Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Qu’est-ce qu’une carie ?
Imprimer Envoyer à un ami
Carie dentaire

Mis à jour le 15 décembre 2016

Qu’est-ce qu’une carie ?

La carie est une infection des dents causée par les bactéries présentes naturellement dans la bouche. En se développant, les bactéries attaquent les dents et, en l'absence de soins, peuvent les détruire. La carie est favorisée par la consommation de sucre et certains comportements (brossage des dents insuffisant, mauvaises habitudes alimentaires, manque de fluorfluor
Oligoélément qui à dose adaptée prévient l’apparition de la carie dentaire.
...) Formée pour une grande partie de minéraux, la dent possède en son centre un tissu vivant, la pulpe dentaire. La forte minéralisation de la dent la protège des agressions, mais limite aussi les possibilités de régénération.

Une carie est la destruction progressive de la dent par des bactéries. Ces germes se multiplient dans la plaque dentaire et déminéralisent l’émail et la dentinedentine
Partie dure de la dent protégée par l’émail sur la partie visible de la dent et par le cément au niveau de la racine.
. Elle se développe toujours de l’extérieur vers l’intérieur de la dent. Elle peut aller jusqu'à la pulpe et provoquer des douleurs et une infection.

La dentition de l'enfant et de l'adulte

Selon la fonction qu'elles exercent et leur emplacement dans les maxillaires, les dents ont une forme différente. On distingue 4 classes de dents :

  • les incisives,
  • les canines,
  • les prémolaires
  • et les molaires.

L'homme possède successivement deux dentitions :

  • la dentition temporaire (composée de 20 dents de lait) qui apparaît vers l'âge de 6 mois. Elle est composée pour chaque mâchoire de 4 incisives, 2 canines et 4 molaires.
    Consulter l'article : La poussée dentaire
  • la dentition permanente (32 dents permanentes) dont l'éruption commence vers l'âge de 6 ans avec la poussée de la 1ère molaire. Les dents permanentes remplacent progressivement les dents de lait jusqu'à l'âge de 12 ans environ ou, pour les molaires, poussent en arrière de la dentition temporaire sans remplacer de dents de lait.
    Elle est composée par mâchoire de 4 incisives, 2 canines, 4 prémolaires et 4 molaires auxquelles s'ajoutent de façon inconstante, entre 17 et 21 ans, 2 molaires appelées troisièmes molaires ou "dents de sagesse".
LE SAVIEZ-VOUS ?

Il existe une molaire très importante, appelée "la dent de six ans"

Les molaires permanentes ne sont pas précédées de dents temporaires. La première d'entre elles pousse, à l'arrière des dents de lait, chez l'enfant d'environ 6 ans. Elle joue un rôle important de guide dans la mise en place de la denture permanente.

Lors de son éruption, la 1ère molaire est fragile car sa minéralisation n'est pas achevée. L'hygiène dentaire est primordiale pour qu'elle ne soit pas attaquée par une carie. En effet, s’il faut l’enlever, un déséquilibre entre les dents définitives et des problèmes de gencives peuvent apparaître.

Pour éviter le développement d'une carie, le chirurgien dentiste peut réaliser un scellement des sillons de la dent s'ils sont très profonds.
Consulter l'article : Prévenir les caries dentaires

Comprendre les fonctions et la structure d’une dent

La fonction principale des dents est d'assurer la mastication des aliments, étape importante de la digestion. Mais les dents ont également un rôle dans la parole, l'équilibre vertébral ainsi que dans l'esthétique du sourire et le soutien des joues et des lèvres.

Schéma d'une dent

dents-5 - ©cnamts 2010
©cnamts 2010

Les dents sont implantées dans le maxillaire (mâchoire supérieure) et la mandibule (mâchoire inférieure).
Elles sont composées de deux parties séparées par le collet :

  • la partie visible : la couronne ;
  • la partie située dans la gencive, composée d'une ou plusieurs racines selon la dent, fixées dans l’os alvéolaireos alvéolaire
    Os qui entoure et maintient la dent en place.
    grâce au ligament alvéolo-dentaire.

La couronne est recouverte d'émail qui forme une coque protectrice. L’émail, composé de minéraux, est le tissu le plus dur du corps humain. Il a une épaisseur définitive lors de l'éruption de la dent mais sa composition peut être modifiée par la salive.
Sous cet émail, se trouve la dentinedentine
Partie dure de la dent protégée par l’émail sur la partie visible de la dent et par le cément au niveau de la racine.
qui constitue le corps même de la dent ; moins dure que l’émail, de couleur jaune, elle contient des terminaisons nerveuses. La dentinedentine
Partie dure de la dent protégée par l’émail sur la partie visible de la dent et par le cément au niveau de la racine.
peut être fabriquée tout au long de la vie par des cellules spécialisées de la dent.
La pulpe dentaire, au centre de la dent, est l’élément vivant qui contient des vaisseaux sanguins et des nerfs.

Les dents sont soutenues par le parodonte qui est constitué de 4 éléments :

  • l'os alvéolaireos alvéolaire
    Os qui entoure et maintient la dent en place.
    qui entoure et soutient la dent. Il repose sur les os des maxillaires,
  • le ligament alvéolo-dentaire (appelé desmodonte), attache entre la racine de la dent et l'os alvéolaireos alvéolaire
    Os qui entoure et maintient la dent en place.
    (il a un rôle amortisseur),
  • la gencive, fine et riche en vaisseaux sanguins, qui recouvre l'os alvéolaireos alvéolaire
    Os qui entoure et maintient la dent en place.
    ,
  • le cément, tissu résistant qui recouvre les racines des dents et permet aux racines de s'attacher au ligament alvéolo-dentaire.

D’où vient la carie ?

Plusieurs facteurs favorisent l'apparition des caries

La plaque dentaire contient des acides qui attaquent les dents

La plaque dentaire est un enduit formé de protéines salivaires, de déchets alimentaires (sucre et acides) et de bactéries. Cet enduit collant de couleur blanche se dépose à la surface des dents et des gencives.
Les bactéries se multiplient et provoquent la densification de la plaque dentaire qui, en se calcifiant, constitue le tartre. Certaines bactéries, comme le streptococcus mutans, fabriquent des acides à partir du sucre. En attaquant les dents, ils provoquent l’apparition de caries.
La plaque dentaire peut facilement être éliminée grâce à un brossage régulier des dents au minimum deux fois par jour avec un dentifrice fluoré (teneur en fluorfluor
Oligoélément qui à dose adaptée prévient l’apparition de la carie dentaire.
adaptée à l'âge). Pour les enfants en cours de traitement orthodontique, le brossage des dents doit être particulièrement soigné, en raison du risque accru de caries.
Consulter l'article : Prévenir les caries dentaires

Le grignotage et les sucres favorisent les caries

Les bactéries se nourrissent de sucres pour se multiplier. Le sucre est donc l’ennemi numéro un des dents, surtout le saccharose (sucre en poudre ou en morceaux) et le sucre industriel que l’on retrouve dans les gâteaux, les sodas, les confiseries. Pour éviter les caries, il ne faut pas consommer trop de sucres et ne pas manger en dehors des repas. Si vous grignotez, la salive n’a pas le temps de faire son travail de nettoyage.

Certaines personnes ont des dents plus fragiles que d’autres

Certains d’entre nous ont des dents plus fragiles : l’émail peut être mince, mal minéralisé, et moins bien résister aux acides de la plaque dentaire.
D’autres ont des dents au relief accentué ou mal positionnées. Comme elles retiennent plus facilement les débris alimentaires, elles sont plus exposées aux attaques acides des bactéries.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La "carie du biberon" : une menace pour la santé des bébés

L'utilisation du biberon lors de l'endormissement de l'enfant (ou son utilisation entre les tétées dans la journée) peut provoquer le développement de multiples caries très précoces. Quand l’enfant s’endort avec son biberon, le lait, le jus de fruit ou la boisson sucrée demeure dans la bouche, laissant les dents de lait en contact avec le liquide sucré. La salive, dont la production diminue pendant le sommeil, ne peut pas faire son travail de nettoyage des dents. Le processus carieux se développe rapidement : débutant par les incisives supérieures, il s'étend ensuite aux autres dents de lait. Les dents noircissent. Elles sont fragilisées et se fracturent. Leur perte précoce a un retentissement sur la capacité de l'enfant à manger et des conséquences sur l'évolution des dents définitives.
Consulter l'article : L'alimentation de l'enfant de la naissance à trois ans

Les facteurs de risque de carie dentaire

schema-carie - ©cnamts 2010
©cnamts 2010

La salive protège les dents des caries

En effet, la salive neutralise l'acidité de la bouche, répare les micro altérations de l'émail dentaire, nettoie les dents, protège les tissus de la bouche et a un rôle antibactérien et antifongiqueantifongique
Médicament destiné à détruire les champignons microscopiques responsables de mycoses.
(contre les champignons).
Certaines maladies chroniques (maladies auto-immunesmaladies auto-immunes
Maladie au cours de laquelle l’organisme produit des anticorps dirigés contre ses propres constituants.
...) ou certains médicaments (psychotropespsychotropes
Substance chimique dont l'effet essentiel est de modifier le comportement psychique.
, diurétiquesdiurétiques
Qui augmente la quantité d'urine produite par les reins.
...) diminuent la sécrétion salivaire (hyposialie). La salive ne peut plus agir contre l'acidité de la bouche, ce qui favorise la survenue de caries et de gingivites.
Si vous prenez un traitement prolongé provoquant une hyposialie, adoptez une hygiène buccale importante et parlez-en à votre chirurgien-dentiste.
Consulter l'article : Qu'est-ce que la sécheresse de la bouche ?
Consulter l'article : Les maladies des gencives

Source
  • Haute Autorité de santé (HAS). Recommandation en santé publique - Stratégies de prévention de la carie dentaire. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2010 [consulté le 5 décembre 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Recommandations pour la pratique clinique- Appréciation du risque carieux et indications du scellement prophylactique des sillons des premières et deuxièmes molaires permanentes chez les sujets de moins de 18 ans. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2005 [consulté le 5 décembre 2016]
  • De La Dure-Molla M, Naulin-Ifi C, Eid-Blanchot. Carie et ses complications chez l'enfant. EMC - Odontologie 2013;8(2):1-11 [Article 23-410-C-10]
  • Tilotta F, Folliguet M, Séguier S. Physiopathologie de l'éruption dentaire. EMC - Chirurgie orale et maxillo-faciale 2014;9(1):1-8 [Article 22-030-A-10]
  • Bimboire J. Première molaire permanente immature : mise a jour des connaissances actuelles. Site internet : Hyper Articles en Ligne (HAL). Lyon (France) ; 2013  [consulté le 5 décembre 2016]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

La brochure, éditée par l'Assurance maladie et les chirurgiens dentistes, vous donnant des conseils pour préserver le capital dentaire de votre enfant 

EBD-conseil-bebe-211013