Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Comment reconnaître rapidement des convulsions fébriles ?
Imprimer Envoyer à un ami
Convulsions fébriles de l'enfant

Mis à jour le 2 juin 2016

Comment reconnaître rapidement des convulsions fébriles ?

Les convulsions fébriles surviennent chez un enfant (entre 5 mois et 5 ans) présentant une fièvre dans un contexte d'infection banale, le plus souvent virale. Bien qu'impressionnantes, ces convulsions sont sans gravité, mais peuvent parfois récidiver lors d'un nouvel épisode fébrile.

Les convulsions fébriles sont des manifestations convulsives (contractions musculaires involontaires saccadées) observées lors d'un épisode de fièvre. Elles surviennent chez un nourrisson ou un enfant de 5 mois à 5 ans en bonne santé, n'ayant pas de maladie neurologique connue et ne présentant pas d'infection cérébrale grave (méningite par exemple).
Les convulsions fébriles surviennent le plus souvent au cours d'une infection virale bénigne de la petite enfance.

Les symptômes des convulsions fébriles

La convulsion fébrile se manifeste généralement chez un enfant présentant une fièvre (température d'au moins 38 °C) due à une infection banale :

  • tout le corps de l'enfant est soudain secoué par des spasmes (contractions) musculaires symétriques ;
  • ses membres s'agitent involontairement, de manière saccadée et symétrique ;
  • l'enfant perd conscience ou présente une courte absence ;
  • ses yeux, quelquefois, se révulsent ou le regard est fixe.

La crise dure le plus souvent de une à cinq minutes et s'achève par une phase de récupération durant laquelle l'enfant est somnolent, hypotonique et respire souvent bruyamment. Puis l'enfant retrouve un état strictement normal en moins de dix minutes.

Il ne faut pas s'affoler malgré le caractère spectaculaire de la crise : en général, la crise est bénigne, ne se reproduit pas et elle n'a aucune conséquence sur le cerveau de l'enfant.

Comment expliquer la survenue des convulsions fébriles ?

Les mécanismes de déclenchement des crises convulsives fébriles est mal connu. Cependant, plusieurs facteurs favorisent leur survenue :

  • une prédisposition génétique : par exemple, le risque de faire une crise convulsive fébrile est multipliée par deux chez un enfant dont les deux parents ont fait des crises convulsives fébriles dans l'enfance ;
  • une modification de la température corporelle : la température est supérieure à 38° et la crise convulsive survient plus souvent au moment de l'ascension thermique ;
  • un processus inflammatoire lié à la présence dans l'organisme d'agents infectieux, le plus souvent viraux.

Qui est concerné par les convulsions fébriles ?

La convulsion fébrile concerne les jeunes enfants.
Environ 5 % des enfants de moins de cinq ans font une crise de convulsions fébriles lors d'une forte fièvre.
Elle survient le plus souvent entre neuf mois et trois ans avec un pic vers 18 mois. Elle devient rare après deux ans car le cerveau est alors moins sensible à la fièvre.
La crise est en général unique mais peut, dans 30 % des cas environ, se reproduire lors d'autres épisodes de fièvre.

Question-Réponse

« Mon enfant a t-il des risques de faire une crise de convulsions fébriles ? »
Votre enfant a plus de risques d'avoir des convulsions fébriles lors d'une poussée importante de température :

- s'il a déjà eu un épisode de convulsion fébrile avant l'âge d'un an ;

- si le premier épisode est survenu avec une fièvre peu élevée ;

- s'il y a des antécédents de convulsions chez les parents ou les frères et soeurs.

Sources
  • Centre Hospitalier Universitaire Sainte Justine. Les convulsions fébriles - Information à l'attention des patients. Site internet : CHU Sainte Justine. Montréal (Canada) ; 2010 [consulté le 26 mai 2016]
  • Sivelle G, Nguyen-Morel MA. Convulsions fébriles du nourrisson. Site internet : Université Joseph Fourier. Grenoble (France) ; 2004 [consulté le 26 mai 2016]
  • Pedespan L. Convulsions hyperthermiques. Arch Pediatr. 2007;14(4):394-8
  • Fohlen M. Convulsions fébriles. EMC-AKOS (Traité de Médecine) 2008:1-5 [Article 8-0762].
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.