Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
 > 
Qu'est-ce que l'interruption médicalisée de grossesse ?
Imprimer Envoyer à un ami
IMG

Mis à jour le 30 juin 2014

Qu'est-ce que l'interruption médicalisée de grossesse ?

L’interruption médicalisée de grossesse (IMG) est une interruption de grossesse pratiquée pour des raisons médicales, sans restriction de délai pour l’âge de la grossesse. Décidée par les parents ou par la femme enceinte seule, sa réalisation nécessite une attestation médicale, délivrée au terme d’une procédure d’autorisation légale.

L’IMG est l’interruption d’une grossesse pratiquée lorsque des motifs graves mettent en danger la santé de la mère ou de l'enfant à naître. Elle peut être réalisée, quelle que soit la date d’accouchement prévue :

  • si la grossesse met gravement en danger la santé de la femme enceinte ;
  • s'il y a une forte probabilité que l'enfant à naître soit atteint d'une affection d'une particulière gravité reconnue comme incurable au moment du diagnostic.

La prise de décision des parents

Les parents amenés à formuler une demande d’IMG le font, le plus souvent, dans le cadre d’une anomalie grave détectée sur le fœtus. Toutefois, dans 10 à 20 % des cas, la demande est motivée par un risque de santé grave pour la mère.

Le couple (ou la femme enceinte) peut avoir plusieurs avis médicaux pour l’aider dans sa prise de décision.

Il est très important que des informations complètes sur les problèmes de santé du fœtus ou de la mère, sur leurs conséquences et sur l’IMG soient clairement expliquées. Ces explications doivent être bien comprises.

La procédure d’autorisation légale pour une IMG

Une fois que la décision d'IMG a été prise par la mère ou par le couple, le médecin qui suit la grossesse soumet la demande à une équipe médicale pluridisciplinaire.

Lorsque l'intervention est demandée pour la sécurité de la mère, cette équipe comprend au moins trois personnes :

  • un médecin qualifié en gynécologie obstétrique ;
  • un médecin choisi par la femme enceinte ;
  • un psychologue ou un assistant social.

Les deux médecins doivent exercer dans un établissement de santé public ou privé, habilité à recevoir les femmes enceintes.

Si l’enfant à naître souffre d'une affection grave, la patiente est adressée à un centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal (CPDPN). Elle est prise en charge par une équipe médicale composée d'au moins :

  • un gynécologue obstétricien ;
  • un médecin spécialiste en pédiatrie néonatale ;
  • un médecin spécialiste en échographie fœtale ; 
  • un spécialiste en génétique médicale.

Elle peut demander à ce qu’un médecin de son choix s’y associe.
Avant qu’ils ne se réunissent, la femme enceinte (seule ou avec le père) peut demander à être entendue par certains d’entre eux ou par toute l’équipe.
Une deuxième échographie est réalisée pour confirmer le diagnostic de malformation fœtale.

Les membres de l’équipe vont rendre leur avis sur la malformation ou la pathologie fœtale qui motive la demande d'IMG. Au terme de la concertation, s'il apparaît à deux médecins que le risque de malformation est fondé, ils produisent une attestation permettant l'intervention.

Sources
  • République française. Interruption médicalisée de grossesse (IMG). Site internet : Service-Public.fr. Paris ; 2012 [consulté le 15 juin 2014]
  • Houfflin-Debarge V, Vaast P. Interruption médicale de grossesse. Processus décisionnel et prise en charge. Site internet : Collège national des gynécologues et obstétriciens français. Paris ; 2008 [consulté le 25 juin 2014]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.