Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Qu'est-ce que la cystite aiguë ?
Imprimer Envoyer à un ami
Cystite aiguë

Mis à jour le 18 novembre 2014

Qu'est-ce que la cystite aiguë ?

La cystite aiguë est une infection urinaire localisée au niveau de la vessie. Le plus souvent, elle est due à la bactérie Escherichia Coli. Elle est très fréquente chez la femme et est alors sans gravité. Lorsqu’elle survient chez des personnes fragiles, la prise en charge doit être adaptée à chaque cas.

La cystite aiguë est une infection urinaire localisée au niveau de la vessie. Dans 90 % des cas, elle est due à une bactérie appelée "Escherichia coli", mais d'autres bactéries ou micro-organismes peuvent en être la cause.
Cette infection survient quand cette bactérie, présente naturellement dans le tube digestif, pénètre dans l'urètreurètre
Canal qui conduit l'urine de la vessie à l'extérieur où il s'ouvre par le méat urétral .Chez l'homme, il conduit aussi le sperme.
, puis remonte dans la vessie, et commence à se multiplier.

Symptômes de la cystite aiguë

Vous avez peut-être une cystite si, de façon plus ou moins brutale, vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes : 

  • lorsque vous urinez, vous ressentez des brûlures ou des douleurs ;
  • vous ressentez un poids dans le bas du ventre ;
  • vous avez un besoin pressant d'uriner ;
  • vous avez un besoin d'uriner très souvent sans pouvoir évacuer beaucoup d'urine ;
  • vos urines sont troubles, dégagent une odeur inhabituelle et contiennent éventuellement des traces de sang ;
  • en revanche, vous n'avez pas de douleur lombaire et votre température est normale.

Schéma des reins et des voies urinaires

cystite - ©cnamts 2010
©cnamts 2010

Les facteurs favorisant la cystite

Chez la femme, certains facteurs favorisent la survenue de l'infection :

  • la faible longueur de l'urètreurètre
    Canal qui conduit l'urine de la vessie à l'extérieur où il s'ouvre par le méat urétral .Chez l'homme, il conduit aussi le sperme.
    facilite l'introduction anormale de micro-organismes dans la vessie par voie ascendante (de l'extérieur vers l'intérieur) ;
  • les rapports sexuels surtout avec utilisation de spermicides augmentent le risque ;
  • le prolapsus génital et urinaire chez la femme âgée ne permet pas de vider complètement la vessie et prédispose à l'infection ;
  • l’incontinence urinaire ;
  • le déficit en œstrogènesœstrogènes
    Hormone sécrétée principalement par l’ovaire et jouant un rôle dans le cycle menstruel de la femme.
    après la ménopause ;
  • lors de la grossesse, la compression de la vessie par l'utérus favorise la stase urinairestase urinaire
    Ralentissement de l'écoulement de l'urine provoquée par un obstacle.
    .
    Consulter l'article : Grossesse et maladies infectieuses 

Chez l'homme jeune, les cystites sont rares à cause de la longueur de l'urètreurètre
Canal qui conduit l'urine de la vessie à l'extérieur où il s'ouvre par le méat urétral .Chez l'homme, il conduit aussi le sperme.
.

Chez l'homme âgé, les maladies de la prostate (adénome de la prostate, cancer de la prostate) gênent la vidange de la vessie et favorisent les infections. 

Les anomalies morphologiques de l'appareil urinaire, certaines maladies neurologiques qui empêchent une vidange complète de la vessie, ou la présence de sucre dans les urines chez le diabétique, prédisposent également à l'infection.
Consulter les dossiers : Diabète de type 1 et diabète de type 2 

Les situations à risque de complications

Chez certaines personnes fragiles, une cystite peut être plus grave. Dans ce cas, le traitement  plus complexe doit être adapté à la situation.

 La cystite est plus grave si elle survient :

  • en présence d’anomalie de l’appareil urinaire (présence d’un refluxreflux
    Retour d'un liquide organique dans le sens opposé au sens physiologique.
    vésico urétéral, calcul…) ou après une intervention récente sur les voies urinaires ;
  • chez un sujet souffrant d'immunodépressionimmunodépression
    Diminution ou disparition des défenses immunitaires de l'organisme.
     (cancer, VIH, greffe rénale, etc.) ;
  • chez l’homme (risque d’infection de la prostate associée) ;
  • chez une femme enceinte ;
  • chez les personnes âgées plus de 75 ans ;
  • en cas de maladie rénale chronique sévère.

À VOIR

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

Infection urinaire : une maladie de femme ?

Tous droits réservés à Pulsations Multimédia -"Bonjour Docteur"- site du portail du groupe France Télévisions spécialisé sur la thématique de la santé.

Sources
  • Hoznek A. Cystite récidivante. Site internet : Service d'urologie, hôpital Henri-Mondor. Paris ; 2007 [consulté le 26 août 2014]
  • National Healh Service (NHS). Cystitis. Site internet : NHS choices. Londres ; 2013 [consulté le 26 août 2014]
  • Société de pathologie infectieuse de langue française. Diagnostic et antibiothérapie des infections bactériennes communautaires de l'adulte. Site internet : infectiologie.com. Paris ; 2014 [consulté le 26 août 2014]
  • Collège français des urologues. Infections urinaires de l'enfant et de l'adulte - Leucocyturie. Site internet : Campus d'urologie de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 26 août 2014]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
CHIFFRES CLÉS

Une femme sur deux présente au cours de son existence un ou plusieurs épisodes de cystite aiguë.
Deux pics de fréquence sont observés : au début de l'activité sexuelle et après la ménopause.