Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Le diabète de type 1 et le diabète de type 2
Imprimer Envoyer à un ami
Diabète de type 2

Mis à jour le 4 octobre 2016

Le diabète de type 1 et le diabète de type 2

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un excès de sucre dans le sang. Dans 90 % des cas de diabète, il s'agit d'un diabète de type 2, dû à une mauvaise utilisation de l'insulineinsuline
Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
par les cellules de l'organisme (insulinorésistance). Le diabète de type 2 apparaît le plus souvent chez l'adulte. Il est fréquent et touche 4 % de la population en France, soit environ 2,5 millions de personnes, chiffres qui, de plus, augmentent chaque année.

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par la présence d’un excès de sucre dans le sang appelé hyperglycémiehyperglycémie
Taux de glucose (sucre) dans le sang trop élevé, supérieur à 1,26 gramme/litre, à jeun, mesuré à 2 reprises.
et mesuré par un taux de glycémie à jeun égal ou supérieur à 1,26 g/l (7 mmol/l) de sang. Il existe deux types de diabète.

Le diabète de type 1

Ce diabète dit « de type 1 » est dû à une absence de sécrétion d’insulineinsuline
Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
par le pancréaspancréas
Organe abdominal qui joue un rôle dans la digestion et la régulation de la glycémie.
.
Le diabète de type 1 est le moins fréquent et atteint le sujet jeune.
Consulter l'article : Diabète de type 1

Le diabète de type 2 : le plus fréquent

Le diabète dit « de type 2 » est dû à une mauvaise utilisation de l’insulineinsuline
Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
par les cellules de l’organisme.

Le développement du diabète de type 2 se fait très progressivement, de façon insidieuse sur de nombreuses années en 3 étapes.

  • Tout d’abord les cellules de l’organisme deviennent résistantes à l’insulineinsuline
    Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
    . Cette résistance est normale avec l’âge mais elle est aggravée par l’excès de tissus gras en cas de surpoids et  d’obésité. Ce stade s’appelle : insulinorésistance.
  • L’organisme tente de s’adapter et dans un 1er temps, il augmente la production d’insulineinsuline
    Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
    par le pancréaspancréas
    Organe abdominal qui joue un rôle dans la digestion et la régulation de la glycémie.
    : cela s’appelle l’hyperinsulinisme.
  • Après plusieurs années (10 à 20 ans), le pancréaspancréas
    Organe abdominal qui joue un rôle dans la digestion et la régulation de la glycémie.
    s’épuise et ne peut plus sécréter suffisamment d’insulineinsuline
    Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
    pour réguler le taux de sucre dans le sang : c’est le stade d’insulinodéficience.

Ce diabète de type 2 est fréquent : il représente 90 % des diabètes et touche 4 % de la population en France, soit environ 2,5 millions de personnes. Des chiffres qui, de plus, augmentent chaque année.

Après plusieurs années d'évolution, des complications par atteinte des artères et des nerfs peuvent apparaître. Un traitement et un suivi médical adaptés permettent de les limiter.
Consulter l'article « Les complications dues au diabète ».

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le diabète de type 2, une maladie chronique en pleine expansion


On parle d’une véritable épidémie de diabète de type 2. D'après les prévisions de l'OMS, le nombre de diabétiques de type 2 devrait passer de 135 à 300 millions dans le monde entre 1995 et 2025.
Entre 1999 et 2016,  le nombre de personnes traitées pour un diabète dans notre pays augmenterait de 44 %. Cette augmentation serait due pour 14 % à la croissance de la population, pour 48 % à son vieillissement lequel est inéluctable et pour 38 % à l’augmentation de l’obésité, laquelle peut être partiellement contrôlée.
Consulter l'article : Le surpoids et l'obésité de l'adulte
Consulter l'article : Le surpoids et l'obésité de l'enfant et de l'adolescent

Rôle de l’insuline

L’insulineinsuline
Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
est une hormone fabriquée par certaines cellules du pancréaspancréas
Organe abdominal qui joue un rôle dans la digestion et la régulation de la glycémie.
. Elle est présente en permanence dans le sang. Son rôle est de maintenir la glycémie autour de 1g/l dans le sang lorsque les apports de sucre sont importants ; l'insulineinsuline
Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
est une hormone hypoglycémiante. Ainsi, après un repas, le pancréaspancréas
Organe abdominal qui joue un rôle dans la digestion et la régulation de la glycémie.
produit plus d’insulineinsuline
Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
pour maintenir le taux de sucre présent dans le sang à une valeur normale.

Pour remplir son rôle de régulation de la glycémie, l’insulineinsuline
Hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas et qui fait baisser le taux de glucose (sucre) dans le sang
favorise l’entrée du sucre dans les cellules de l’organisme selon leur besoin (par exemple cellules musculaires au cours d’un exercice). Si nécessaire, elle permet le stockage du sucre qui n’a pas été utilisé par l’organisme dans le foie ou les cellules graisseuses.

Appareil digestif

@cnamts 2012
@cnamts 2012
Sources
  • Organisation mondiale de la santé (OMS). Diabète. Site internet : OMS. Genève (Suisse) ; 2016 [consulté le 3 octobre 2016]
  • Santé publique France-InVS. Diabète. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2015 [consulté le 3 octobre 2016]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Diabète de type 2 (DNID).  Site internet : INSERM. Paris ; 2014 [consulté le 3 octobre 2016]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
Le service d’accompagnement de l’Assurance Maladie pour mieux vivre avec un diabète.


À VOIR
diabete intro2