Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Comment éviter la survenue d’une embolie pulmonaire ?
Imprimer Envoyer à un ami
Embolie pulmonaire

Mis à jour le 9 octobre 2015

Comment éviter la survenue d’une embolie pulmonaire ?

Les facteurs de risque de l’embolie pulmonaire étant identifiés, il est possible de limiter sa survenue en prenant certaines mesures préventives.

Prévenir la survenue d'une phlébite

L’embolie pulmonaire résultant le plus souvent de la complication d’une phlébite, ou thrombosethrombose
Formation d'un caillot dans un vaisseau sanguin.
veineuse, vous pouvez prendre des mesures pour limiter sa survenue.

Vous devez éviter :

  • l’alitement prolongé ;
  • la prise de contraceptifs hormonaux combinés (œstrogènesœstrogènes
    Hormone sécrétée principalement par l’ovaire et jouant un rôle dans le cycle menstruel de la femme.
    associés à des progestatifsprogestatifs
    Médicament qui a les propriétés de l'hormone naturelle la progesterone.
    ) si vous présentez des facteurs de risque de phlébite ;
  • la prise de traitements hormonaux substitutifs de la ménopause ;
  • la consommation de tabac ;
  • le surpoids ;
  • en avion, buvez abondamment de l’eau, évitez de boire de l’alcool et marchez dans les couloirs.

Votre médecin traitant vous conseille et adapte votre traitement ou votre contraception si nécessaire.

En fonction de la situation, il peut également vous prescrire un traitement anticoagulant pour prévenir la formation de caillots veineux.

Vous devez être particulièrement vigilant si :

  • vous avez déjà eu une embolie pulmonaire ou une phlébite ;
  • vous présentez des facteurs de risque de thrombosethrombose
    Formation d'un caillot dans un vaisseau sanguin.
    .

Prévenir la migration d'un caillot veineux en cas de phlébite

Le traitement anticoagulant

En cas de phlébite (ou thrombosethrombose
Formation d'un caillot dans un vaisseau sanguin.
veineuse) des membres inférieurs, le risque d’embolie pulmonaire est important. Le médecin prescrit un traitement anticoagulant par héparine en injections sous-cutanées dès le diagnostic. Au bout de quelques jours, les piqûres sont remplacées par des comprimés (anti-vitamine K), plus faciles à prendre. Le traitement anticoagulant est recommandé pendant plusieurs mois.
Dès que le diagnostic est posé et le traitement anticoagulant instauré, le port de bas de contention est recommandé afin de faciliter la circulation sanguine dans les veines des jambes. Il est également conseillé de se lever le plus tôt possible après l’immobilisation.

À RETENIR

Les sept règles d’or à respecter en cas de traitement anticoagulant
par anti-vitamine K

  1. Je respecte la dose prescrite et les heures de prise.
  2. Je réalise tous les contrôles biologiques (analyse de sang) prescrits par le médecin aux dates indiquées.
  3. Je signale la prise d'un traitement par anti-vitamine K à tout professionnel de santé que je consulte (médecin, pharmacien, biologiste, infirmière, dentiste, kinésithérapeute, pédicure...).
  4. Je contacte rapidement mon médecin ou les urgences les plus proches en cas de saignement.
  5. Je remplis le carnet de traitement à chaque analyse de sang : résultat de l’INR, dose journalière, incidents.
  6. J’adopte une alimentation équilibrée et je modère ma consommation d’alcool. En particulier, je veille à ne pas trop manger certains aliments (brocolis, laitue, épinards, choux, choux-fleurs, choux de Bruxelles) qui contiennent beaucoup de vitamine K.
  7. Je demande l’avis de mon médecin avant de prendre un autre médicament, de recevoir une injection, de subir une extraction dentaire ou autre petite opération, des soins de pédicure, ou avant tout projet de voyage.

La pose d’un filtre cave

Pour empêcher la migration d’un caillot vers l’artère pulmonaire, on pose un filtre sur la veine cave en aval des veines rénales. Ce traitement est réservé aux patients qui présentent une contre-indication au traitement par anticoagulants.

Sources
  • Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Recommandations de bonne pratique. Prévention et traitement de la maladie thromboembolique veineuse en médecine. Site internet : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Saint-Denis (France) ; 2009 [consulté le 26 février 2015]
  • National Health service (NHS). Pulmonary embolism. Site internet : NHS choices. Londres ; 2013 [consulté le 26 février 2015]
  • Collège des enseignants de cardiologie et maladies vasculaires. ThromboseThrombose
    Formation d'un caillot dans un vaisseau sanguin.
    veineuse profonde et embolie pulmonaire. Site internet : Campus de cardiologie et maladies vasculaires de l’Université numérique francophone des sciences de la santé et du sport. Lille (France) ; 2011-2012 [consulté le 26 février 2015]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

Le carnet édité par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

Anticoagulant carnet de suivi