Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence

Situations d'urgence

L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Les symptômes de la colopathie fonctionnelle
Imprimer Envoyer à un ami
Colopathie fonctionnelle

Mis à jour le 12 décembre 2013

Les symptômes de la colopathie fonctionnelle

Qu'est-ce qu'une colopathie fonctionnelle ?

La colopathie fonctionnelle est un terme employé pour désigner des troubles du fonctionnement de l'intestin. On parle également de syndrome de l'intestin irritable (SII).
La colopathie fonctionnelle est une affection fréquente et sans gravité. En revanche, elle peut altérer la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Les symptômes les plus fréquents

Les signes les plus courants de la colopathie fonctionnelle sont de trois types :

  • la douleur abdominale est le symptôme le plus fréquent. Elle se caractérise par une sensation de spasme ou de crampe et se situe habituellement au niveau des fosses iliaquesfosses iliaques
    Région inférieure et latérale de l'abdomen située en dessous et de chaque coté de l'ombilic.
    droite et gauche ou dans la région ombilicalerégion ombilicale
    Région de l'abdomen situé autour de l'ombilic.
    . Elle survient, en général, après le repas mais peut aussi apparaître au réveil. Elle peut durer de quelques heures à quelques jours. Elle est classiquement soulagée par l'émission de selles ou de gaz ;

Les différentes régions de l'abdomen

abdomen - ©CNAMTS 2011
©CNAMTS 2011
  • les ballonnements abdominaux sont également fréquents. Ils peuvent représenter une gêne qui rend pénible le port de vêtements serrés, en particulier après les repas. Au maximum, il s'agit d'une tension permanente difficilement supportable. Comme la douleur, le ballonnement peut être amélioré par l'émission de gaz ou de selles ;
  • les troubles intestinaux se manifestent le plus souvent par une constipation. Toutefois, des diarrhées ou une alternance « diarrhée/constipation » peuvent également apparaître.

Comment évoluent les symptômes ?

Dans la plupart des cas, les symptômes de la colopathie fonctionnelle persistent, avec des périodes de crise et d'amélioration.

La colopathie fonctionnelle n'augmente pas le risque de développer un cancer du colon ou une maladie inflammatoire chronique intestinale. Elle ne nécessite pas de chirurgie et ne diminue pas votre espérance de vie.

Sources
  • National Institute for health and clinical excellence (NICE). Irritable bowels syndrome in adults. Site internet : NICE. Londres ; 2008 [consulté le 7 janvier 2013]
  • World gastroenterology organisation. Syndrome de l'intestin irritable : une approche globale. Site internet : Worldgastroenterology. Milwaukee (USA) ; 2009 [consulté le 7 janvier 2013]
  • Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE). Colopathie fonctionnelle. Site internet : SNFGE. Paris ; 2009 [consulté le 7 janvier 2013]
 
Suivant

Cet article vous a-t-il été utile ?

Ameli-direct
Vous pouvez choisir un professionnel de santé ou un établissement de soins selon ses tarifs, les bases de remboursement, les spécialités ou encore les actes pratiqués...
Quelques chiffres
  • La colopathie fonctionnelle touche environ 15 % de la population française.
  • Le diagnostic se fait habituellement entre 30 et 40 ans. Plus rarement, elle peut également se manifester chez les enfants et adolescents.
  • Les femmes sont deux fois plus touchées que les hommes.

Aidez-nous à améliorer le site en quelques minutes.


Répondre à l'enquête