Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Les symptômes de l'entorse du genou
Imprimer Envoyer à un ami
Entorse du genou

Mis à jour le 12 décembre 2013

Les symptômes de l'entorse du genou

Les symptômes d'une entorse du genou sont généralement :

  • un craquement lors de l'accident ;
  • une sensation de déboîtement, que le genou part sur le côté puis revient en place ;
  • une sensation d'instabilité du genou ;
  • un gonflement du genou ;
  • une douleur, ressentie comme une déchirure.

Ces signes peuvent s'accompagner d'une boiterie ou d'une impossibilité à marcher. Toutefois, ils ne sont pas toujours présents : le genou, par exemple, peut ne pas gonfler et/ou la douleur peut être minime, voire inexistante.

Cependant, l'intensité de la douleur n'indique pas le degré de gravité de l'entorse. En effet, des entorses bénignes du genou peuvent être très douloureuses, et des entorses graves, beaucoup moins.

À VOIR - Rupture du ligament croisé antérieur

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

Vidéo IDS sur la déchirure du ligament croisé antérieur

Le diagnostic de l'entorse du genou

Le diagnostic de l'entorse du genou est essentiellement clinique. Les examens complémentaires sont surtout utilisés pour éliminer une éventuelle fracture ou décider de l'utilité d'une intervention chirurgicale.

  • L'examen clinique permet, en général, de poser un diagnostic précis des lésions. Il porte en particulier sur :
    • l'analyse de la mobilité du genou et la recherche d'une mobilité anormale (laxité) ;
    • la recherche d'un épanchementépanchement
      Accumulation de liquide dans les tissus.
      à l'intérieur de l'articulation du genou ;
    • la recherche d'un hématome (d'un « bleu ») sur le trajet des ligaments latéraux.
  • Les examens complémentaires ne sont pas systématiques : les radiographies permettent de confirmer qu'il n'y a pas de fracture osseuse associée ou d'arrachement osseux au bout d'un ligament. D'autres examens peuvent être prescrits (IRM...) en fonction des situations particulières.
LE SAVIEZ-VOUS ?

Entorses du genou : des complications précoces et tardives

Les complications des entorses du genou peuvent être :

  • précoces, liées à l'immobilisation, qui entraînent l'enraidissement de l'articulation et une phlébite (Lire le dossier « Phlébite ») ;
  • tardives : quand la guérison de l'entorse est incomplète, une instabilité peut persister (genou qui se « déboîte » facilement, par exemple).
    À long terme, cette instabilité favorise l'usure et donc l'apparition d'une arthrose.

Pour en savoir plus sur l'arthrose du genou, lire le dossier : gonarthrose

Sources
  • Saragaglia D. Les entorses graves du genou. Site inernet : Université Joseph Fourier. Grenoble (France) ; 2003 [consulté le 22 janvier 2013]
  • Jaeger JH. Lésions ligamentaires du genou. Site internet : Université de Strasbourg - Faculté de médecine. Strasbourg (France) ; 2004/2005 [consulté le 22 janvier 2013]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Ameli-direct
Vous pouvez choisir un professionnel de santé ou un établissement de soins selon ses tarifs, les bases de remboursement, les spécialités ou encore les actes pratiqués...

Aidez-nous à améliorer le site en quelques minutes.


Répondre à l'enquête