Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Quand consulter et quels traitements en cas de saignement de nez ?
Imprimer Envoyer à un ami
Épistaxis

Mis à jour le 28 juillet 2014

Quand consulter et quels traitements en cas de saignement de nez ?

Si l’épistaxis persiste ou s’aggrave malgré les gestes de compression réalisés, une consultation médicale est nécessaire. En fonction du type de saignement nasal, différents traitements peuvent alors être envisagés.

La consultation médicale

Elle est indispensable si le saignement est très abondant mais également si les saignements de nez se répètent.

Le médecin traitant juge alors de l’opportunité d’envoyer son patient chez un oto-rhino-laryngologiste (ORL).

L’ORL interroge la personne sur ses antécédents médicaux (hypertension artérielle, troubles de la coagulation) et son traitement (prise d’anticoagulant, d'antiagrégantantiagrégant
Médicament qui empêche l’agrégation des plaquettes sanguines et donc la formation d’un caillot de sang.
plaquettaire, d’acide acétylsalicylique). Il lui demande les circonstances de survenue du saignement (spontané, après grattage, après mouchage…) et ses caractéristiques (abondance, durée).

Il fait un examen des fosses nasales (rhinoscopie) et un examen pharyngé. Il peut préciser ainsi l’endroit du nez qui saigne et les causes du saignement.

Les traitements possibles de l’épistaxis

Selon le type de saignement nasal et son évolution, le médecin traitant ou l'ORL disposent de plusieurs traitements pour arrêter l'écoulement.

Le méchage

Il s’agit d’introduire une mèche (tampon d’ouate vaseliné) dans la partie avant des fosses nasales. Elle est réalisée sous anesthésie locale, lorsque la pression avec les doigts n’a pas permis de stopper un saignement dans l’avant du nez. Pour une compression plus efficace, on effectue parfois un méchage dans les deux narines.

La cautérisation

Ce geste consiste à éliminer une partie des vaisseaux sanguins lésés à l’origine du saignement. Il est réservé aux épistaxis peu abondantes, dont l’origine est facile à repérer. La cautérisation se déroule sous anesthésie locale. Elle peut être réalisée :

  • avec un produit chimique (nitrate d’argent, acide chromique) ;
  • avec des pincettes électriques (électrocoagulationélectrocoagulation
    Coagulation des tissus sous l'action de la chaleur provoquée par un courant électrique.
    ) ;
  • au laserlaser
    Générateur d’une énergie lumineuse concentrée dans un faisceau très fin, provoquant une forte élévation thermique localisée et utilisé en médecine pour coaguler ou détruire des lésions.
    .

Le tamponnement postérieur et la sonde à double ballonnets

Lorsque l’écoulement de sang provient de la partie arrière du nez, deux méthodes sont possibles sous anesthésie locale :

  • Le tamponnement postérieur est un méchage de la zone située à l’arrière des fosses nasales.
  • La sonde à double ballonnets est un ballon gonflable en deux parties. On en introduit une dans chaque narine puis on gonfle le ballon avec un liquide. Ce dispositif provoque une compression qui favorise la coagulation.

En cas de récidive importante de l’épistaxis, on envisage une intervention chirurgicale (embolisation ou ligature de certains vaisseaux sanguins).

Quelques conseils pour prévenir de nouveaux épisodes de saignement de nez

  • Enseignez à votre enfant de ne pas mettre ses doigts dans le nez.
  • Ne vous grattez pas le nez et mouchez-vous doucement.
  • Humidifiez l’air des chambres à coucher.
  • Faites vérifier votre tension régulièrement.
  • Si vous prenez des anticoagulants ou des antiagrégantsantiagrégants
    Médicament qui empêche l’agrégation des plaquettes sanguines et donc la formation d’un caillot de sang.
    plaquettaires, respectez les bilans préconisés par votre médecin.
Sources
  • Feldman M. Saignement de nez. Site internet : aboutkidshealth.ca. Toronto (Canada) : 2010 [consulté le 23 mai 2014]
  • Collège français d'ORL. Épistaxis (avec le traitement). Site internet : Campus d'ORL de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2010 - 2011 [consulté le 22 mai 2014]
  • Pagliarulo G. "Docteur, je saigne du nez". Med du Québec. 2007;42(5):41-8.
  • National institut of health. Nosebleed. Site internet : MedlinePlus. Bethesda (USA) ; 2012 [consulté le 23 mai 2014]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.