Rechercher
La santé de A à Z

Par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Par partie du corps

Situations d'urgence

Situations d'urgence

L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Mieux comprendre le cycle menstruel et la fécondation
Imprimer Envoyer à un ami
Contraception d’urgence

Mis à jour le 12 décembre 2013

Mieux comprendre le cycle menstruel et la fécondation

Dès qu’une jeune fille a ses règles, son système reproducteur est mature. Dès les premières règles, elle peut donc être enceinte.

Le cycle des règles ou cycle menstruel

Jusqu’à la ménopause qui survient généralement vers 50 ans, le corps des femmes est réglé selon un cycle mensuel. Tous les 28 jours en moyenne, la jeune fille, puis la femme va perdre du sang pendant quelques jours : ce sont les règles, aussi appelées "menstruationsmenstruations
Écoulement par le vagin de sang et de cellules provenant de la partie superficielle de la muqueuse utérine (synonyme : règles).
".

Le cycle des règles

De la fin des règles jusqu’à l’ovulationovulation
Libération dans les voies génitales de la femme d’un ovule mature, prêt à fusionner avec un spermatozoïde pour former un œuf.
, l’utérus se prépare à accueillir l’ovuleovule
Cellule reproductrice femelle élaborée par l'ovaire.
fécondé. Pour cela, sa paroi interne (muqueusemuqueuse
Tissu fin tapissant la paroi interne des cavités naturelles.
) s’épaissit. Vers le 14e jour du cycle, l’ovulationovulation
Libération dans les voies génitales de la femme d’un ovule mature, prêt à fusionner avec un spermatozoïde pour former un œuf.
se produit, libérant un ovuleovule
Cellule reproductrice femelle élaborée par l'ovaire.
dans l’une des deux trompes utérines (ou trompes de Fallopetrompes de Fallope
Conduits musculaires ouverts dans l'utérus et chargés de véhiculer l'ovule, les spermatozoïdes puis l'œuf fécondé vers l'utérus.
). La contraception d’urgence permet justement de bloquer ou de retarder cette ovulationovulation
Libération dans les voies génitales de la femme d’un ovule mature, prêt à fusionner avec un spermatozoïde pour former un œuf.
.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’ovulationovulation
Libération dans les voies génitales de la femme d’un ovule mature, prêt à fusionner avec un spermatozoïde pour former un œuf.
est imprévisible et peut se produire à n’importe quel moment

Même chez les femmes dont le cycle est "régulier", la date d’ovulationovulation
Libération dans les voies génitales de la femme d’un ovule mature, prêt à fusionner avec un spermatozoïde pour former un œuf.
ne peut pas se calculer précisément. Sachant que les spermatozoïdesspermatozoïdes
Cellule reproductrice masculine, produite par les testicules : elle possède une tête et une queue qui lui permet de se déplacer.
peuvent vivre jusqu’à cinq jours après un rapport sexuel dans les voies génitales féminines, ils sont capables, durant cette période, de féconder un ovuleovule
Cellule reproductrice femelle élaborée par l'ovaire.
. Seule une contraception régulière ou l’utilisation d’un préservatif permet d’éviter efficacement une éventuelle grossesse.

 

Si la fécondationfécondation
Union d’un ovule et d’un spermatozoïde formant une cellule unique (l’œuf) qui sera à l’origine de l’embryon.
et la nidationnidation
Processus de fixation de l’œuf (ovule fécondé) sur la muqueuse de l’utérus.
n’ont pas lieu, la partie superficielle de la muqueusemuqueuse
Tissu fin tapissant la paroi interne des cavités naturelles.
de l’utérus sera évacuée à la fin du cycle, ce qui provoquera la survenue de nouvelles règles. Si le rapport sexuel a eu lieu dans les heures ou les jours qui entourent l’ovulationovulation
Libération dans les voies génitales de la femme d’un ovule mature, prêt à fusionner avec un spermatozoïde pour former un œuf.
, les risques de fécondationfécondation
Union d’un ovule et d’un spermatozoïde formant une cellule unique (l’œuf) qui sera à l’origine de l’embryon.
, et donc de grossesse, sont plus élevés.
Consulter le dossier "Grossesse – Comment naît l’embryon ?"

Schéma de l'appareil génital féminin

appareil-genital-feminin - ©cnamts 2010
©cnamts 2010
À RETENIR
  • Le plus tôt possible et au plus tard dans les trois à cinq jours (selon le type de pilule du lendemain) après un rapport sans contraception, je peux prendre une contraception d’urgence hormonale pour éviter une grossesse non désirée.
  • Je ne peux pas prévoir mon ovulationovulation
    Libération dans les voies génitales de la femme d’un ovule mature, prêt à fusionner avec un spermatozoïde pour former un œuf.
    avec précision, et donc les périodes à risque de grossesse. C’est pourquoi en l’absence de désir de grossesse, je dois utiliser un moyen de contraception.
  • La contraception d’urgence hormonale doit rester exceptionnelle, elle ne remplace pas une contraception régulière.
Source

Rédaction Périnatalité. La fécondationfécondation
Union d’un ovule et d’un spermatozoïde formant une cellule unique (l’œuf) qui sera à l’origine de l’embryon.
. Site internet : perinat-france. Montpellier (France) ; 2009 [consulté le 21 mai 2013]

Cet article vous a-t-il été utile ?

Ameli-direct
Vous pouvez choisir un professionnel de santé ou un établissement de soins selon ses tarifs, les bases de remboursement, les spécialités ou encore les actes pratiqués...