Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Comment reconnaître rapidement l'inhalation d'un corps étranger ou "fausse route" dans les voies respiratoires ?
Imprimer Envoyer à un ami
Corps étranger inhalé par "fausse route"

Mis à jour le 4 mai 2016

Comment reconnaître rapidement l'inhalation d'un corps étranger ou "fausse route" dans les voies respiratoires ?

La "fausse-route" ou inhalation est le passage anormal dans les voies aériennes d'un corps solide (aliment, petit objet) mis dans la bouche. Elle survient plus fréquemment chez les jeunes enfants et les personnes âgées. Lors de l'inhalation, on observe une suffocation et une toux le plus souvent de courte durée, mais si le corps étranger bloque totalement le larynx ou la trachéetrachée
Conduit musculo-cartilagineux de l'appareil respiratoire, faisant communiquer le larynx avec les bronches.
, l'asphyxie survient.

L'inhalation d'un corps étranger correspond au passage anormal d'une substance solide (morceau d'aliment, petit objet...) de la bouche vers l'arrière-gorge, le larynx, la trachéetrachée
Conduit musculo-cartilagineux de l'appareil respiratoire, faisant communiquer le larynx avec les bronches.
ou les bronches, alors que cette substance aurait dû se diriger vers les voies digestives : œsophage, estomac. C'est ce qu'on appelle communément une "fausse route".

Qui est concerné par l'inhalation d'un corps étranger et les "fausses routes" ?

L'inhalation d'un corps étranger survient plus fréquemment :

  • chez le petit enfant lorsqu'il commence à porter tous les objets à la bouche (80 % des enfants faisant une fausse route ont moins de trois ans) ;
  • chez la personne âgée lors de la prise de médicaments ou d'aliments solides en raison de troubles fréquents de la mastication et de la déglutition.

Toutefois, elle est également possible chez l'adulte en pleine forme.

Quels sont les corps étrangers inhalés ?

Les corps inhalés sont le plus souvent :

  • des aliments : graines, cacahouètes, pistaches, bonbons ou des objets : pièces de jouets, petites piles rondes, perles, capuchons de stylo chez l'enfant ;
  • des vis, punaises, chevilles en plastiques... tenues entre les dents lors d'activité de bricolage chez l'adulte ;
  • des morceaux de viande, des fragments de dents, couronnes dentaires et des médicaments chez la personne plus âgée.

Quels sont les symptômes de la "fausse route" et de l'inhalation d'un corps étranger ?

"Fausse route" et inhalation d'un corps étranger chez l'adulte et l'enfant

Lors de l'inhalation du corps étranger, une toux brutale et une difficulté à respirer surviennent. La personne est très agitée car elle « étouffe » et ne peut plus parler. Il s'agit du syndrome de pénétration qui survient lors du passage du corps étranger dans le larynx ou la trachéetrachée
Conduit musculo-cartilagineux de l'appareil respiratoire, faisant communiquer le larynx avec les bronches.
.

Cet épisode de suffocation peut être de courte durée :

  • soit parce que le corps étranger est descendu dans les bronches où il reste bloqué. Dans ce cas, la toux est, en général, présente ;
  • soit parce qu'il a été expulsé grâce à la toux : la personne est alors soulagée, même si la toux peut persister un peu.

Dans les cas les plus graves, ce syndrome ne disparaît pas car le corps étranger bloque totalement les voies respiratoires (larynx, trachéetrachée
Conduit musculo-cartilagineux de l'appareil respiratoire, faisant communiquer le larynx avec les bronches.
) ; la personne s'asphyxie.
La personne est en état d'asphyxie lorsque :

  • elle ne parvient ni à tousser ni à parler ;
  • elle présente également :
    • une grande difficulté à respirer,
    • des lèvres et des ongles bleus,
    • des sueurs,
    • une agitation,
    • des battements de cœur très rapides.

"Fausse route" et inhalation d'un corps étranger chez le petit enfant (avant trois ans)

Le syndrome de pénétration peut être moins visible.
Dans les cas graves d'asphyxie, certains symptômes doivent alerter et conduire à des mesures urgentes :

  • absence de toux ;
  • mouvements respiratoires non visibles ;
  • pâleur, extrémités des mains ou des pieds et lèvres bleues ;
  • immobilité, perte de tonus ou agitation.

Consulter l'article : Que faire en cas d'asphyxie après inhalation d'un corps étranger ?

Positionnement des corps étrangers dans les voies respiratoires

corps-etranger-mauvais-passage-d-une-substance-solide - ©CNAMTS 2011
©CNAMTS 2011
Sources
  • Commission de la sécurité des consommateurs (CSC). Suffocation, inhalation, ingestion accidentelle - Fiche de prévention. Site internet : CSC. Paris ; 2014 [consulté le 2 mai 2016]
  • Collège des enseignants de pneumologie (CEP). Corps étranger des voies aériennes. Site internet : CEP. Paris ; 2010 [consulté le 2 mai 2016].
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.