Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
 > 
L'accouchement prématuré
Imprimer Envoyer à un ami

Mis à jour le 12 décembre 2013

L'accouchement prématuré

Environ six bébés sur cent naissent prématurés. Des chiffres en constante augmentation ces dernières années.

Quand parle-t-on de prématurité ?

Entre 37 et 41 semaines d’aménorrhéeaménorrhée
Absence de règles chez une femme en âge d'être réglée.
un nouveau-né est dit « à terme ».

Avant 37 semaines d’aménorrhéeaménorrhée
Absence de règles chez une femme en âge d'être réglée.
le nouveau-né est considéré comme prématuré.
Les nouveaux-nés prématurés doivent bénéficier d’une surveillance médicale accrue du fait de leur plus grande fragilité à la naissance et des conséquences possibles à long terme.

Les causes d'accouchement prématuré les plus fréquentes sont :

  • les grossesses multiples ;
  • les anomalies de l’utérus et du placentaplacenta
    Organe assurant les échanges entre la mère et le fœtus et la sécrétion des hormones de la grossesse.
    (placentaplacenta
    Organe assurant les échanges entre la mère et le fœtus et la sécrétion des hormones de la grossesse.
    prævia) ;
  • les infections génitales et urinaires ;
  • les infections générales comme la grippe ou la rubéole.

D’autre causes peuvent conduire à décider volontairement d’une naissance anticipée, en cas de danger pour la mère ou pour l’enfant :

  • retard de croissance du fœtus ;
  • HTA et pré-éclampsie ;
  • diabète ;
  • incompatibilité rhésus.

Vous avez plus de risque d’accoucher prématurément

  • si vous avez moins de 18 ans ou plus de 35 ans ;
  • si vous fumez ;
  • si vous buvez de l’alcool.
Sources
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
à retenir

Je consulte si :

  • j’ai des douleurs abdominales fréquentes et/ou intenses,
  • j’ai de la fièvre,
  • j’ai des saignements,
  • je perds du liquide amniotique,
  • je ne sens plus mon bébé bouger depuis plus de six heures.