Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Les traitements du glaucome
Imprimer Envoyer à un ami
Glaucome

Mis à jour le 29 novembre 2016

Les traitements du glaucome

Il existe plusieurs traitements du glaucome. Ils ont pour but de protéger le nerf optique en réduisant la pression intraoculaire. Ils permettent ainsi de limiter l’évolution de la maladie. Toutefois, s’il y a une perte d’acuité visuelle au moment du diagnostic, celle-ci est irréversible.

Les objectifs du traitement du glaucome

Actuellement, il n’existe pas de traitement qui permette de guérir le glaucome. Dans ce contexte, la prise en charge consiste à :

  • stabiliser la maladie en abaissant la pression intraoculaire jusqu’à une valeur cible, fixée en fonction du stade de la maladie ;
  • améliorer la qualité de vie si la vue est altérée ;
  • assurer un suivi à vie.

Le traitement est défini par l’ophtalmologiste, médecin spécialiste de l’œil. Il dispose de trois stratégies thérapeutiques.

Glaucome : le traitement médicamenteux en première intention

Celui-ci consiste en l’instillationinstillation
Action d'introduire une solution médicamenteuse goutte à goutte dans un conduit de l'organisme (oreille, nez...) ou une cavité (vessie).
d’un ou plusieurs collyres dans les yeux. Plusieurs classes de médicaments peuvent être utilisées et éventuellement associées entre elles : les prostaglandinesprostaglandines
Substances synthétisées dans les tissus. Elles agissent localement sur le tonus musculaire, la contractilité utérine... Elles sont aussi impliquées dans les processus inflammatoires et dans la réponse immunitaire.
, les bêta-bloquantsbêta-bloquants
Médicaments qui ralentissent la fréquence cardiaque et limitent l'intensité de la pression que le sang exerce sur la paroi des artères.
, les inhibiteurs de l’anhydrase carbonique, etc. Ces gouttes diminuent la pression intraoculaire en réduisant la sécrétion de l’humeur aqueuse, ou en facilitant son élimination. Elles doivent être appliquées à heure régulière, à vie et sans interruption.
Dans le cas où plusieurs collyres sont associés pour le traitement, il faut faire attention à ne pas mettre deux collyres différents en même temps dans l’œil. Un temps d’attente de 15 minutes est généralement recommandé. Reportez vous à la notice de chaque médicament où les informations précises sont fournies.
Ces produits suffisent souvent à contrôler la maladie. Cependant, comme tous les médicaments, ils peuvent occasionner des effets indésirables, notamment des symptômes d’irritation de l’œil, ou des troubles de la vision : parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Glaucome : le laser dans un second temps

Il arrive que le traitement médicamenteux ne fonctionne plus. La pression intraoculaire reste alors élevée. Dans ce cas, le médecin peut proposer un traitement par laserlaser
Générateur d’une énergie lumineuse concentrée dans un faisceau très fin, provoquant une forte élévation thermique localisée et utilisé en médecine pour coaguler ou détruire des lésions.
, qui est réalisé au cabinet. Celui-ci permet de faciliter l’évacuation de l’humeur aqueuse. Les résultats ne sont généralement pas définitifs. Il est alors nécessaire de renforcer ou de reprendre le traitement par collyre quelques mois ou quelques années plus tard.

Glaucome : le traitement chirurgical en dernier recours

Si le glaucome résiste aux précédents traitements et si la vue continue à baisser, une chirurgie peut être envisagée. L’opération du glaucome se réalise soit en ambulatoire (le patient entre et sort de l’hôpital le même jour) soit après une courte hospitalisation. L’opération consiste à créer une nouvelle voie d'évacuation de l’humeur aqueuse pour maintenir une pression normale dans l'œil. L’intervention stoppe la progression du glaucome, mais ne permet pas de récupérer les capacités visuelles perdues.

Il faut savoir que tous les traitements du glaucome augmentent le risque de développer une cataracte. C’est particulièrement vrai pour les traitements chirurgicaux.

À VOIR - Le traitement du glaucome par laser

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

Vidéo réalisée par Allo docteurs sur la technique du laser utilisée pour évacuer le liquide lors d'un glaucome

Tous droits réservés à Pulsions Multimédia "Allo docteur" site du portail du groupe France Télévisions spécialisé sur la thématique de la santé.

Sources
  • Haute Autorité de santé (HAS). Dépistage et diagnostic précoce du glaucome – Problématique et perspectives en France. Site internet : HAS. Saint-Denis La plaine (France) ; 2006 [consulté le 2 mai 2016]
  • Collège des ophtalmologistes universitaires de France. Glaucome chronique. Site internet : Campus d'ophtalmologie de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2013 [consulté le 2 mai 2016]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Le glaucome. Site internet : Inserm. Paris ; 2013 [consulté le 2 mai 2016].
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

Les fiches d’information de la Société Française d’Ophtalmologie vous préparent à une intervention par laserlaser
Générateur d’une énergie lumineuse concentrée dans un faisceau très fin, provoquant une forte élévation thermique localisée et utilisé en médecine pour coaguler ou détruire des lésions.
ou par chirurgie pour traiter votre glaucome.

- Traitement du glaucome chronique à angle ouvert par laser

- Opération du glaucome chronique – Chirurgie filtrante

- Traitement du glaucome réfractaire

INFO PRATIQUE

Vous allez être hospitalisé : renseignez-vous sur les divers types de séjour

À TÉLÉCHARGER

Le document édité par la Haute Autorité de santé

La chirurgie ambulatoire en 12 questions