : savoir reconnaître les signes de gravité

Dans la majorité des cas, la personne revient à elle spontanément après la perte de conscience.

Toutefois, certains signes doivent alerter :

  • une absence de récupération de la conscience après quelques minutes ;
  • un pouls irrégulier, rapide ou inexistant ;
  • une absence de respiration.

Face à cette situation, appelez le 15 ou le 112.

Sources
  • Collège des enseignants en neurologie (CEN). Malaise, perte de connaissance, crise comitiale chez l'adulte. Site internet : CEN. Chantepie (France) ; 2014 [consulté le 1er avril 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Synthèse des recommandations professionnelles "Perte de connaissance brève de l'adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes". Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2008 [consulté le 1er avril 2016]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.

 

 

À VOIR
syncope intro 4 3-small

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les syncopes chez les personnes âgées

Elles sont souvent découvertes à la suite d'une chute et sont souvent dues à plusieurs causes : anomalies de la tension artérielle, troubles du rythme cardiaque, prise de certains médicaments...

À VOIR
dm malaise vagal-big

Tous droits réservés à Pulsations Multimédia-« Bonjour-Docteur »- site du portail du groupe France Télévisions spécialisé sur la thématique de la santé.

N° d'urgence médicale
  • Samu : 15
  • Pompiers : 18
  • Appel d'urgence européen : 112

Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.