Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Fracture de la jambe : définition et causes
Imprimer Envoyer à un ami
Fracture de la jambe

Mis à jour le 19 janvier 2015

Fracture de la jambe : définition et causes

La fracture de la jambe est une cassure du tibia et/ou du péroné (appelé aussi fibula). Elle ne concerne pas les articulations du genou ou de la cheville. Les traumatismes directs ou indirects en sont les principales causes. La consolidation de la fracture est en général obtenue sans séquelle ; cependant l’évolution doit être surveillée car des complications sont possibles.

La jambe est la partie du membre inférieur située entre le genou et la cheville. Elle est constituée de 2 os : le tibia et le péroné appelé également fibula. Une fracture de la jambe est la cassure d’un ou des deux os. Ils se cassent souvent tous les deux en même temps, car ils sont reliés entre eux par une membrane et par des insertions musculaires (zones de fixation des muscles sur les os).

Ce type de fracture peut se produire à deux endroits de l’os :

  • sur le corps de l’os appelé diaphyse (partie fine et allongée) ;
  • sur la métaphyse qui est la zone de jonction entre le corps et la tête de l’os (la tête de l’os appelée épiphyse correspond à l’extrémité arrondie de l'os).

Ces fractures ne concernent jamais la tête de l’os et ne touchent pas les articulations.

fracture jambe - ©CNAMTS 2012
©CNAMTS 2012

Une fracture due à un accident ou à la fatigue

Les traumatismes sont les causes principales des fractures. Il en existe deux types :

  • les traumatismes indirects : ils sont liés à un mouvement anormal du membre inférieur (toute situation entraînant une torsion qui fait tourner la jambe seule alors que le pied est bloqué, par exemple lors d’une chute de ski) ;
  • les traumatismes directs : ils sont dus à un choc sur la jambe (ex. : impact lors d’un accident de la route, chute d’un objet lourd sur la jambe).

Plus rarement, la fatigue peut causer des fractures qui surviennent spontanément. Ce phénomène existe surtout chez les sportifs, les danseurs et les militaires :

  • lorsqu’ils multiplient les efforts intenses et répétitifs ;
  • lorsqu’ils sont surentraînés (longues marches, sauts multiples, etc.)
Sources
  • Castelin C, Christofilis M, Jayankura M, Samaha C, Zouaouy S. Fracture de la jambe. Site internet : Faculté de médecine Pierre et Marie Curie. Paris ; 2012 [consulté le 5 juin 2014]
  • Lerat JL. Généralités sur les fractures. Site internet : Fascicules.fr. Paris ; 2009 [consulté le 4 juin 2014]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.