Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Comment reconnaître une mycose cutanée ?
Imprimer Envoyer à un ami
Mycose cutanée

Mis à jour le 6 novembre 2015

Comment reconnaître une mycose cutanée ?

Les mycoses superficielles cutanées sont des maladies de la peau très fréquentes dues à des champignons microscopiques (divers genres sont en cause : Candida, Trichophyton, Microsporum, Epidermophyton...). Elles peuvent affecter la surface de la peau, les ongles et le cuir chevelu. Les symptômes sont différents selon la partie du corps atteinte.

Les symptômes selon les types de mycoses cutanées

Il existe différentes formes de mycoses, selon la partie du corps affectée :

La mycose des pieds

Encore surnommée "pied d'athlète", c'est la plus fréquente des mycoses chez l'adulte. Elle reste rare chez les jeunes enfants. Elle est située entre les orteils, surtout entre le 4e et le 5e. L'infection peut s'étendre à la plante du pied, au dos du pied et aux espaces entre les autres orteils. Elle s'accompagne souvent d'une atteinte des ongles (onychomycose).

On observe des zones rouges au niveau de la plante et du dos des pieds et des fissures, des bulles remplies de liquide, une macérationmacération
Aspect particulier de l'épiderme (qui se détache) après un contact prolongé avec l'humidité.
au niveau des espaces interdigitaux. Ces lésions provoquent de fortes démangeaisons.

La mycose des mains

Elle est similaire mais plus rare et concerne surtout les professions requérant le port de gants.

La mycose des ongles (ou onychomycose)

Elle touche principalement les adultes. Elle est présente au niveau des ongles des pieds et également des mains. Elle débute souvent par une atteinte des tissus péri-unguéaux (autour de l'ongle) appelée péri-onyxis. Ces tissus sont tuméfiés, rouges et douloureux, laissant échapper un liquide clair et contamine ce dernier. L'ongle malade s'épaissit et se décolle. L'atteinte s'étend progressivement à la matrice de l'onglematrice de l'ongle
Zone située sous la base de l'ongle et qui assure sa croissance.
qui se décolore et devient blanchâtre. L'onychomycose est souvent associée au pied d'athlète.

Le pityriasis versicolor

Il se caractérise par l'apparition, sur le tronc, le cou, le haut des bras, de taches granuleuses, plus claires que la peau non affectée. L'atteinte du visage est fréquente chez l'enfant. Ces taches ne parviennent pas à bronzer et sont alors très visibles. Sur les peaux très blanches, les taches sont souvent un peu plus foncées (brun clair) que la peau normale. Cette infection est courante quel que soit l'âge. Les rechutes sont fréquentes.

Les mycoses de la peau dans les zones dépourvues de poils : au niveau des membres, du visage, du cou et du tronc

Elles se caractérisent par des plaques rouges circulaires granuleuses souvent en formes d’anneaux avec une bordure. Des squamessquames
Lamelle épidermique qui se détache de la peau.
sont présentes et parfois des vésicules, des bulles, des croûtes... Ces lésions s'étendent par la périphérie et provoquent souvent des démangeaisons.

Les mycoses des plis appelées intertrigo

Elles siègent dans les plis de l'aine, entre les fesses, sous les aisselles, sous les seins chez la femme, dans les plis des mains... Le pli est rouge, suintant et il est le siège de fissures et d'un dépôt jaunâtre. L'intertrigo donne une sensation de brûlure, voire des douleurs.

Les mycoses superficielles cutanées les plus fréquents chez l'enfant

  1. L'érythème fessier du nourrisson peut être colonisé par un champignon (en général du genre candida albicanscandida albicans
    C'est la principale levure impliquée en pathologie humaine.
    ) en l'absence de soins précoces.
  2. Le périonyxis de l'enfant qui suce son pouce : c'est une inflammation chronique de la peau qui entoure l’ongle : le pourtour de l’ongle est rouge, enflé et la peau qui entoure l’ongle se décolle.
  3. La mycose du cuir chevelu ou teigne : elle est beaucoup plus fréquente souvent sous la forme de croûtes blanches qui desquament et font apparaître des plaques sans cheveux (les cheveux sont cassés à quelques millimètres du cuir chevelu). Après traitement, les cheveux repoussent normalement.
LE SAVIEZ-VOUS ?

Les mycoses superficielles peuvent également atteindre les muqueusesmuqueuses
Tissu fin tapissant la paroi interne des cavités naturelles.
 :

  • la bouche et le tube digestif : la mycose buccale atteint la langue et l'intérieur des joues. Elle peut survenir chez l'adulte et l'enfant. Mais elle est particulièrement fréquente chez le nourrisson et on l'appelle couramment "muguet". Il apparaît sous forme de plaques blanches "caséeuses" sur la langue, à l’intérieur des joues, sur les gencives et sur le palais. Les mycoses buccales sont également responsables des perlèches ou fissurations humides rouges et croûteuses des coins de la bouche.
  • le vagin : la mycose vaginale est la cause la plus fréquente de la vaginite.

Les causes favorisant la mycose cutanée

Certains facteurs favorisent le développement des champignons :

  • la chaleur humide ;
  • la transpiration excessive ;
  • l'hygiène insuffisante ;
  • la fréquentation des piscines ;
  • le port de chaussures fermées ;
  • les traitements médicamenteux (antibiothérapie, corticothérapie, etc.) ;
  • l'état de santé général : maladies endocrines (diabète de type 1, diabète de type 2), déficit immunitairedéficit immunitaire
    Diminution des défenses immunitaires qui protègent l'organisme contre les infections.
     ;
  • la grossesse, les premiers mois de la vie...

Comment se transmet la mycose cutanée ?

Les mycoses se transmettent surtout par contact humain direct. Elles peuvent aussi se transmettre par contact animal, avec le sol, l'eau ou les objets infectés (vêtements, peignes, jouets...)

VIDÉO

L'onychomycose

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

Vidéo expliquant ce qu'est l'onychomycose

Tous droits réservés à Pulsions Multimédia "Allo docteur" site du portail du groupe France Télévisions spécialisé sur la thématique de la santé.

Sources
  • Association française des enseignants de parasitologie et mycologie. Candidoses. Site internet : Campus de parasitologie et de mycologie de l'Université Médicale Virtuelle Francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 9 juin 2015]
  • Association française des enseignants de parasitologie et mycologie. Dermatophytoses. Site internet : Campus de parasitologie et de mycologie de l'Université Médicale Virtuelle Francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 9 juin 2015]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
CHIFFRES CLÉS
  • Environ 3 % des patients des médecins traitants consultent pour une mycose.
  • 30 % des patients atteints d'une mycose des pieds ont aussi une mycose des ongles (onychomycose).
INFO PRATIQUE

Votre maladie peut-elle être reconnue comme maladie professionnelle ?

Votre médecin traitant ou votre dermatologue, en relation avec votre médecin du travail, peuvent, si les conditions requises sont respectées, faire reconnaître votre maladie comme maladie professionnelle (tableaux 46 et 77 du régime général, 15 du régime agricole).

Pour en savoir plus, consultez le site ameli.fr.