Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Vivre avec un glaucome
Imprimer Envoyer à un ami
Glaucome

Mis à jour le 6 juin 2016

Vivre avec un glaucome

Le suivi médical régulier et un traitement bien observé sont indispensables pour éviter l’aggravation du glaucome. La déficience visuelle générée par le glaucome peut retentir sur les activités quotidiennes. Le glaucome lui-même n’impose pas de contraintes particulières, sauf d’éviter les chocs au niveau des yeux.

Le suivi médical du glaucome

L’ophtalmologiste fixe avec vous le rythme des consultations spécialisées nécessaires au suivi de votre glaucome. Il se coordonne également avec votre médecin traitant.

Le suivi médical repose sur des examens cliniques et des explorations complémentaires répétés. Il a 3 objectifs principaux :

  • prévenir et diagnostiquer une aggravation ou une complication ;
  • surveiller que votre traitement est bien toléré et qu’il est efficace ;
  • s’assurer que votre prise en charge est optimale.

Quelques conseils pratiques pour le suivi de votre glaucome

  • Appliquez régulièrement et sans oublis les collyres qui vous ont été prescrits.
  • N’arrêtez jamais votre traitement sans en parler à votre médecin.
  • Discutez avec votre médecin des effets indésirables possibles de certains médicaments et cherchez avec lui les moyens de les atténuer ou de les prévenir.
  • Posez toutes vos questions à votre médecin. Pensez à les noter entre les consultations.
  • N’oubliez pas vos examens de contrôle, même si vous n’êtes pas gêné par la maladie.
  • Si vous consultez un autre médecin, signalez-lui que vous êtes traité pour un glaucome. En effet, certains médicaments sont contre indiqués dans votre cas.
  • Si vous êtes déprimé par votre déficience visuelle, n’hésitez pas à demander du soutien à votre entourage, et à faire appel à une aide psychologique. Votre médecin traitant ou votre spécialiste peut vous conseiller. L’intervention d’un psychologue ou d’un psychiatre peut être bénéfique.

La vie au quotidien avec un glaucome

Lorsqu’il est pris en charge précocement, le glaucome est le plus souvent compatible avec une vie normale. Certains aspects de votre quotidien devront néanmoins être adaptés.

Aménager votre activité professionnelle si nécessaire

La plupart du temps, le reclassement professionnel n’est pas indispensable. Cependant, le glaucome peut être gênant si votre activité sollicite beaucoup vos yeux : travail de précision, attention soutenue sur écran, etc.. Votre médecin du travail pourra vous conseiller. Si vous êtes d’accord, il pourra également contacter votre ophtalmologiste pour mieux cerner vos difficultés et comprendre les contraintes de votre traitement. Ainsi, il pourra envisager les possibilités d’aménagement de votre poste de travail, ou de reclassement au sein de votre entreprise.

Pratiquer une activité physique non violente

La pratique du sport est compatible avec le glaucome. Elle est même conseillée, car la pression oculaire baisse légèrement pendant l’activité physique. Cependant, certains sports violents sont contre-indiqués : parlez-en à votre ophtalmologiste. De plus, si vous venez de subir une intervention chirurgicale pour votre glaucome, le sport est interdit pendant un mois.

Peut-on conduire avec un glaucome ?

Dans la plupart des cas de glaucome dépistés et traités à temps, la conduite est possible. En cas de maladie plus évoluée, elle devient difficile et dangereuse. Votre ophtalmologiste pourra vous aider à évaluer votre déficience visuelle.

Avoir recours aux associations de patients et aux aides

Des associations de patients vous informent et répondent à vos questions sur la déficience visuelle et la cécité :

D’autre part, les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ont pour mission d’informer et aider les personnes handicapées. Leur liste est consultable sur les sites de :

LIENS UTILES

Le Portail national d'information pour les personnes âgées et leurs proches

Les personnes âgées et leurs proches peuvent trouver au point d'information local dédié aux personnes âgées tous les renseignements nécessaires pour faire face à leur perte d'autonomie. Pour trouver les coordonnées de ces points d'information, consultez sur l'annuaire sur ce portail.

Vous y trouverez également :

Vous avez un handicap visuel dû à un glaucome survenu avant 60 ans, consultez l'article "Les droits des personnes handicapées vieillissantes

À VOIR - LA MALVOYANCE

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

Vidéo IDS sur le thème de la malvoyance

Sources
  • Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Guide pratique à l’usage des adultes et de leur entourage. Quand la malvoyance s’installe. Site internet : Inpes. Saint-Denis (France) ; 2009 [consulté le 11 juin 2014]
  • Comité éditorial de la Société française du glaucome (SFG). Vivre avec sa maladie.  Site internet : SFG. Lyon (France) ; 2013 [consulté le 11 juin 2014]
  • Collège des ophtalmologistes universitaires de France. Glaucome chronique. Site internet : Campus d'ophtalmologie de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2013 [consulté le 11 juin 2014]



Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

La brochure de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

Quand la malvoyance s installe
À TÉLÉCHARGER

Le dépliant présentant le portail d'information pour l'autonomie des personnes âgées et l'accompagnement de leurs proches.

portail personnes agees juin 2016