Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Que faire et quand consulter en cas de gastro-entérite de l'enfant ?
Imprimer Envoyer à un ami
Gastro-entérite de l'enfant

Mis à jour le 13 mai 2015

Que faire et quand consulter en cas de gastro-entérite de l'enfant ?

En cas de gastro-entérite chez un nourrisson ou un enfant, il est important de savoir quelles mesures hygiéno-diététiques prendre pour éviter la déshydratation. La survenue de certains symptômes nécessite un avis médical sans délai.

Ce que vous pouvez faire si votre nourrisson a une gastro-entérite

Si les premiers signes de diarrhée sont modestes (selles plus molles et plus fréquentes que d'habitude), ne changez pas l'alimentation de votre nourrisson et surveillez l'évolution de la diarrhée.

Si votre nourrisson a une diarrhée aiguë :

  • consultez votre médecin si votre enfant présente au moins trois selles liquides en quelques heures, associées ou non à des vomissements ;
  • avant même de consulter votre médecin et pendant toute la durée de la gastro-entérite, hydratez bien votre enfant en utilisant des solutions de réhydratation orales (SRO) (voir ci-dessous) ;
  • surveillez l'évolution de sa maladie :
    • pesez votre bébé pour dépister une éventuelle déshydratation,
    • compensez les pertes en eau et en sels minéraux avec des solutions de réhydratation orales (SRO). Ces boissons sucrées-salées sont facilement acceptées par les nourrissons. En revanche, les enfants plus grands apprécient moins leur goût,
    • prenez régulièrement sa température,
    • comptez le nombre de selles et vomissements,
    • comptez le nombre de biberons bus et le volume de liquide absorbé,
    • surveillez son comportement.
QUESTION-RÉPONSE

Comment se procurer la solution de réhydratation orale (SRO) ?

Les SRO se présentent sous forme de sachets en poudre. Ils sont disponibles en pharmacie. Sur prescription, ils sont pris en charge par l'Assurance maladie pour les nourrissons et les enfants de moins de 5 ans atteints de diarrhée aiguë.

 

Comment utiliser la SRO ?

  • Si vous allaitez, poursuivez l'allaitement comme d'habitude et proposez à votre enfant de la SRO entre les tétées.
  • Si votre enfant boit du lait en poudre, remplacez ce lait par une SRO. Après 12 heures, réintroduisez le lait habituel et donnez-lui de la SRO entre les biberons, tant que dure la diarrhée.

Comment administrer la SRO ?

  • Pendant six heures : proposez à votre enfant la SRO plusieurs fois par heure et en très petites quantités, en augmentant progressivement.
  • Si votre enfant vomit, donnez-lui la boisson bien fraîche, par petites gorgées ou à la cuillère, toutes les 5 à 10 minutes. Puis, laissez-le boire la SRO à volonté, selon sa soif, tant que dure la diarrhée.

Ce que vous pouvez faire si votre enfant de plus de deux ans a une gastro-entérite

Si les premiers signes de diarrhée sont modestes (selles plus molles et plus fréquentes que d'habitude), ne changez pas l'alimentation de votre enfant et surveillez l'évolution de la diarrhée.

Si votre enfant de plus de deux ans a une diarrhée aiguë :

  • veillez à ce qu'il boive suffisamment (bouillons de légumes, solutions de réhydratation) ;
  • évitez de lui donner des aliments difficiles à digérer (légumes verts, viandes, fruits acides, par exemple) ;
  • proposez-lui des aliments antidiarrhéiques : riz (ou eau de riz), pommes râpées ou en compote, banane, gelée ou compote de coing, pain grillé ;
  • lorsque la diarrhée cesse, réintroduisez progressivement les aliments habituels, en trois à quatre jours ;
  • consultez votre médecin si la diarrhée persiste plus de deux jours ou s'aggrave.

Ce que vous ne devez pas faire si votre enfant a une gastro-entérite

Si votre enfant à une gastro-entérite :

  • ne le réhydratez pas avec de l'eau pure, car elle est mal tolérée et inadaptée (le manque de sucre et de sel peut augmenter la déshydratation) ;
  • ne lui donnez pas des sodas ;
  • n'essayez pas de stopper sa diarrhée avec un antidiarrhéique (médicament qui ralentit la progression des aliments puis des selles dans le tube digestif). Ce traitement n'est pas recommandé aux enfants de moins de 12 ans ;
  • respectez la bonne dilution de la solution de réhydratation (SRO) ;
  • ne pensez pas que l'état de votre enfant va s'arranger tout seul et surveillez bien son hydratation.

Quand devez-vous consulter ?

Dans tous les cas, vous devez consulter sans délai votre médecin ou vous adresser au service des urgences de l'hôpital si :

  • votre enfant présente au moins trois selles liquides en quelques heures, associées ou non à des vomissements ;
  • votre bébé vomit de manière répétée et ne boit plus ;
  • votre enfant ne mange plus et ne boit plus ;
  • la diarrhée persiste plus de deux jours, s'aggrave ;
  • la diarrhée s'accompagne d'une fièvre supérieure à 38,5 °C ;
  • les selles contiennent des glaires ou du sang ;
  • votre enfant présente des signes de déshydratation :
    • s'il est anormalement apathique et dort beaucoup,
    • s'il est difficile à réveiller et gémit,
    • s'il a un comportement inhabituel,
    • s'il est pâle et a les yeux cernés,
    • s'il respire rapidement,
    • s'il a une perte de poids de plus de 5 %.
LE SAVIEZ-VOUS ?

Les bébés de moins de six mois sont fragiles : attention à la déshydratation

La déshydratation survient quand l'organisme perd trop de liquides et de sels minéraux, essentiels à son bon fonctionnement. Dans l'organisme d'un nouveau-né, l'eau représente 75 à 80 % de son poids (65 % chez un nourrisson).

Il est donc important de connaître les signes de déshydratation et de consulter votre médecin immédiatement si votre nourrisson :

  • est anormalement apathique et dort beaucoup ;
  • est difficile à réveiller et gémit ;
  • a un comportement inhabituel ;
  • est pâle et a les yeux cernés ;
  • respire rapidement ;
  • continue de vomir malgré l'ingestion de solutions de réhydratation orales (SRO) ;
  • a une perte de poids de plus de 5 %.
Sources
  • Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES). Diarrhée du jeune enfant, évitez la déshydratation. Site internet : INPES. Saint-Denis (Paris) ; 2012 [consulté le 7 mai 2015]
  • Société française de pédiatrie (SFP). Gastro-entérites et déshydratations. Site internet : SFP. Paris ; 2013 [consulté le 07 mai 2015]
  • Leung A, Prince T, Société canadienne de pédiatrie (CPS), Comité de nutrition et de gastroentérologie. La réhydratation par voie orale et la réalimentation rapide dans le traitement de la gastroentérite infantile. Site internet : CPS. Ottawa (Canada) ; 2006 [consulté le 7 mai 2015]
  • National health service (NHS). Gastroenteritis in children. Site internet : NHS Choices. Londres ; 2014 [consulté le 7 mai 2015]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

La brochure éditée par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

Diarrhee du jeune enfant
À TÉLÉCHARGER

Le guide édité par l'Assurance Maladie

Guide naissance
À VOIR
gastro-enterite bebe image de demarrage