Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Soigner une carie
Imprimer Envoyer à un ami
Carie dentaire

Mis à jour le 25 avril 2017

Soigner une carie

La partie d'une dent détruite par une carie ne se répare pas naturellement. Les traitements sont différents selon l'importance de la carie. Si celle-ci ne concerne que l'émail ou la dentinedentine
Partie dure de la dent protégée par l’émail sur la partie visible de la dent et par le cément au niveau de la racine.
, le chirurgien-dentiste réalise une obturation coronaire. Le traitement est le plus conservateur possible afin de préserver le maximum de tissus dentaires. Si la pulpe dentaire est atteinte, une pulpectomie (dévitalisation) est nécessaire. La dent dévitalisée est généralement recouverte, dans un second temps, d'une couronne prothétique.

Les différents traitements de la carie

Grâce à une prise en charge précoce de la carie dentaire et à l'utilisation de nouvelles technologies, le traitement des caries est peu invasif et par conséquent moins onéreux. L'objectif du traitement est de conserver le maximum de tissus dentaires et chaque fois que cela est possible de maintenir la dent vivante.
La nature des soins est adaptée au stade d'évolution de la carie.

Le traitement d'une carie simple, peu profonde

Au stade 1, lorsque la carie n'atteint que l'émail très superficiellement, la dent peut être traitée, de manière non invasive, par reminéralisation à l'aide de vernis fluorés ou de scellement de sillons.

Au stade 2 de la carie, la dentinedentine
Partie dure de la dent protégée par l’émail sur la partie visible de la dent et par le cément au niveau de la racine.
est atteinte et nécessite une intervention restauratrice. Les tissus dentaires infectés sont totalement éliminés en préservant au maximum les structures de la dent. La cavité formée est obturée, en fonction de la taille de la lésion et de sa localisation, avec de l’amalgame dentaire (alliage de mercure et d'argent) ou avec un matériau composite adhésif plus esthétique et plus conservateur. C'est l'obturation.
Lorsque la carie touche la dentinedentine
Partie dure de la dent protégée par l’émail sur la partie visible de la dent et par le cément au niveau de la racine.
en profondeur, la dent est fragilisée. Une restauration en résine composite, en céramique ou en or (inlay-onlay), réalisée en laboratoire à partir d’un moulage de la dent, peut être nécessaire pour combler une perte de substance dentaire volumineuse. Plus résistante et durable que les composites ou les amalgames effectués directement au cabinet dentaire, elle renforce les tissus dentaires résiduels.

POINT VIGILANCE

L'Agence nationale du médicament et des produits de santé a émis des recommandations sur les amalgames dentaires qui contiennent du mercure : quelles sont les indications et contre-indications à la mise en place d'un amalgame, les situations cliniques qui nécessitent une vigilance particulière, les critères de surveillance ?
Télécharger ces recommandations

Le traitement d’une atteinte pulpaire

Aux stades 3 ou 4 de la carie, la pulpe de la dent est atteinte. Tout le tissu pulpaire est extrait et l’intérieur des canaux des racines dentaires est nettoyé et désinfecté. C’est la pulpectomie (dévitalisation).
L’intérieur des racines est ensuite obturé à l’aide de cônes de gutta (dérivé du caoutchouc) associés à un ciment de scellement qui, en tapissant les parois des canaux, va bloquer la croissance des bactéries encore présentes pouvant être source d'une infection. L’obturation des canaux assure également l'étanchéité afin de prévenir toute pénétration de débris alimentaires.
Ce traitement est réalisé sous contrôle radiographique.

Dans quelques cas, un traitement permettant d’obtenir la cicatrisation dentino-pulpaire est possible ; il est réalisé à l’aide d’un biomatériau placé au contact de la plaie pulpaire. C’est le coiffage pulpaire. Il permet, de conserver la pulpe vivante, notamment chez les jeunes, le développement des racines s’achevant au cours de la croissance.

La reconstitution coronaire

Une fois la pulpectomie réalisée, la dent est reconstituée, dans un second temps, à l’aide d’une couronne prothétique en métal ou en céramique. Lorsque le délabrement de la dent dévitalisée est important, une reconstitution ancrée dans la ou les racines est réalisée préalablement pour consolider la dent. Elle sert de support à la future couronne. Cette reconstitution peut être effectuée soit directement au cabinet dentaire à l’aide d’un matériau spécifique, soit en faisant intervenir des techniques de laboratoire, majoritairement coulées (c'est l'inlay-core).

Chez l’enfant, il est important de soigner une dent de lait cariée

Soigner les dents de lait permet de protéger les dents définitives. En effet, les dents temporaires servent de guide à la poussée des dents permanentes.
Il faut donc toujours soigner une dent de lait pour :

  • éviter les douleurs ;
  • prévenir les risques de diffusion de l’infection dans d’autres endroits du corps ;
  • maintenir un milieu buccal sain pour l’évolution des dents définitives.

Il est aussi important de conserver les dents de lait jusqu’à ce qu’elles tombent pour :

  • conserver la force de mastication de l’enfant ;
  • éviter les troubles de l’élocution qui peuvent être un handicap à l’école ;
  • prévenir les habitudes néfastes (tics) avec la langue ;
  • préserver l’espace pour les dents définitives.
À RETENIR
  • Je consulte au moins une fois par an mon chirurgien-dentiste pour surveiller l’apparition des caries.
  • Si mon enfant a des caries sur ses dents de lait, je les fais impérativement soigner.
  • Quand mon enfant a 6, 9, 12, 15 ou 18 ans, je profite de l’examen bucco-dentaire M’T dents offert par l’Assurance Maladie pour faire vérifier la santé de ses dents. Il bénéficie de soins totalement pris en charge par l’Assurance maladie quand ils sont nécessaires (hors prothèses et orthodontie).
  • Mon chirurgien-dentiste peut proposer des actes de prévention, pour mon enfant, en fonction du risque carieux : application de vernis fluoré ou de gel fluoré, scellement des sillons des premières et secondes molaires permanentes.
    Consulter l'article : prévenir les caries dentaires
Source
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Le mercure des amalgames dentaires. Actualisation des données 2015. Site internet : ANSM. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 9 décembre 2016]
  • Haute Autorité de la santé. Traitement endodontique - Rapport d’évaluation technologique. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) : 2008 [consulté le 9 décembre 2016]
  • Decup F, Marczak E, Soenen A, Guerrieri A. L’état “dent dépulpée”. Données essentielles. Réalités Cliniques 2011;22(1):5-13
  • Journal de la Société Odontologique de Paris n° 1, janvier 2011. Inlays-onlays : un état des lieux pratique pour une application immédiate au cabinet. Site internet : SOP. Paris ; 2011 [consulté le 9 décembre 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Reconstitution d’une dent par matériau incrusté (inlay-onlay). Rapport d’évaluation technologique. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2009 [consulté le 9 décembre 2016]
  • Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé (ANAES). Indications et contre-indications des reconstitutions coronoradiculaires préprothétiques coulées et insérées en phase plastique. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2003 [consulté le 9 décembre 2016]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.