Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Être enceinte et avoir une bonne hygiène de vie
Imprimer Envoyer à un ami
Grossesse en bonne santé

Mis à jour le 25 juillet 2016

Être enceinte et avoir une bonne hygiène de vie

Vous êtes enceinte ? Votre quotidien change : l'arrêt du tabac, si vous fumez, ou de toute drogue est primordial. Ne prenez aucun médicament, même ponctuellement, sans demander conseil à votre médecin. Prenez soin de vos dents et gencives plus vulnérables pendant la grossesse. Pour rester en forme et sauf contre-indication, maintenez une activité physique régulière et adaptée.

Être enceinte et faire du sport

Les bienfaits de l'activité sportive lors de la grossesse

Le maintien d'une activité physique "raisonnable" est conseillé pour conserver une musculature abdominale, favoriser l'équilibre psychologique et diminuer une éventuelle anxiété.
Après l'accouchement, elle aide à la récupération fonctionnelle du périnéepérinée
Ensemble de muscles fermant en bas le petit bassin. Le périnée est traversé par l’anus, par l’urètre et le vagin chez la femme.
.

Les activités sportives à privilégier quand on est enceinte

Privilégiez la marche (au moins 30 minutes par jour), la natation ou la gymnastique d'entretien.
Si vous faites de la gymnastique, adaptez-la à l'avancement de votre grossesse, avec des séances courtes.

Les sports à éviter lors d'une grossesse

Certains sports présentent des risques traumatiques pour la mère, d'autres peuvent avoir des conséquences pour le fœtus.
Évitez donc de pratiquer les sports de combat, les sports d'endurance, la plongée sous-marine et les activités sportives qui comportent un risque de chute (ski, vélo, équitation...).
Si vous avez une activité sportive, n'oubliez pas d'en parler à votre médecin ou à votre sage-femme lors de la première consultation afin qu'ils vous conseillent selon votre situation.

À VOIR - Sport et grossesse

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

 -Sport et grossesse : des risques à vélo ?

Vous fumez pendant votre grossesse, votre bébé aussi

La consommation de tabac est strictement contre-indiquée pendant la grossesse.

Quels sont les risques ?

  • Une femme qui fume est deux fois plus sujette aux grossesses extra-utérines.
  • Le risque de fausse couche spontanée est, en moyenne, multiplié par trois.
  • Plus vous fumez, plus votre bébé peut souffrir d’un retard de croissance intra-utérin : la nicotine empêche notamment le fœtus d’absorber les éléments essentiels à son développement.
  • Le risque de placenta prævia et d’accouchement prématuré est augmenté.
  • Si vous souhaitez allaiter votre bébé, sachez que le tabac modifie le goût du lait, sa composition et en diminue la production.

Qui peut vous aider ?

Il existe des méthodes efficaces pour arrêter de fumer.

  • Les consultations spécialisées d’aide au sevragesevrage
    Suppression progressive d'un toxique au cours d'une cure de désintoxication.
    . Appelez votre caisse d’assurance maladie, qui vous fournira les coordonnées des structures de prise en charge.
  • Les substituts nicotiniques, mais uniquement sous contrôle médical. Parlez-en à votre médecin ou à votre sage-femme qui peut vous accompagner dans votre démarche pour arrêter. Pour les femmes enceintes, ces substituts peuvent être pris en charge jusqu’à hauteur de 150 euros par l’Assurance maladie.

À VOIR : les effets du tabac sur le foetus

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

Vidéo d'Allo docteur sur les effets du tabac sur le fœtus

Médicaments et drogues pendant la grossesse : attention, danger !

Pas de médicament sans avis médical pendant la grossesse

Les médicaments peuvent avoir une influence sur votre grossesse et être à l'origine de malformations du fœtus. Ne prenez aucun médicament de votre propre initiative et définissez avec le médecin ou la sage-femme qui suit votre grossesse les traitements que vous pouvez utiliser sans risque.

Attention aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens constituent une contre-indication absolue à partir du 6ème mois de grossesse (24 semaines depuis les dernières règles).
Les AINS sont des médicaments utilisés pour soulager la fièvre, les douleurs, les hémorroïdes, et dans bien d’autres cas.
À partir du début du 6ème mois de grossesse, la prise d’AINS par la femme enceinte peut avoir des conséquences graves voire mortelles, pour le fœtus ou le nouveau-né.
Tous les AINS, y compris l’aspirine lorsque la posologie est supérieure ou égale à 500 mg/j, qu’ils soient sur prescription médicale ou non, et qu’ils soient pris par la bouche ou utilisés en application locale (crème, gel…). En effet, le passage dans le sang des AINS après application d’une pommade ou d’un gel contenant un AINS ne doit pas être sous-estimé.

Toute automédication même ponctuelle avec les AINS est proscrite pendant cette période à risque. Certains d’entre eux peuvent être délivrés sans ordonnance. Demandez conseil à votre pharmacien avant toute automédication.

La drogue, interdite pendant la grossesse

La consommation de drogues (cannabis, cocaïne, héroïne...) pendant la grossesse peut avoir des conséquences graves sur le développement de votre bébé.
Elles mettent en danger la santé de votre bébé.

Quels sont les risques ?

La prise de drogues augmente le risque :

  • de fausses couches ;
  • d'accouchement prématuré ;
  • d'avoir un bébé de petit poids ou souffrant de malformations.

De plus, sachez que les drogues traversent aisément la barrière du placentaplacenta
Organe assurant les échanges entre la mère et le fœtus et la sécrétion des hormones de la grossesse.
et pénètrent directement dans le système sanguin de fœtus qui souffrira d'un "état de manque" à la naissance.

Qui peut vous aider ?

Parlez à votre médecin ou à votre sage-femme de votre consommation de drogue et de sa fréquence. Il vous conseillera et vous orientera pour prendre, avec vous, les mesures nécessaires afin de préserver au mieux la santé de votre bébé.

Conseils pour une bonne santé bucco-dentaire pendant la grossesse

Pendant la grossesse, il est très important de prendre soin de vos dents et de vos gencives.
Les changements hormonaux peuvent vous rendre plus vulnérables aux problèmes parodontaux (gencives et os).
Les femmes enceintes qui souffrent de ces problèmes ont plus de risque de donner naissance à un bébé prématuré ou de faible poids.

Que faire ?

Faites le point sur votre état de santé bucco-dentaire avec un chirurgien-dentiste. Il procédera à un contrôle, et si nécessaire à un assainissement de votre bouche, avec un nettoyage professionnel des surfaces dentaires et un traitement des caries si vous en avez.

Une bonne hygiène est indispensable :

  • brossez-vous les dents après chaque repas avec une brosse souple et un dentifrice fluoré ;
  • pensez à demander conseil à votre chirurgien-dentiste si vous n’êtes pas certaine de votre technique de brossage ;
  • veillez à nettoyer toutes les surfaces dentaires et pas seulement les faces visibles des dents, et pensez à bien nettoyer la jonction entre les gencives et les dents.

Les changements hormonaux de la grossesse peuvent rendre vos gencives plus sensibles aux bactéries et déclencher leur inflammation. Vos gencives sont dans ce cas rouges, enflées, et sujettes aux saignements. Ces symptômes peuvent apparaître entre le troisième et le neuvième mois. Il s’agit d’une gingivite de grossesse.
Consulter l'article : La maladie des gencives : définition, causes et symptômes
Le brossage doit alors être plus délicat dans la zone d’inflammation et vous devez réaliser un suivi chez votre chirurgien-dentiste. Généralement, ce problème disparaît après l’accouchement.

Attention aux vomissements : ils  peuvent fragiliser votre émail dentaire à cause des dépôts d’acide gastrique sur les dents et ainsi favoriser la carie dentaire.
Il est donc recommandé après un vomissement de se rincer la bouche avec de l’eau ou un bain de bouche au bicarbonate ou au fluorfluor
Oligoélément qui à dose adaptée prévient l’apparition de la carie dentaire.
, puis d’attendre au moins une heure avant de se brosser les dents car juste après un vomissement, l’émail est trop fragilisé.

Source
  • Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES). Le guide nutrition de la grossesse. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2015 [consulté le 7 juillet 2016]
  • Périnatalité. Grossesse. Site internet : perinat-france. Aix-en Provence (France) ; 2015 [consulté le 5 juillet 2016]
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Pas d'AINS dès le 6ème mois de grossesse. Site internet : ANSM. Saint-Denis (France) ; 2009 [consulté le 7 juillet 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Stratégies de prévention de la carie dentaire. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2010 [consulté le 7 juillet 2016]
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
LE SAVIEZ-VOUS ?

Enceinte de jumeaux, peut-on faire du sport ?
Vous attendez des jumeaux ? Prenez conseil auprès de votre médecin. Sachez que la pratique d'un sport est contre-indiquée et qu'il est conseillé de limiter progressivement son activité physique.

À TÉLÉCHARGER

Brochures de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

grossesse et tabac
grossesse sans tabac
LIENS UTILES

Pour obtenir des adresses et des informations sur le sevragesevrage
Suppression progressive d'un toxique au cours d'une cure de désintoxication.
tabagique, consultez Tabac info service

À TÉLÉCHARGER

Le document de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé

LIENS UTILES
INFO PRATIQUE

À compter du 4ème mois de grossesse et jusqu'au 12ème jour après votre accouchement, vous pouvez bénéficier d'un examen de prévention bucco-dentaire chez le chirurgien dentiste ou le médecin stomatologuestomatologue
Médecin spécialiste de la bouche et des dents
de votre choix.

Consulter l'article : Les examens bucco-dentaires

Télécharger la brochure éditée par l'Assurance maladie et les chirurgiens dentistes : Un enfant une dent

un enfant une dent prevention grossesse