Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Des médicaments contre le virus de l'herpès
Imprimer Envoyer à un ami
Herpès génital

Mis à jour le 24 janvier 2017

Des médicaments contre le virus de l'herpès

Le diagnostic de l'herpès génital est clinique. Des prélèvements au niveau des lésions peuvent être nécessaires pour confirmer la présence de virus. Les médicaments antiviraux permettent de limiter la durée et l’intensité des poussées d’herpès génital. Ils sont parfois utiles pour espacer les récidives.

La consultation médicale en cas d'herpès génital

Dès l’apparition des premiers symptômes, une consultation médicale est nécessaire. Le médecin pratique un examen clinique et la nature des lésions lui permet de faire le diagnostic.
En cas de doute, il prescrit des examens complémentaires : des prélèvements du liquide que contiennent les vésicules d'herpès permettent d’identifier le virus ou de rechercher la présence d'antigènesantigènes
Substance reconnue par l'organisme comme étrangère et provoquant une réaction immunitaire avec fabrication d'anticorps contre elle.
viraux.
Des examens peuvent être demandés pour rechercher d'autres infections sexuellement transmissibles.
Consulter l'article : Les infections sexuellement transmissibles

Médicaments : antiviraux et antalgiques

L'herpès génital nécessite la prise d'un traitement antiviral.

Le traitement antiviral de l'herpès génital est pris par voie orale. Il diminue l'intensité et la durée de la poussée. Mais il n'élimine pas les virus « dormants », donc ne permet pas une guérison définitive.
Lors de la primo-infection herpétique, le traitement antiviral est associé à un médicament contre la douleur (ou antalgique), si nécessaire. 
Lors des récidives, ou poussées d’herpès, un médicament antiviral est proposé si les lésions sont douloureuses et gênantes, et s’il y a un risque de contagion. Il doit être pris le plus tôt possible après l’apparition des symptômes.
Entre les poussées d'herpès génital, ce traitement est prolongé à titre préventif :

  • s’il y a au moins 6 récidives par an ;
  • si le partenaire sexuel est à risque de complications importantes.
Sources
  • Collège national des enseignants de dermatologie. Infections à herpès virus de l'enfant et de l'adulte immunocompétents : herpès cutané et muqueux. Site internet : Campus de dermatologie de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2010-2011 [consulté le 3 mars 2017]
  • Pilly E. Infections à herpès virus du sujet immunocompétent. Maladies infectieuses et tropicales - Préparation ECN. Éditions ALINÉA Plus 2016
  • Société française de dermatologie. L’herpès génital. Site internet : Dermato-info.fr. Paris ; 2015 [consulté le 3 mars 2017]
  • Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé, Société française de dermatologie. Conférence de consensus - Prise en charge de l’herpès cutanéo-muqueux chez le sujet immunocompétent. Site internet : Haute Autorité de santé. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2001 [consulté le 6 mars 2017]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.

 

 

 

À VOIR
herpes diagnostic

Tous droits réservés à Pulsions Multimédia "Allo docteur" site du portail du groupe France Télévisions spécialisé sur la thématique de la santé.