Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Asthénie (fatigue) : la consultation médicale et le traitement prescrit
Imprimer Envoyer à un ami
Asthénie (fatigue)

Mis à jour le 18 décembre 2015

Asthénie (fatigue) : la consultation médicale et le traitement prescrit

Si la fatigue persiste, si elle est profonde ou s’accompagne d’autres symptômes, une consultation médicale est nécessaire. L’échange avec votre médecin traitant et l’examen clinique lui permettent de compléter le bilan avec les examens complémentaires utiles à la recherche d’une cause. Un avis spécialisé est parfois indispensable. Une fois la cause trouvée, son traitement permet de faire régresser l’asthénie.

La consultation pour asthénie

Lorsque vous consultez pour une fatigue, votre médecin traitant commence par vous interroger et vous examiner, pour mieux cerner la nature de votre fatigue et pour rechercher une cause évidente (surmenage, convalescence d’une maladie, prise de médicaments…)

Il peut aussi vous prescrire un bilan sanguin pour rechercher une éventuelle anémie ou d’autres troubles du fonctionnement de l’organisme.

Selon les résultats et les observations du médecin, d’autres examens complémentaires se révèlent parfois nécessaires. Votre médecin traitant peut également être amené à demander un avis médical spécialisé (psychiatre, endocrinologue…) en fonction de la cause évoquée.

Consulter l'article "Asthénie : définition, symptômes et causes"

Les traitements possibles en cas d’asthénie

La fatigue est un symptôme que l’on traite en soignant sa cause. Les soins et mesures prescrits peuvent ainsi se révéler variés :

  • modification de l’hygiène de vie et reprise progressive de l’activité physique ;
  • soutien psychologique (thérapie comportementale et cognitivethérapie comportementale et cognitive
    Il s'agit d'un travail sur le comportement et les pensées, opinions et croyances, que l'on appelle les cognitions. Cette thérapie ne cherche pas l'origine des problèmes mais vise à traiter les manifestations visibles.
    , voire prise d’antidépresseurs en cas de dépression) ;
  • si la fatigue est liée à la vie professionnelle, échange avec le médecin du travail (qui évalue la nécessité d’une prise en charge spécialisée ou d’un aménagement de poste) ;
  • traitement de la maladie responsable de la fatigue.

Consulter l’article "Asthénie : les bons réflexes et les cas où il faut consulter"

Sources
  • Grasland A, Mahé I. Asthénie. EMC–AKOS (Traité de Médecine). 2014 ;9(4):1–9.
  • Faculté de Médecine de Marseille – Soubeyrand J. Asthénie et fatigabilité. Site internet : Serveur pédagogique de la Faculté de Médecine de Marseille. Marseille (France) ; 2005 [consulté le 18 juin 2015]
  • Université Paris Diderot–Paris 7. L'asthénie, un problème en consultation, comment le résoudre ? Site internet : Département de Médecine générale de Paris 7. Paris ; 2012 [consulté le 18 juin 2015]
  • Faculté de Médecine de Toulouse – Arlet E, Écoiffier M. Asthénie. Site internet : Faculté de Médecine de Toulouse. Toulouse (France) ; 2012 [consulté le 18 juin 2015]
  • Société Scientifique de Médecine Générale (SSMG) – Magnette C, Gérard B. La plainte fatigue en médecine générale. Site internet : SSMG. Bruxelles ; 2005 [consulté le 18 juin 2015]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.