Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Que faire en cas de convulsions fébriles ?
Imprimer Envoyer à un ami
Convulsions fébriles de l'enfant

Mis à jour le 2 juin 2016

Que faire en cas de convulsions fébriles ?

En cas de convulsions fébriles, il est important de connaître les gestes à faire sans s'affoler. Une consultation médicale confirme la bénignité de la crise et recherche la cause de la fièvre. La crise convulsive fébrile compliquée est rare mais nécessite une prise en charge urgente en raison de l'existence d'une maladie plus grave en cause dans sa survenue.

Convulsions fébriles : avant tout, ne paniquez pas

Même si elles sont impressionnantes, les convulsions fébriles ne mettent pas votre enfant en danger. Les convulsions s'arrêtent d'elles-mêmes au bout de une à cinq minutes et ne laissent pas de séquelles.
Lors de la crise :

  • mettez votre enfant en position latérale de sécurité : tournez-le sur le côté, la tête légèrement plus basse que le corps pour permettre à sa salive de s'écouler et pour empêcher les fausses routes et l'étouffement en cas de vomissements ;
  • restez près de lui et surveillez qu'il ne se fasse pas mal, notamment au niveau de la tête (pour cela, soutenez-la) ;
  • ne cherchez pas à empêcher ses mouvements ;
  • n'essayez pas de lui ouvrir la bouche et n'y introduisez rien : ni objet qui peut le blesser, ni médicament, ni vos doigts (sauf s'il faut retirer un corps étranger comme un jouet ou un aliment) ;
  • desserrez ses vêtements et découvrez-le, en raison de sa fièvre ;
  • notez l'heure de début de la crise convulsive.

Il n'est pas nécessaire d'appeler le 15 si la crise de convulsions dure moins de cinq minutes et si votre enfant récupère en moins de dix minutes.

Par contre, consultez votre médecin ou votre pédiatre pour qu'il examine votre enfant. Il recherche la cause de la fièvre (rhinopharyngite, otite, roséole, varicelle...) et s'assure que cet épisode est bien une convulsion fébrile.

Position latérale de sécurité

©cnamts 2012
©cnamts 2012

 

Dans quels cas de convulsions fébriles faut-il appeler le 15 ou le 112 ?

Appelez immédiatement le numéro d'urgence médicale : le 15 ou le 112 depuis un téléphone fixe ou mobile (même bloqué ou sans crédit), si votre enfant convulse et si :

  • il a moins de 6 mois ou plus de 5 ans ;
  • il a une maladie neurologique connue ;
  • il n'a pas de fièvre ;
  • ses lèvres ou ses mains sont bleutées ;
  • sa respiration est difficile ;
  • il a une paralysie après la convulsion ;
  • il fait plusieurs épisodes de convulsions en 24 heures ;
  • les convulsions ne sont pas symétriques et ne touchent qu'un seul côté du corps ;
  • la crise dure plus de 5 minutes ou il récupère en plus de 10 minutes.

Ces crises convulsives dites « compliquées » se manifestent plus souvent chez des enfants de moins d'un an. Elles sont beaucoup plus rares et peuvent être le signe d'une maladie sous-jacente.

Au téléphone, le médecin régulateur vous pose des questions pour évaluer l'état médical de l'enfant.
Lorsque vous êtes en communication avec le médecin régulateur ;

  • parlez calmement et clairement ;
  • donnez votre numéro de téléphone ;
  • donnez votre nom et celui du malade ;
  • indiquez le lieu et l'adresse exacte, ainsi que l'étage et le code d'accès éventuel ;
  • décrivez le plus précisément possible les symptômes qui vous ont alerté, l'heure de début, le mode d'installation des symptômes et leur évolution ;
  • informez votre interlocuteur des traitements et des éventuelles maladies de l'enfant ;
  • ne raccrochez pas avant qu'on ne vous le demande. Le médecin régulateur peut avoir besoin d'autres renseignements ou peut vous donner des directives, par exemple sur les gestes à pratiquer dans l'attente de l'équipe médicale mobile. Le centre 15 se chargera également de prévenir le service d'accueil de l'hôpital si une hospitalisation est envisagée.

En l'absence d'éléments de gravité, le médecin régulateur conseille de consulter le médecin de garde, le médecin traitant ou le pédiatre.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Comment agir pour prévenir les crises convulsives fébriles ?

Si votre enfant a de la fièvre, surveillez sa température et contrôlez la fièvre pour éviter les variations très rapides de la température :

  • vérifiez la température de votre enfant avec un thermomètre ;
  • mettez votre enfant dans une pièce fraîche et aérée (18 à 20 °C) ;
  • découvrez-le pour que la chaleur s'évacue plus facilement ;
  • faites-le boire le plus souvent possible ;
  • donnez-lui un traitement antipyrétiqueantipyrétique
    Médicaments qui abaissent la température corporelle, utilisé dans le traitement de la fièvre.
    en suivant les indications de votre médecin. Les antipyrétiquesantipyrétiques
    Médicaments qui abaissent la température corporelle, utilisé dans le traitement de la fièvre.
    doivent êtres utilisés comme traitement de la fièvre, ils améliorent le confort de l'enfant mais ils ne présentent aucune efficacité dans la prévention des récidives des crises convulsives fébriles.

Si votre enfant a déjà présenté une crise convulsive fébrile, votre médecin peut prescrire du diazépam à administrer à votre enfant par voie intrarectale si une nouvelle crise convulsive fébrile survient et ne cède pas au terme de 5 minutes.
Consulter l'article : La fièvre chez l'enfant, quel traitement ?

Sources
  • Centre Hospitalier Universitaire Sainte Justine. Les convulsions fébriles - Information à l'attention des patients. Site internet : CHU Sainte Justine. Montréal (Canada) ; 2010 [consulté le 26 mai 2016]
  • Sivelle G, Nguyen-Morel MA. Convulsions fébriles du nourrisson. Site internet : Université Joseph Fourier. Grenoble (France) ; 2004 [consulté le 26 mai 2016]
  • Pedespan L. Convulsions hyperthermiques. Arch Pediatr. 2007;14(4):394-8
  • Fohlen M. Convulsions fébriles. EMC-AKOS (Traité de Médecine) 2008:1-5 [Article 8-0762].
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
N° d'urgence médicale
  • Samu : 15
  • Pompiers : 18
  • Appel d'urgence européen : 112

Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.