Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Qu’est-ce qu’une fausse couche ?
Imprimer Envoyer à un ami
Fausse couche

Mis à jour le 23 avril 2015

Qu’est-ce qu’une fausse couche ?

La fausse couche est une interruption spontanée de grossesse qui survient au cours des 5 premiers mois. Le plus souvent, elle est unique et ne compromet pas le devenir de la mère et les futures grossesses. Les principaux symptômes sont des saignements vaginaux accompagnés de douleurs.

La fausse couche correspond à un arrêt spontané de la grossesse avant la 22e semaine d’aménorrhéeaménorrhée
Absence de règles chez une femme en âge d'être réglée.
(soit environ 5 mois), date de viabilité du fœtus. Le plus souvent, elle se produit pendant le premier trimestre. C’est une situation fréquente, puisqu'elle touche environ 15 % des grossesses. En générale, les grossesses suivantes se déroulent sans difficultés.

On distingue :

  • la fausse couche précoce : elle intervient avant la quatorzième semaine d’aménorrhéeaménorrhée
    Absence de règles chez une femme en âge d'être réglée.
     ; elle complique plus de 10 % des grossesses ;
  • la fausse couche tardive : elle intervient entre la quatorzième et la vingt deuxième semaine d’aménorrhéeaménorrhée
    Absence de règles chez une femme en âge d'être réglée.
     ; elle complique moins de 1 % des grossesses ;
  • la fausse couche isolée : la femme enceinte fait une seule fausse couche puis a des grossesses normales ;
  • les fausses couches à répétition : la femme enceinte présente au moins trois fausses couches spontanées consécutives avant 14 semaines d’aménorrhéeaménorrhée
    Absence de règles chez une femme en âge d'être réglée.
    . Cette situation concerne 1 à 5 % des femmes.

Consulter le dossier : Grossesse en bonne santé

Les causes des fausses couches

La fausse couche isolée.

La cause d’une fausse couche spontanée et isolée est rarement recherchée. Elle est due le plus souvent à une anomalie de développement du fœtus. Selon l’hypothèse la plus probable, l’embryonembryon
Organisme humain se développant depuis l'œuf (ou ovule) fécondé jusqu'à la fin du troisième mois de grossesse.
présenterait des anomalies chromosomiques qui stopperaient son développement normal et aboutiraient à son expulsion. Le risque de survenu d’une anomalie chromosomique augmente avec l’âge de la mère.

Les fausses couches à répétition

Un bilan est nécessaire pour rechercher la cause de ces interruptions répétées de grossesse. Les causes les plus fréquentes sont : 

  • des anomalies génétiques ;
  • des anomalies chromosomiques ;
  • des perturbations hormonales ;
  • des maladies chroniques (diabète de type 1, hypothyroïdie, hyperthyroïdie) ; 
  • une anomalie de la cavité utérine (utérus cloisonné, synéchies utérines (adhérences cicatricielles)...) ; 
  • les ovairesovaires
    Organe de l’appareil reproducteur féminin, produisant les ovules et secrétant les hormones sexuelles : les œstrogènes et la progestérone.
    micropolykystiques ;
  • l'obésité ;
  • le tabagisme ;
  • une consommation excessive d'alcool ;
  • une exposition à des pesticides.

Les symptômes de la fausse couche

Une fausse couche se caractérise par :

  • des saignements vaginaux : ceux-ci peuvent être légers ou abondants, irréguliers ou ininterrompus, de teinte brunâtre ou rouge vif ;
  • une expulsion par le vagin de tissus brunâtres ou de caillots de sang ;
  • des douleurs dans le bas du dos (sensation diffuse et constante), ou au niveau de l’abdomenabdomen
    Partie inférieure du tronc séparée du thorax par le diaphragme et limitée en bas par le bassin.
    , ou des crampes pelviennes ressemblant aux douleurs des règles.

Un saignement vaginal en début de grossesse n'annonce pas toujours une fausse couche. Un quart des femmes enceintes présentent un saignement au cours du premier trimestre et poursuivent leur grossesse normalement. Mais si le saignement est accompagné de douleurs, il s’agit plus probablement d’une fausse couche.

Sources
  • National health service (NHS). Miscarriage. Site internet : NHS. Londres ; 2013 [consulté le 17 avril 2015]
  • American College of obstetricians and gynecologists (ACOG). Frequently asked questions: early pregnancy loss. Site internet : ACOG. Washington (USA) ; 2013 [consulté le 17 avril 2015]
  • Tubiana M, Delcroix M, Lansac J, Pujol H, Dequidr N, Gomez C et al. Tabagisme des femmes enceintes. Site internet : CNGOF. Paris ; 2006 [consulté le 17 avril 2015]
  • Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF). Les pertes de grossesse. Site internet : CNGOF. Paris ; 2014 [consulté le 17 avril 2015]
  • Agostini A, De Troyer J, Capelle M, Estrade J-P. Fausses couches précoces et rétentions ovulaires : prise en charge immédiate. Trentièmes journées nationales du CNGOF. Site internet : CNGOF. Paris ; 2006 [consulté le 17 avril 2015]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.