Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Que faire et quand consulter ?
Imprimer Envoyer à un ami
Ecchymose et hématome cutané

Mis à jour le 29 novembre 2016

Que faire et quand consulter ?

La plupart des ecchymoses et des hématomes cutanés sont bénins et guérissent spontanément. Dans certains cas, si le choc est violent ou porte sur une partie du corps sensible, il est nécessaire de consulter un médecin en urgence.

Que faire en cas d’ecchymoses ou d’hématomes ?

Vous pouvez atténuer les symptômes et faciliter la guérison de vos ecchymoses et hématomes en appliquant les conseils suivants :

  • posez une poche de glace ou des compresses froides sur la zone concernée. La glace aide à lutter contre la douleur et limite l’extension de l’ecchymose. N’appliquez pas la glace directement sur la peau, sous peine de provoquer une engelure : placez-la dans un tissu mince. Si vous utilisez des compresses, renouvelez-les régulièrement ;
  • en association avec la glace, vous pouvez apposer sur l’hématome un pansement compressif. Il s’agit d’une bande, avec un tampon ou un coussin, qui va venir compresser l’hématome et limiter sa taille. Attention il ne doit pas être laissé en place trop longtemps (10 minutes environ) ;
  • si vous avez un hématome sous l’ongle, vous pouvez l’évacuer ;
    Consulter l'article : La conduite à tenir devant un traumatisme de l'ongle et de l'extrémité des doigts
  • si la douleur est trop importante, vous pouvez prendre un médicament antalgique : paracétamol ou anti-inflammatoires non stéroïdiens. Évitez l’aspirine qui fluidifie le sang. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens réduisent également le gonflement ( œdème) et la chaleur associés à l'ecchymose. Il existe également des préparations à appliquer localement, notamment à base d'Arnica, dont l'efficacité est inconstante et qui ne sont pas prises en charge par l'Assurance maladie. Demandez conseil à votre pharmacien.

Quand consulter en urgence en cas d'ecchymose ou d'hématome ?

Dans certains cas, une ecchymose ou un hématome nécessite de consulter en urgence un médecin ou le centre 15 (Samu) :

  • une ecchymose apparaît au niveau du cuir chevelu suite à un coup sur le crâne et la personne présente une perte de connaissance, des troubles de la conscience ou des fourmillements dans les bras ou dans les jambes ;
  • des ecchymoses se trouvent à différents endroits du corps et vous remarquez des signes d’infection (fièvre, présence de pus…) ;
  • une ecchymose ou un hématome apparaît "en lunettes" (autour des deux yeux) après un choc sur le crâne. Il peut s’agit d’une fracture ;
  • une ecchymose ou un hématome apparaît après un choc violent et direct sur l’œil. La personne présente des difficultés visuelles : vision modifiée, douleur intense, trouble de la mobilité de l’œil. Diverses lésions peuvent alors être en cause ou associées : une fracture du plancher de l’orbite, un décollement de rétine ou une hémorragie à l’intérieur de l’œil ;
  • une ecchymose ou un hématome apparaît suite à un choc ou un coup dans le ventre ou sur le thorax. La personne présente un état de chocétat de choc
    État grave traduisant une insuffisance circulatoire brutale se traduisant essentiellement par une torpeur, un pouls rapide, une chute la tension artérielle.
    . Il s’agit peut-être d’une hémorragie interne ;
  • l’hématome est situé au niveau des bourses (provoqué par un traumatisme sur les testicules) ;
  • l’hématome, localisé sur l’oreille, est volumineux ;
  • l’hématome, au lieu de se stabiliser, devient chaud et douloureux, augmente de volume. C’est peut-être une infection ;
  • l’hématome, très volumineux, entraîne des troubles de la partie du corps atteinte (impossibilité de bouger, perte de sensibilité...).
LE SAVIEZ-VOUS ?

Appels d'urgence : mode d'emploi

Composez le 15 ou le 112 depuis un téléphone fixe ou mobile, même bloqué ou sans crédit. Lorsque vous parlez au Samu (service d'aide médicale urgente) :

  • soyez calme et clair ;
  • donnez votre numéro de téléphone, votre nom et celui de la personne concernée ;
  • indiquez le lieu et l'adresse exacte, l'étage et le code d'accès éventuel ;
  • décrivez le plus précisément possible les signes qui vous ont alerté. Ne raccrochez pas avant que votre interlocuteur ne vous le demande.

Une évolution à surveiller

Dans les semaines qui suivent, surveillez l’évolution de vos ecchymoses et hématomes.

En règle générale, les ecchymoses et les hématomes sont bénins. Ils guérissent spontanément en quelques semaines. La couleur de la peau passe, successivement, du rouge foncé au noir en 48 à 72 heures. À la fin de la première semaine, elle devient violacée puis verte ou jaune avant de s’estomper enfin après 3 à 4 semaines.

Dans certains cas, une consultation médicale peut devenir nécessaire. Lorsque les hématomes proviennent d’un choc violent, l’évolution peut en effet être compliquée et requiert l’intervention d’un médecin :

  • si l’hématome ne se résorbe pas :
    • soit il s’est enkysté : une coque de tissu s’est formée autour de lui,
    • soit il s’agit d’un hématome de Morel Lavallée, forme particulière d’épanchementépanchement
      Accumulation de liquide dans les tissus.
      sanguin qui persiste sous la peau de la cuisse ou du dos après un choc violent ;
    • Si tel est le cas, votre médecin réalise une ou plusieurs ponctionsponctions
      Geste qui consiste à introduire une aiguille dans une partie du corps afin de prélever du tissu, du liquide ou du sang, en fonction du type d'analyse à réaliser.
      , afin d’évacuer le sang.
  • si un hématome sous l’ongle devient très douloureux, malgré les mesures que vous avez prises : le médecin perce l’ongle pour évacuer l’hématome.
    Consulter le dossier : Traumatisme de l'ongle et de l'extrémité des doigts
POINT VIGILANCE

Vous devez parler de vos ecchymoses et hématomes à votre médecin si :

  • vous en avez souvent, sans raison apparente ;
  • vous observez, parallèlement, des saignements au niveau d’autres organes comme les yeux, le nez, la bouche ou les gencives ;
  • vous avez facilement des ecchymoses depuis qu’un nouveau médicament vous a été prescrit.
Sources
  • Collège hospitalo-universitaire français de chirurgie maxillo-faciale. Site internet : Université numérique francophone des sciences de la santé et du sport. Lille (France) ; 2012 [consulté le 28 janvier 2015]
  • Hôpital pour enfants de Toronto. Blessures des tissus mous. Site internet : aboutkidshealth.ca. Toronto (Canada) ; 2009 [consulté le 28 janvier 2015]
  • Meneau A, Sustersic M. (SSMG). Contusion. Site internet : Société Scientifique de Médecine Générale. Bruxelles ; 2010 [consulté le 28 janvier 2015]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

Les dépliants de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé

regles-dor-automedication afssaps
douleur de l adulte
N° d'urgence médicale
  • Samu : 15
  • Pompiers : 18
  • Appel d'urgence européen : 112

Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.