Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
 > 
Panaris : que faire ?
Imprimer Envoyer à un ami
Panaris

Mis à jour le 2 novembre 2015

Panaris : que faire ?

En cas de panaris, il est important de consulter son médecin traitant. Quel que soit le traitement (médical ou chirurgical), vous pouvez favoriser la guérison par des gestes simples.

Quand devez vous consulter en cas de panaris ?

Consultez dans les 48 heures votre médecin traitant si :

  • vous avez un panaris au stade inflammatoire

Consultez immédiatement un médecin si :

  • la douleur vous empêche de dormir et, surtout, si vous sentez "battre" l'abcès ;
  • vous êtes diabétique ;
  • vous suivez un traitement par corticoïdecorticoïde
    Hormone naturelle produite par les glandes surrénales ou hormone de synthèse utilisée comme médicament pour ses propriétés anti inflammatoires.
    ou immunosuppresseurimmunosuppresseur
    Médicament destiné à diminuer ou supprimer les défenses immunitaires de l'organisme. Ils sont prescrits dans certaines maladie et en cas de greffe d'organe.
     ;
  • vous êtes sujet à une infection des ongles à répétition ;
  • votre vaccination antitétanique n'est pas à jour.

Que pouvez vous faire à votre niveau ?

Suivez quelques conseils pratiques pour éviter l'évolution du panaris inflammatoire vers un abcès :

  • respectez le traitement qui vous est prescrit ;
  • lavez et désinfectez les lésions superficielles avec un antiseptique, deux à trois fois par jour, jusqu'à régression de l'inflammation ;
  • protégez la zone blessée par un pansement.

L’inflammation doit avoir régressé dans les 48 heures.

En cas de panaris opéré, suivez les soins prescrits après l’intervention :

  • faites les pansements chaque jour ;
  • surveillez votre température ;
  • consultez à nouveau en l’absence d’amélioration en 48 heures.
POINT VIGILANCE

Attention ! Si vous travaillez au contact de produits alimentaires, informez votre service de médecine du travail de votre état.

Sources
  • Ébelin M, Beccari R, Maiez A. Infections de la main. EMC - Appareil locomoteur ; 2006:1-17 [Article 14-070]
  • ECN Pilly : Infections aiguës des parties molles. Site internet : infectiologie.com ; 2014 [consulté le 23 octobre 2015]
  • Faculté de médecine Pierre et Marie Curie. Panaris, phlegmons des gaines et des espaces celluleux de la main. Site internet : chups.jussieu ; Paris [consulté le 23 octobre 2015].
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.