Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Traitement chirurgical du cancer du col de l’utérus
Imprimer Envoyer à un ami
Cancer du col de l'utérus

Mis à jour le 22 octobre 2014

Traitement chirurgical du cancer du col de l’utérus

Le chirurgien, le radiothérapeuteradiothérapeute
Médecin spécialiste des traitements par des radiations, ou rayons, qui entraînent la destruction des cellules d’une tumeur cancéreuse.
, le cancérologue et le médecin traitant se concertent pour prescrire le ou les traitements les plus adaptés au cancer du col de l’utérus à soigner.

Différents types de traitements peuvent être utilisés seuls ou associés entre eux.

Les différentes opérations

En fonction du stade du cancer, deux types d’intervention chirurgicale sont possibles.

La conisation

Elle permet de prélever un fragment de forme conique des couches plus profondes du col de l’utérus. Cet examen est réalisé sous anesthésie (loco-régionaleloco-régionale
Qui ne concerne qu'un territoire.
ou générale). Parfois, l’intervention permet de retirer toutes les cellules cancéreuses et aucun autre traitement n’est alors nécessaire. 

Durant deux à quatre semaines suivant l’intervention, vous pouvez ressentir de légères crampes, de l’inconfort et des saignements vaginaux. Il est déconseillé d’avoir des relations sexuelles et d’utiliser des tampons pendant cette période.

À la suite de l'intervention, un arrêt de travail pourra vous être prescrit. Sa durée sera adaptée à votre situation personnelle. Dans la majorité des cas, 3 à 5 jours d'arrêt sont suffisants. En dehors d’éventuelles complications, et après la cicatrisation, vous pourrez reprendre vos activités professionnelles, sportives et de loisir sans restriction.

L’hystérectomie

Elle consiste à enlever tout l’utérus et le col de l’utérus, ainsi que parfois les tissus environnants malades. L’ablation des ganglions du bassin est parfois aussi nécessaire.

À la suite de l’opération, reprenez progressivement vos activités, selon votre tolérance. L’immobilité totale n’est pas recommandée et votre médecin vous indiquera l’activité qui vous est conseillée très tôt après l’intervention. Les relations sexuelles et l'usage de tampons sont déconseillés pendant 6 semaines.

Le port de charges lourdes (plus de 5 kg) est déconseillé pendant 3 semaines environ. Les activités physiques telles qu'une marche d’une demi-heure à une heure, ou la natation sont possibles 2 à 3 semaines après l'opération. Il faut attendre 6 semaines pour pratiquer des sports plus violents.

Les voyages prolongés en voiture, en train ou en avion sont déconseillés pendant 2 semaines environ. La conduite automobile est en général possible après quelques jours pour les interventions sous coelioscopiecoelioscopie
Méthode d'exploration et de traitement chirurgical qui se fait par l'introduction dans la cavité péritonéale d'un dispositif optique et de divers instruments permettant de voir les organes et de réaliser une intervention sans ouverture de l'abdomen.
, après 2 semaines pour les interventions par voie vaginale, au bout de 3 semaines après une laparotomie.

À la suite d’une hystérectomiehystérectomie
Ablation chirurgicale de l'utérus.
, les femmes n’ont plus de règles, la perception de leur corps et leur sexualité peuvent également changer. Il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin.

Par ailleurs, si vous exercez une activité professionnelle, votre médecin vous prescrira un arrêt de travail. Sa durée sera adaptée à votre situation personnelle. Elle dépend de plusieurs facteurs :

  • l’âge ;
  • la nature de l’intervention (ablation de l’utérus seul, ou ablation de l’utérus et des tissus environnants) ;
  • la technique chirurgicale employée (l’arrêt est plus court en cas de cœlioscopiecœlioscopie
    Méthode d'exploration et de traitement chirurgical qui se fait par l'introduction dans la cavité péritonéale d'un dispositif optique et de divers instruments permettant de voir les organes et de réaliser une intervention sans ouverture de l'abdomen.
    ou d’intervention par voie vaginale) ;
  • la nature de votre activité (l’arrêt est plus long en cas de travail très physique) ;
  • la durée des transports pour vous rendre à votre travail ;
  • les traitements complémentaires éventuellement nécessaires (chimiothérapie ou radiothérapieradiothérapie
    Traitement par des rayons ionisants de certaines maladies, essentiellement les cancers.
    ).
QUESTION-RÉPONSE

" Comment se fait le choix d’un traitement ? "

De même qu’il n’y a pas un cancer, mais de multiples cancers aux caractéristiques différentes, il existe, pour chaque patient, de nombreux critères à prendre en compte afin d’orienter le choix du traitement. Ces critères sont médicaux : type de cancer, organe atteint, stade d’évolution, éléments biologiques… Ils sont également individuels : âge de la personne malade, état général, psychologique, statut socioprofessionnel, etc.

Consulter l’article sur la décision de traitement du cancer sur www.e-cancer.fr

Sources
  • Haute Autorité de santé (HAS). Cancer invasif du col utérincol utérin
    Partie rétrécie de l’utérus qui s’ouvre dans le vagin par un orifice externe.
    . Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2010 [consulté le 14 janvier 2013]
  • Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Arrêt de travail. Conisation du col de l’utérus, après avis de la HAS. Paris ; 2011 [consulté le 14 janvier 2013]
  • Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Arrêt de travail. HystérectomieHystérectomie
    Ablation chirurgicale de l'utérus.
    , après avis de la HAS. Paris ; 2011 [consulté le 14 janvier 2013]

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Ameli-direct
Vous pouvez choisir un professionnel de santé ou un établissement de soins selon ses tarifs, les bases de remboursement, les spécialités ou encore les actes pratiqués...
BON À SAVOIR

- Vous allez être hospitalisé : toutes les informations sur vos droits et démarches sont sur le site ameli.fr.


- Informez-vous également sur l'arrêt de travail sur ameli.fr.


À TÉLÉCHARGER

La brochure éditée par l'Assurance Maladie

Je prepare mon retour au travail

Aidez-nous à améliorer le site en quelques minutes.


Répondre à l'enquête