Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Qu'est-ce que l'hépatite C ?
Imprimer Envoyer à un ami
Hépatite C

Mis à jour le 5 décembre 2014

Qu'est-ce que l'hépatite C ?

L’hépatite C est une maladie infectieuse du foie qui se transmet essentiellement par voie sanguine. Elle est due au virus VHC. L’hépatite C aiguë devient chronique dans 65 % des cas environ. Une fibrosefibrose
Transformation fibreuse d'un tissu.
du foie peut apparaître plus ou moins rapidement avec évolution possible vers la cirrhose.

L'hépatite C est une maladie infectieuse du foie provoquée par le virus de l'hépatite C (VHC).
Cette infection provoque des lésions inflammatoires du foie et des altérations des cellules appelées hépatocyteshépatocytes
Cellules du foie assurant des fonctions multiples (sécrétion de la bile et intervention dans le métabolisme des protides, glucides et lipides...).
. Selon que l'hépatite est récente ou qu'elle a plus de six mois, on parle respectivement d'hépatite aiguë ou d'hépatite chronique.

L'hépatite C peut conduire, lorsqu'elle devient chronique, à la fibrosefibrose
Transformation fibreuse d'un tissu.
puis à la cirrhose.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Hépatites virales : combien de virus sont en cause ?

À ce jour, six virus provoquant une infection et une inflammation du foie ont été identifiés. Ces virus, responsables d'hépatites virales sont désignés par les lettres A, B, C, D, E et G. Ils diffèrent par leur mode de transmission et leur agressivité.
Les plus courants sont les virus A, B et C


Consulter les dossiers : Hépatite A et Hépatite B.

Comment l'hépatite C se transmet-elle ?

Ce virus présent dans le sang se transmet surtout par voie sanguine.
La transmission de l'hépatite C peut se faire par :

  • l'usage de drogues : c'est actuellement le mode de transmission principal du VHC. Le virus persiste chez les usagers de drogues consommées surtout par voie intraveineuse, mais aussi par voie nasale. Cette transmission se fait par partage du matériel (seringue, cuillère, filtre, eau, paille...) ;
  • le tatouage ou le piercing réalisé avec du matériel souillé ;
  • le partage d'objets de toilette en contact avec le sang : rasoir, coupe-ongles, pince à épiler... ;
  • l'exposition au sang suite à un accident : piqûre dans le cadre d'une exposition professionnelle pour le personnel soignant ;
  • les soins médicaux (notamment la transfusion sanguine). Ce mode de transmission explique le nombre important de cas d'hépatites C contractées dans le passé mais récemment découvertes. Ce mode de transmission est devenu rarissime aujourd'hui, du fait du dépistage réalisé avant la transfusion et des précautions d'asepsie (utilisation de matériel à usage unique, stérilisation...).

La transmission par voie sexuelle est très faible (favorisée par un contact sanguin : règles, lésions en rapport avec une infection sexuellement transmissible).
La transmission de la mère à l'enfant est rare et augmente lorsque la mère est porteuse du virus VIH (infection par le virus de l'immunodéficience humaine).
Il n'y a pas de transmission par la salive, la sueur, la toux, le baiser, le toucher et la toilette.

Sources
  • Collège des universitaires de maladies infectieuses et tropicales, Pilly E, Garré M. Maladies infectieuses et tropicales. 23e éd. Paris : Vivactis plus ; 2012.

  • Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Virus de l'hépatite C (VHC), agent de l'hépatite C. Site internet : INRS. Paris ; 2011 [consulté le 29 octobre 2013]
  • Haute Autorité de santé (HAS). La prise en charge de votre maladie, l'hépatite chronique C. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2007 [consulté le 29 octobre 2013]
  • Institut de veille sanitaire (InVS). Hépatite C. Site internet : InVS. Saint-Maurice (France) ; 2014 [consulté le 3 décembre 2014]
  • Ministère des affaires sociales et de la santé. Prise en charge des personnes infectées par l'hépatite B ou l'hépatite C. Site internet : sante.gouv.fr. Paris ; 2014 [consulté le 3 décembre 2014]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
CHIFFRES CLÉS

Environ 360 000 Français seraient séropositifs au virus de l'hépatite C et 65 % d'entre eux seraient atteints d'hépatite C chronique. Parmi ces 230 000 patients, seuls 60 % d'entre eux seraient diagnostiqués.