Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Vous avez entre 50 et 74 ans ? Le test de dépistage du cancer colorectal est simple et gratuit
Imprimer Envoyer à un ami
Cancer colorectal

Mis à jour le 28 octobre 2016

Vous avez entre 50 et 74 ans ? Le test de dépistage du cancer colorectal est simple et gratuit

Le dépistage est un moyen efficace de lutter contre le cancer colorectal. Le test de dépistage permet de détecter des cancers à un stade débutant et de les traiter en augmentant les chances de guérison. Il permet également de repérer des lésions bénignes avant qu'elles n'évoluent en cancer. Ainsi, un dépistage tous les deux ans permet de diminuer le nombre de décès par cancer colorectal.

Vous avez entre 50 et 74 ans ? Bénéficiez d'un nouveau test de dépistage dans le cadre du programme national de dépistage organisé.

Pourquoi participer au dépistage du cancer du colon et du rectum ?

Une détection précoce permet d’identifier le cancer colorectal à un stade peu évolué, voire d’éviter un cancer en détectant des polypespolypes
Tumeur bénigne qui se développe sur une muqueuse.
ou adénomesadénomes
Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.
, avant qu’ils ne dégénèrent en lésions cancéreuses. Plus un cancer colorectal est détecté tôt, moins les traitements sont lourds, mutilants et plus les chances de guérison sont importantes.

QUESTION-RÉPONSE

Pourquoi me faire dépister alors que je me sens bien ?

Parce que les examens de dépistage sont justement des examens de surveillance, en l’absence de symptômes. Un peu comme surveiller son taux de cholestérol par exemple. Le but, c’est de pouvoir agir très tôt, avant que la maladie ne se développe trop. (Source : INCa)

Quoi de neuf dans le dépistage du cancer colorectal ?

Un nouveau test immunologiqueimmunologique
Qui concerne l'immunité (ensemble des facteurs qui protègent l'organisme contre une agression infectieuse ou toxique).
, plus simple et encore plus performant que le précédent est disponible depuis 2015.

Plus simple : le test immunologiqueimmunologique
Qui concerne l'immunité (ensemble des facteurs qui protègent l'organisme contre une agression infectieuse ou toxique).
est plus pratique d’utilisation car il ne nécessite plus qu'un seul prélèvement de selles contre six précédemment. La technique de prélèvement est plus fiable et plus ergonomique. Elle limite la manipulation des selles.

Plus performant : ce nouveau test a une sensibilité supérieure et permet une meilleure détection des cancers et des lésions précancéreuses (polypespolypes
Tumeur bénigne qui se développe sur une muqueuse.
, adénomesadénomes
Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.
).

Plus fiable : la lecture automatisée de ce test garantit une meilleure fiabilité.

Toujours gratuit : le patient n'a pas de frais à avancer. Le kit est remis gratuitement par le médecin traitant à son patient et l'analyse du test est automatiquement prise en charge à 100% par l'Assurance maladie.

Comment cela se passe-t-il ?

Tous les deux ans, si vous avez entre 50 et 74 ans, vous recevez à votre domicile un courrier vous invitant à consulter votre médecin traitant au sujet du dépistage du cancer colorectal.
Si votre médecin le juge utile, il vous remet le test de dépistage du cancer colorectal et vous explique comment l’utiliser.
Si le test est positif (4 % des cas), le médecin vous adresse à un gastroentérologue pour la réalisation d’une coloscopie permettant de confirmer ou infirmer la suspicion de lésion précancéreuse (environ 30 % des cas) ou cancéreuse (environ 8 % des cas).
Le test doit être répété tous les deux ans mais en cas de signes d’alerte entre deux tests, une consultation médicale est recommandée.

Pour en savoir plus sur le dépistage et avoir accès à la vidéo expliquant le mode d'emploi du test, consulter l'article : le dépistage du cancer colorectal sur le site de l'Institut national du cancer.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Vous avez 50 ans et vous n’avez pas encore reçu votre courrier d’invitation au test de dépistage du cancer colorectal ? Vous vous posez des questions ? Demandez conseil à votre médecin traitant lors d’une consultation pour qu’il réponde à vos interrogations et vous indique la marche à suivre. Vous pouvez également appeler votre caisse d’Assurance maladie au 3646.

Sources
  • Institut national du cancer (INCa). Le dépistage du cancer colorectal. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2016 [consulté le 21 mars 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Dépistage et prévention du cancer colorectal. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2013 [consulté le 21 mars 2016]
  • Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Dépistage du cancer colorectal : un geste simple peut vous sauver la vie. Site internet : social-sante.gouv. Paris ; 2015 [consulté le 21 mars 2016].
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

Le dépliant d'information sur le dépistage organisé du cancer colorectal-2015 de l'Institut national du cancer