Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Vous avez entre 50 et 74 ans ? Le test de dépistage du cancer colorectal est simple et gratuit
Imprimer Envoyer à un ami
Cancer colorectal

Mis à jour le 12 décembre 2013

Vous avez entre 50 et 74 ans ? Le test de dépistage du cancer colorectal est simple et gratuit

Vous avez entre 50 et 74 ans ? Bénéficiez du dépistage gratuit organisé par l’Assurance maladie.

Le test de dépistage du cancer colorectal est simple, rapide et gratuit

C’est simple : vous avez entre 50 et 74 ans ? Vous recevez tous les deux ans, un courrier vous invitant à retirer un test de dépistage auprès de votre médecin traitant, à l’occasion d’une consultation. Si votre médecin traitant le juge utile, il vous remet ce test de dépistage du cancer colorectal et vous explique comment l’utiliser.

C’est rapide : le test est à réaliser chez vous, durant plusieurs jours. En suivant le mode d’emploi détaillé, vous déposerez des fragments de vos selles sur les supports qui vous sont fournis. À l’aide d’une enveloppe T pré-affranchie, fournie avec le test, vous les adresserez à un laboratoire d’analyses agréé pour le dépistage organisé. Les résultats du test vous seront adressés, ainsi qu’à votre médecin traitant, dans un délai de quinze jours.

À VOIR

Pour visualiser le contenu vidéo proposé, vous devez pouvoir exécuter les scripts Javascript et disposer du plugin Adobe Flash Player en version 8 ou plus récente.

Si ce plugin n'est pas installé sur votre poste, vous pouvez le télécharger gratuitement sur le site d'Adobe; pour accéder à ce site, cliquez sur l'image :

C’est gratuit : vous n’avez pas de frais à avancer. Votre médecin traitant vous remet gratuitement le test de dépistage. L’analyse de votre test en laboratoire agréé est également prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie.

BON À SAVOIR

Vous avez 50 ans et vous n’avez pas encore reçu votre courrier d’invitation au test de dépistage du cancer colorectal ? Vous vous posez des questions ? Demandez conseil à votre médecin traitant lors d’une consultation pour qu’il réponde à vos interrogations et vous indique la marche à suivre. Vous pouvez également appeler votre caisse d’Assurance maladie au 3646.

Si le test de dépistage du cancer colorectal est négatif

Dans 97 % des cas, le test est négatif. Vous devrez toutefois refaire ce test tous les deux ans, au moins jusqu’à vos 74 ans, afin d’assurer une surveillance régulière. Durant cette période, surveillez tout trouble du transit inhabituel et persistant : diarrhée, constipation, sang dans les selles….

Si le test de dépistage du cancer colorectal est positif

Si le test est positif, cela signifie que du sang a été retrouvé dans vos selles. Cela ne veut pas dire pour autant que vous avez un cancer. C’est pourquoi votre médecin traitant vous prescrira une coloscopie afin de vérifier si des anomalies sont présentes ou pas dans votre côlon ou votre rectum.

Lire notre article « Reconnaître les symptômes »

Sources
  • Institut national du cancer (INCa). Le dépistage du cancer colorectal. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2013 [consulté le 29 mai 2013]
  • Institut national du cancer (INCa). Les différents traitements possibles du cancer colorectal. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2009 [consulté le 29 mai 2013]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Ameli-direct
Vous pouvez choisir un professionnel de santé ou un établissement de soins selon ses tarifs, les bases de remboursement, les spécialités ou encore les actes pratiqués...

Aidez-nous à améliorer le site en quelques minutes.


Répondre à l'enquête
QUESTION-RÉPONSE

« Pourquoi je me ferais dépister si je me sens bien »

Parce que les examens de dépistage sont justement des examens de surveillance, en l’absence de symptômes. Un peu comme surveiller son taux de cholestérol par exemple. Le but, c’est de pouvoir agir très tôt, avant que la maladie ne se développe trop. (Source : INCa)

En savoir plus sur e-cancer.fr

À VOIR
INCA - Le depistage du cancer colorectal

Institut national du cancer