Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Mauvaise haleine : adopter les bons réflexes
Imprimer Envoyer à un ami
Mauvaise haleine

Mis à jour le 20 août 2015

Mauvaise haleine : adopter les bons réflexes

Afin d’éviter la mauvaise haleine, il est conseillé d’adopter une hygiène de vie saine. Un brossage des dents et de la langue deux fois par jour, une alimentation équilibrée évitant certains aliments, l’arrêt du tabac et une visite annuelle chez le chirurgien-dentiste suffisent souvent à conserver une haleine normale. Dans quelques cas, la consultation médicale peut s’avérer nécessaire.

Que faire soi-même pour éviter la mauvaise haleine ?

Une hygiène de vie saine permet souvent d’éviter la mauvaise haleine.

  • Adoptez une bonne hygiène bucco-dentaire au quotidien :
    • Brossez-vous les dents au moins deux fois par jour (matin et soir après les repas) avec une brosse à dents à poils souples et brossez aussi la surface de votre langue.
    • Utilisez du fil de soie au moins une fois par jour pour enlever les aliments et la plaque dentaire entre vos dents.
    • Si vous portez des appareils dentaires, pensez à les retirer et à les nettoyer après chaque repas. Pour cela, prenez une brosse différente de celle avec laquelle vous vous brossez les dents.
  • Privilégiez une alimentation équilibrée et évitez, si possible, certains aliments, susceptibles de causer une mauvaise haleine. Par exemple : ail, oignons, épices, régimes riches en protéines... Réduisez également l’alcool et le café.
  • Hydratez-vous bien (6 à 8 verres d’eau par jour).
  • Arrêtez de fumer.
  • Consultez votre chirurgien-dentiste, au moins une fois par an, pour faire contrôler votre état dentaire et buccal et faire réaliser un détartrage si besoin.

Dans la journée, si vous êtes inquiet pour votre haleine et que vous ne pouvez pas vous brosser les dents :

  • évitez les bonbons sucrés ou les bains de bouche contenant de l’alcool : cela pourrait aggraver le problème. En effet, les bactéries de la bouche transforment le sucre en acide et l’alcool du bain de bouche assèche les muqueusesmuqueuses
    Tissu fin tapissant la paroi interne des cavités naturelles.
     ;
  • rincez-vous la bouche avec de l’eau et prenez une gomme à mâcher sans sucre pour stimuler la salive. Celle-ci a un effet nettoyant.

Utilisation du fil dentaire

©CNAMTS 2012
©CNAMTS 2012
QUESTION-RÉPONSE

Comment se brosser la langue ?

  • Sortez la langue au maximum.
  • Puis à l’aide d’une brosse à dents à poils souples (les grattoirs à langue ne sont pas conseillés), brossez de l’arrière de la langue vers l’avant afin d’enlever la pellicule blanche qui la recouvre.
  • Vous y parviendrez en moins de 30 coups de brosse. Et l’effet du brossage durera 7 heures.
  • Pour plus d’efficacité, la brosse à dents peut être plongée dans un bain de bouche à la chlorexidine 0.12 %.

Si cela vous donne envie de vomir, fermez les yeux : cela vous aidera. Un nettoyage régulier de votre langue réduira également cet effet.

Quand faut-il consulter en cas de mauvaise haleine ou halitose ?

Vous devez consulter rapidement votre médecin (ou votre chirurgien-dentiste) si, en plus d’une mauvaise haleine, vous présentez l’un des symptômes suivants :

  • douleur ;
  • fièvre ;
  • mal de gorge ;
  • écoulement dans la gorge ;
  • écoulement nasal ;
  • toux ;
  • gencives gonflées ;
  • saignements de gencives.

Si vous souffrez de diabète, d'un reflux gastro-oesophagien, d'une maladie rénale chronique ou d'une maladie du foie, consultez également votre médecin. Votre mauvaise haleine peut avoir une signification dans le cadre de votre maladie.

Vous n’êtes concerné par aucune des situations précédentes. Cependant, votre mauvaise haleine persiste malgré la mise en place d’une alimentation équilibrée et d’une bonne hygiène bucco-dentaire. Dans ce cas, mieux vaut prendre rendez-vous avec votre médecin traitant. La mauvaise haleine peut en effet avoir une origine médicale : un diagnostic doit donc être établi.

Avant la consultation, ne cherchez pas à masquer votre mauvaise haleine. Cela pourrait gêner le diagnostic.

Sources
  • Björn Lang et Andreas Filippi. Mauvaise haleine ou halitose – 1ère partie : étiologie et pathogènes. Rev Mens Suisse Odontostomatol. 2004; (114):1045-50 [consulté le 16 juillet 2015]
  • American Academy of Family Physicians. Halitosis. Site internet : www.familydoctor.org. Washington; 2010 [consulté le 16 juillet 2015]
  • Excellence In Dentistry (E.I.D.). Halitose : traitement de la mauvaise haleine. Site internet : www.eid-parid.com. Paris; 2013 ; 2015 [consulté le 16 juillet 2015]
  • Ordre des dentistes du Québec. La mauvaise haleine. Site internet : www.odq.qc.ca. Montréal (Québec) [consulté le 16 juillet 2015]
  • Colombia University College Of Dental Medicine. Bad Breath (Halitosis). Site internet : www.simplestepsdental.com. Chicago; 2013 [consulté le 16 juillet 2015]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

La brochure éditée par l'Institut National de Prévention et d'Éducation pour la Santé

 

La sante bucco-dentaire inpes