Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

Imprimer Envoyer à un ami
Corps étranger inhalé par "fausse route"

Mis à jour le 16 janvier 2017

Comment prévenir ?

Prévenir les "fausses routes" et l'inhalation de corps étrangers

Certaines mesures simples peuvent éviter l'inhalation de corps étrangers. La prévention est importante surtout chez le petit enfant et la personne âgée

Comment prévenir l'inhalation d'un corps étranger chez le petit enfant ?

  • Ne donnez pas à votre enfant de jouets comportant des petites pièces (perles, jeux de construction...) ;
  • ne lui donnez pas de jouets dont les pièces peuvent se détacher : par exemple yeux de peluche.
  • vérifiez et respectez les recommandations relatives à l’âge et à la sécurité de toutes les étiquettes de jouets ;
  • rangez les jouets de vos enfants plus âgés à part, afin que votre enfant plus jeune ne puisse pas y avoir accès ;
  • placez les petits objets (piles rondes, capuchons de stylo, pièces de monnaie etc.) et les petits aliments (cacahuètes, pistaches, noisettes, amandes, bonbons...) hors de sa portée ;
  • enlèvez la nourriture pour animaux (croquettes) du plancher entre les repas de l'animal ;
  • apprenez à votre enfant à s’asseoir pour manger, à être calme et à ne pas parler avec des aliments dans la bouche, à bien mâcher avant d’avaler et à ne pas courir partout en mangeant.

Comment prévenir l'inhalation d'un corps étranger chez l'adulte ?

Lors des activités manuelles (couture, confection de bijoux...) ou de bricolage, ne mettez rien à la bouche (ni boutons, ni perles, ni vis , ni cheville...).

Comment prévenir l'inhalation d'un corps étranger chez la personne âgée ?

  • La personne âgée doit prendre ses repas en position bien assise ;
  • les aliments sont découpés, émincés ou mixés en fonction des problèmes de mastication, ils sont rendus plus homogènes et onctueux par adjonction de sauce si nécessaire surtout s'il existe des troubles de la déglutition ;
  • les médicaments sont avalés avec de l'eau ;
  • les soins dentaires ne sont pas négligés et une bonne adaptation des prothèses est nécessaire.
POINT VIGILANCE

Procédure de suspension de commercialisation de l'Uvestérol D® (vitamine D)

Votre pédiatre prescrit à votre nourrisson de la vitamine D pour prévenir les carences.
Parmi les médicaments disponibles contenant de la vit D, l'Uvestérol D fait l'objet d'une procédure de suspension de commercialisation par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) à la suite du décès d'un nourrisson après administration d’Uvestérol D®. C'est le mode d'administration qui est en cause et non la vitamine D.

Dans l’attente de la décision définitive de l’ANSM, la Ministre de la Santé appelle, par mesure de précaution, les parents à ne plus administrer d’Uvestérol D® à leurs enfants.

Il existe des alternatives à l’Uvestérol D®. La vitamine D étant essentielle pour le développement des nourrissons, la Ministre appelle les familles à se rapprocher de leur professionnel de santé, qui leur proposera de la vitamine D sous une autre forme.

L'Uvestérol vitamine ADEC n'est plus commercialisé en pharmacie de ville. Son usage est réservé aux hôpitaux. Il peut être prescrit à l'hôpital, délivré par la pharmacie de l'hôpital pour les enfants qui présentent un syndrome de malabsorption (mucoviscidose, insuffisance intestinale...)

Pour répondre à vos questions, un numéro vert d’information est mis en place :

0800 636 636

Pour en savoir plus, consultez le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Sources
  • Commission de la sécurité des consommateurs (CSC). Suffocation, inhalation, ingestion accidentelle - Fiche de prévention. Site internet : CSC. Paris ; 2014 [consulté le 2 mai 2016]
  • Collège des enseignants de pneumologie (CEP). Corps étranger des voies aériennes. Site internet : CEP. Paris ; 2010 [consulté le 2 mai 2016]
  • Société canadienne de pédiatrie. La prévention de l'étouffement et de la suffocation chez les enfants. Site internet : CPS. Ottawa (Canada) ; 2012 [consulté le 2 mai 2016]
  • Schweizer V. Troubles de la déglutition de la personne ägée. Rev Med Suisse 2010;1859-1862
  • Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Uvestérol D®. Communiqué de presse de la Ministre du 4 janvier 2017. Site internet : Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Paris ; 2017 [consulté le 4 janvier 2017].
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

La brochure de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

Protegez votre enfant des accidents domestiques