Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Comment reconnaître rapidement les signes d'une déshydratation ?
Imprimer Envoyer à un ami
Déshydratation

Mis à jour le 2 juin 2016

Comment reconnaître rapidement les signes d'une déshydratation ?

La déshydratation est un manque d'eau et de sels minéraux dans le corps. Elle survient lorsque des pertes excessives d'eau (dues à une diarrhée, une transpiration excessive par exemple) ne sont pas compensées. Elle est plus fréquente et grave chez les nourrissons et les personnes âgées. Il est important de la reconnaître dès les premiers symptômes : soif, sécheresse des lèvres, petite perte de poids ... avant qu'elle ne devienne grave.

La déshydratation correspond à un manque d'eau et de sels minéraux dans le corps essentiels au bon fonctionnement de l'organisme.

L’eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d’eau contenue dans un organisme adulte est d'environ 60 %.
La teneur totale en eau du corps humain dépend de :

  • la corpulence de la personne : plus cette dernière est maigre, plus la proportion d’eau de son organisme est importante,
  • l’âge : la proportion d'eau dans le corps diminue avec les années. Lorsque les tissus vieillissent, ils perdent de l'eau qui est remplacée par de la graisse. Ainsi, l'eau représente 75 à 80 % du poids d'un nouveau-né, 65 % de celui du nourrisson de plus d'un an et 60 % de celui de l'adulte.

Le corps humain ne peut pas stocker l’eau car il élimine en permanence de l’eau essentiellement par l’urine, la respiration et surtout la transpiration. Pour maintenir l’organisme en bonne santé, les pertes en eau doivent toujours être compensées par les apports (essentiellement l'alimentation avec un apport adéquat en boissons).

Certaines personnes sont plus à risque de déshydratation :

  • les nourrissons dont le corps est très riche en eau,
  • les personnes âgées qui retiennent moins bien l'eau et le sel que l'adulte et sont peu sensibles à la sensation de soif,
  • les personnes souffrant d'une maladie chronique (par exemple, un diabète).

Les causes de déshydratation

La déshydratation peut survenir lorsque les pertes sont excessives et non compensées par les apports :

  • suite à des diarrhées, des vomissements ;
  • dans certaines maladies chroniques (diabète déséquilibré avec un taux excessif de sucre dans le sang...) ;
  • en cas de prise excessive de médicaments diurétiquesdiurétiques
    Qui augmente la quantité d'urine produite par les reins.
    ou laxatifs ;
  • lors d'une prise excessive d'alcool qui a un effet diurétiquediurétique
    Qui augmente la quantité d'urine produite par les reins.
     ;
  • en cas de transpiration excessive (liée à une canicule, à des efforts sportifs ou professionnels prolongés et importants, lors d'un épisode de fièvre surtout chez l'enfant ou la personne âgée...) ;
  • lorsque l'apport en eau et sels minéraux ne compense pas les pertes.

Consulter l'article : Gastroentérite de l'adulte
Consulter l'article : Gastroentérite de l'enfant

Les symptômes de déshydratation

Les premiers signes de déshydratation

Les premiers signes de déshydratation sont :

  • la soif,
  • les lèvres sèches,
  • une perte de poids débutante (inférieure à 5 % du poids du corps),
  • une fatigue anormale,
  • une perte de force.

Chez les personnes âgées, la sensation de soif est souvent retardée et peu marquée, ce qui est la cause de déshydratations souvent graves. Il faut penser à une déshydratation débutante en présence de :

  • une perte d'appétit,
  • une fatigue inhabituelle,
  • une somnolence inhabituelle,
  • une petite fièvre...

Si la déshydratation n'est pas compensée rapidement par un apport en eau suffisant, elle peut s'aggraver rapidement.

La déshydratation grave

Elle correspond à une diminution du poids supérieure à 5 % du poids total de la personne. Lorsque cette perte de poids est supérieure à 10 %, le bon fonctionnement des organes vitaux (cœur, vaisseaux, foie, cerveau, etc.) peut être compromis.
Outre la perte de poids, la déshydratation grave s'accompagne de l'un ou plusieurs de ces signes :

  • une soif intense,
  • une bouche et une langue sèches,
  • un regard terne et des yeux enfoncés,
  • l'apparition d'un pli cutané (lorsqu'elle est légèrement pincée, la peau tarde à retrouver son aspect initial),
  • une peau sèche, froide et pâle,
  • une fièvre,
  • des urines en faible quantité,
  • des maux de tête,
  • une désorientation, des vertiges,
  • des troubles de la conscience (malaise, étourdissements...),
  • une modification du comportement (agitation, apathieapathie
    État de fatigue physique ou intellectuelle profond.
    , grande faiblesse...).
Le saviez-vous ?

Les bébés de moins de 6 mois sont fragiles : attention à la déshydratation

Chez le nourrisson, la perte d'eau peut être très rapide pouvant entraîner une perte de poids de 10 voire 15 %. Il faut être vigilant et tout particulièrement avant l'âge de 6 mois car la fragilité du nourrisson est maximale à cet âge.

Il est donc important de connaître les signes de déshydratation du nourrisson et de consulter votre médecin immédiatement si votre nourrisson :

  • est anormalement apathique et dort beaucoup ;
  • est difficile à réveiller et gémit ;
  • a un comportement inhabituel ;
  • est pâle et a les yeux cernés ;
  • respire vite ;
  • continue de vomir malgré l'ingestion de solutions de réhydratation orales (SRO) ;
  • a une perte de poids de plus de 5 % ;
  • présente une dépression de ses fontanellesfontanelles
    Parties du crâne du nourrisson non encore ossifiées et formées d'une membrane.
    (elles marquent le creux du doigt).
Sources
  • Ministère de la santé. Société Française de Gériatrie et de Gérontologie. Les bonnes pratiques de soins en établissements d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes. Déshydratation - Prévention et traitement. Site internet : social-sante.gouv. Paris ; 2007 [consulté le 23 mai 2016]
  • Société française de pédiatrie (SFP). Gastroentérites et déshydratations. Site internet : SFP. Paris ; 2007 [consulté le 23 mai 2016]
  • National health service (NHS). Dehydration. Site internet : NHS choices. Londres ; 2015 [consulté le 23 mai 2016]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.