Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Que faire en cas de brûlure ?
Imprimer Envoyer à un ami
Brûlures

Mis à jour le 6 avril 2016

Que faire en cas de brûlure ?

Quel que soit le degré de la brûlure, les premiers gestes sont très importants pour éviter l'aggravation. Il faut savoir que faire et quand appeler les secours lorsque la brûlure est grave. Si la brûlure est très superficielle, des soins locaux et parfois une consultation médicale sont nécessaires.

En cas de brûlure grave, vous devez immédiatement :

  • soustraire la victime à la source de chaleur et sécuriser l'environnement :
    • éloigner la personne de la source de chaleur,
    • s'il y a un incendie, appelez le 18 (pompiers) ou le 112 depuis un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile,
    • recouvrir la victime d'une couverture ou d'un vêtement en tissu non synthétique et l'empêcher de courir si ses habits ont pris feu,
    • éteindre les flammes avec une couverture anti-feu ou des habits en fibre naturelle (coton, laine, lin...) et surtout pas en fibre synthétique (nylon, polyester, viscose...) ;
  • faire les premiers gestes de soins :
    • enlever les vêtements brûlés, sauf s'ils collent à la peau (fibres synthétiques). Si la brûlure est chimique, n'ôtez pas le vêtement : découpez-le autour de la brûlure et retirez les bijoux,
    • faire couler de l'eau à 15-25°C sur la brûlure pendant au moins 15 minutes ou tant que la brûlure est douloureuse. Arrêtez en cas de sensation de froid ou de malaise. Le refroidissement empêche la plaie de continuer à brûler et soulage la douleur,
    • couvrir la zone brûlée d'un linge propre et sec en coton,
    • couvrir la personne pour éviter les chocs de température et ne lui donner ni à boire ni à manger,
    • si la brûlure atteint 10 % de la surface du corps, allonger la personne pour éviter un état de chocétat de choc
      État grave traduisant une insuffisance circulatoire brutale se traduisant essentiellement par une torpeur, un pouls rapide, une chute la tension artérielle.
      immédiat ;
  • évaluer la gravité de la brûlure et appeler les secours médicaux si nécessaire : appeler le 15 depuis un téléphone fixe ou le 112 depuis un téléphone mobile si la brûlure est grave selon les critères définis ;
    Consultez l'article : Comment évaluer la gravité d'une brûlure ?
  • éviter d'appliquer de la crème, de la pommade et encore moins n'importe quelle substance sur la brûlure (beurre, huile...),
  • ne pas utiliser de glace ou d'eau glacée qui pourraient encore plus abîmer la peau.

En cas de brûlure électrique, consulter l'article : Électrisation et électrocution

Quand appeler les urgences

Appelez le 15 ou le 112 depuis un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit (appel gratuit) si la brûlure présente les critères de gravité suivants :

  • la brûlure concerne :
    • un nourrisson ou un enfant de moins de cinq ans ;
    • un enfant de plus de 5 ans chez lequel la brûlure atteint plus de 5 % de la surface corporelle ;
    • un adulte chez lequel la brûlure atteint plus de 10 % de la surface corporelle ;
    • une personne âgée, car les brûlures sont souvent graves du fait de pathologies associées et du risque de déshydratation lorsque la brûlure atteint 5 % de la surface corporelle ;
  • la brûlure touche le visage (atteinte respiratoire associée, atteinte des yeux...) les mains, le cou, le périnéepérinée
    Ensemble de muscles fermant en bas le petit bassin. Le périnée est traversé par l’anus, par l’urètre et le vagin chez la femme.
     ;
  • la brûlure est profonde (3e degré), quelle que soit sa surface ;
  • la brûlure est du 2e degré, mais elle concerne plus de 10 % du corps d'un adulte ;
  • la brûlure est électrique, chimique ;
  • la brûlure est survenue lors d'une explosion, d'un accident de la voie publique ou d'un incendie en lieu clos (risque d'intoxication au monoxyde de carbone).
LE SAVIEZ-VOUS ?

Bien informer les secours facilite leur intervention rapide

Quand vous appelez les services médicaux d’urgence, essayez de respecter les règles suivantes :

  • parlez calmement et distinctement ;
  • donnez votre numéro de téléphone, votre nom et celui de la personne à secourir ;
  • indiquez l'adresse exacte (étage, code d'accès, etc.) ;
  • décrivez le plus précisément possible les signes qui vous ont alerté ;
  • ne raccrochez pas avant que votre interlocuteur ne vous le demande.
INFO PRATIQUE

Le 114 : un numéro d’urgence au service des personnes ayant des difficultés à parler ou à entendre (sourds malentendants, aphasiquesaphasiques
Qui présente des troubles du langage oral ou écrit causés par des lésions cérébrales.
, dysphasiques)

Toute personne ayant des difficultés à entendre ou à parler, lorsqu’elle se retrouve en situation d’urgence, qu’elle soit victime ou témoin, peut désormais, 24h/24, 7j/7, alerter et communiquer par SMS ou par fax via un numéro national unique et gratuit : le 114.
Consulter le site : Urgences 114

Ce que vous pouvez faire dans les cas moins graves de brûlures du 1er degré ou du 2e degré peu étendue

S'il s'agit d'une brûlure du 1er degré :

  • faites couler de l'eau à 15-25°C sur la brûlure pendant au moins 15 minutes ou tant que la brûlure est douloureuse ;
  • prenez des médicaments antalgiques en cas de douleur ;
  • appliquez une crème spécifique conseillée par votre pharmacien ;
  • la guérison intervient sans séquelles en moins d'une semaine.

S'il s'agit d'une brûlure du 2e degré peu étendue (moins de 10 % du corps chez l'adulte et moins de 5 % du corps chez l'enfant) :

  • faites couler de l'eau à 15-25°C sur la brûlure pendant au moins 15 minutes ou tant que la brûlure est douloureuse ;
  • prenez des médicaments antalgiques en cas de douleur ;
  • consultez votre médecin traitant qui prescrira un traitement local adapté (pansements avec ou sans antibactériens...) et vous adressera à un service spécialisé dans la prise en charge des brûlures si un geste chirurgical est nécessaire (excision, greffe de peau), ce qui peut être le cas dans les brûlures du 2e degré profond ;
  • la guérison intervient, le plus souvent, en deux à trois semaines environ.
Sources
  • Commission de la sécurité des consommateurs (CSC). Brûlures. Site internet : CSC. Paris ; 2015 [consulté le 24 mars 2016]
  • Fondation des brûlés. Premiers secours en cas de brûlures - De l'eau avant tout, le reste vient ensuite. Site internet : brulures.be. Wezembeek-Oppem (Belgique) ; 2015 [consulté le 24 mars 2016]
  • Société française d'étude et de traitement des brûlures (SFETB). Brûlure : premiers secours. Site internet : SFETB. Paris ; 2013 [consulté le 24 mars 2016]
  • Ingen-Housz-Oro S, Benjoar M-D. Brûlures superficielles : physiopathologie, clinique, traitement. EMC - AKOS (Traité de Médecine) 2010:1-4 [Article 2-0767].
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.