Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
L’évolution de l’hypertension artérielle
Imprimer Envoyer à un ami
Hypertension artérielle

Mis à jour le 29 janvier 2016

L’évolution de l’hypertension artérielle

Une prise en charge de l’hypertension artérielle permet de mener une vie normale et de réduire au maximum le risque cardiovasculaire. Le traitement et le suivi à vie préviennent la survenue de complications telles que l’accident vasculaire cérébral ou l’artériteartérite
Altération des parois artérielles aboutissant à une diminution de la lumière artérielle, quelle que soit la cause (athérome, maladie inflammatoire...).
des membres inférieurs.

La normalisation de la tension artérielle

Le but du traitement est d'obtenir la normalisation de la tension artérielle dans la durée. Des contrôles réguliers permettent de s'assurer que l'HTA est bien contrôlée.
Le traitement et la prise en charge des autres facteurs de risque cardiovasculaire existants permettent au patient de mener une vie tout à fait normale.

Les complications de l’hypertension artérielle

En l’absence de traitement de l’HTA, les parois des artères subissent de façon continuelle une pression anormalement élevée qui les endommage. Le cœur, soumis à un travail plus soutenu, souffre lui aussi. Sur une longue période, ces conditions favorisent la survenue, de complications cardiovasculaires. Le risque est augmenté si, par ailleurs, le patient souffre d’autres affections comme un diabète ou une hypercholestérolémie. Il est alors d’autant plus important de normaliser la tension artérielle.

1 - L’accident vasculaire cérébral

Un accident vasculaire cérébral, aussi appelé AVC, est une altération du fonctionnement d’une partie du cerveau après l’obstruction d’une artère ou une hémorragie. L'hypertension artérielle en est souvent à l’origine en raison des altérations qu’elle entraîne au long cours sur les artères. Un accident vasculaire cérébral se manifeste par des symptômes très variés :

  • violents maux de tête inhabituels ;
  • vertige, sensation de perte d’équilibre, chute soudaine ; 
  • difficultés à parler ou à comprendre ce qu’on vous dit ;
  • diminution ou perte brutale de la vision, sensation de vision trouble ;
  • sensation de faiblesse ou de paralysie dans un membre ou dans toute une moitié du corps.

Un AVC peut laisser des séquelles et un certain degré de handicap, mais il est également possible que les manifestations initiales régressent plus ou moins totalement.
Consulter l'article : L'accident vasculaire cérébral : définition

QUESTION-RÉPONSE

Qu’est-ce qu’un accident ischémique transitoire (AIT) ?

Il existe des formes particulières d’accident vasculaire cérébral de durée brève appelés accidents ischémiques transitoires ou AIT. C’est le cas quand les apports en sang, et donc en oxygène, sont interrompus pendant une courte période. Un AIT régresse en général en moins de 24 heures. Le fait d’avoir eu un AIT augmente le risque d’avoir un accident vasculaire cérébral plus important dans l’avenir.

2 - L’hypertrophie cardiaque et l'insuffisance cardiaque

En présence d’une tension artérielle trop élevée, le cœur doit exercer un travail supplémentaire pour propulser avec suffisamment de force le sang dans les artères.
Pour faire face à cette augmentation de la tension artérielle qui s’oppose à lui, le cœur s’adapte en se musclant davantage. Il grossit, augmente de volume : il est hypertrophique. Cette réaction du cœur nuit cependant à son fonctionnement.
À la longue, le cœur ne parvient plus à assurer sa fonction de pompe avec la même efficacité : il y a alors insuffisance cardiaque.
Consulter l'article : Comprendre l'insuffisance cardiaque ?

3 - L’angine de poitrine et l’infarctus du myocarde

L'hypertension artérielle altère au fil du temps la paroi des vaisseaux et accélère le processus d’athérosclérose au niveau des artères coronairesartères coronaires
Artères qui assurent l'irrigation du muscle cardiaque.
. En fonction du degré d’obstruction, les pathologies et les symptômes sont différents.

  • L’angine de poitrine (ou angor) est causée par une obstruction partielle des artères coronairesartères coronaires
    Artères qui assurent l'irrigation du muscle cardiaque.
    . L’apport sanguin est insuffisant et le cœur manque d’oxygène pour fonctionner normalement.
    Elle se manifeste par des douleurs dans la poitrine avec une sensation d’oppression. Elle survient lors d’un effort physique, au froid ou en situation de stress, mais aussi au repos.
    Consulter l'article : Qu'est-ce que l'angine de poitrine ?
  • L’infarctus du myocardemyocarde
    Muscle du coeur.
    , appelé couramment "crise cardiaque" est provoqué par une obstruction totale d’une artère coronaireartère coronaire
    Artères qui assurent l'irrigation du muscle cardiaque.
    , qui empêche l’apport de sang à une partie du muscle cardiaque, et donc de l’oxygène nécessaire au fonctionnement du cœur.
    Il se traduit par de violentes douleurs dans la poitrine qui donnent l’impression d’être serré comme dans un étau. Ces douleurs peuvent irradier vers les mâchoires et dans les bras, et être accompagnées de sueurs et de nausées.
    Consulter le dossier "Infarctus du myocarde"

4 - L’artérite des membres inférieurs

Les artères sont des vaisseaux particulièrement sensibles à des facteurs irritants comme le tabac, le cholestérol et l’hypertension artérielle. En présence de ceux-ci, les artères réagissent toujours de la même façon : elles deviennent plus rigides, leurs parois s’épaississent et leurs calibres diminuent. Cette réaction est appelée artériteartérite
Altération des parois artérielles aboutissant à une diminution de la lumière artérielle, quelle que soit la cause (athérome, maladie inflammatoire...).
.

Le signe le plus habituel est la survenue d’une crampe dans un mollet ou dans une cuisse survenant lors de la marche et qui cède avec l’arrêt de l’effort. Cette crampe traduit le fait que dans l’artère devenue trop rigide et étroite, la circulation du sang est limitée et difficile. L’approvisionnement en oxygène dont le muscle a besoin pendant un effort n’est plus assuré.
Consulter l'article : Artérite des membres inférieurs : définition, causes et facteurs de risque

5 - L'atteinte des reins

Les reins filtrent le sang en éliminant les produits dont l’organisme n’a pas besoin. L’hypertension artérielle perturbe cette fonction. Les reins laissent alors passer dans les urines des protéines, notamment l’albuminealbumine
Protéine présente dans l’organisme qui joue un rôle essentiel dans le transport de différentes substances.
.
Après quelques années d’hypertension artérielle, l’insuffisance rénale s’installe. Ce phénomène est en constante augmentation et doit être prévenu par un bilan rénal régulièrement renouvelé.
Consulter l'article : Qu'est-ce que la maladie rénale chronique ?

6 - L'atteinte des yeux

L’hypertension artérielle provoque des lésions au niveau de la rétine (rétinopathie) qui peuvent conduire à la cécité. Un examen régulier de la rétine par fond'œil est indispensable pour dépister les anomalies.

Sources
  • Société française d’hypertension artérielle (SFHTA). Recommandation. Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu. Site internet : SFHTA. Paris ; 2011 [consulté le 14 janvier 2016]
  • Société française d’hypertension artérielle (SFHTA). Recommandation. Prise en charge de l’hypertension artérielle de l’adulte. Site internet : SFHTA. Paris ; 2013 [consulté le 14 janvier 2016]
  • National Healh Service (NHS). High blood pressure (hypertension). Site internet : NHS choices. Londres ; 2014 [consulté le 14 janvier 2016]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale. Hypertension artérielle. Site internet : INSERM. Paris ; 2014 [consulté le 14 janvier 2016]
  • Collège des enseignants de cardiologie et maladies vasculaires. Hypertension artérielle de l'adulte. Site internet : Campus de cardiologie et de maladies cardiovasculaires de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2011 [consulté le 14 janvier 2016].
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
N° d'urgence médicale
  • Samu : 15
  • Pompiers : 18
  • Appel d'urgence européen : 112

Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.