Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
 > 
Quel traitement en cas d'aphte ?
Imprimer Envoyer à un ami
Aphte

Mis à jour le 29 novembre 2016

Quel traitement en cas d'aphte ?

L’aphte est une affection bénigne et ne justifie pas habituellement un avis médical. Cependant, vous devez consulter votre médecin traitant si vos aphtes ne guérissent pas, récidivent très fréquemment ou s'accompagnent d’autres symptômes. Un bilan et un traitement sont peut-être nécessaires.

Quand faut-il consulter en cas d'aphtes ?

Les aphtes buccaux sévères peuvent être dus à une maladie.
Vous devez consulter votre médecin traitant si :

  • vous avez de la fièvre ;
  • vous êtes particulièrement fatigué ;
  • vous avez des lésions très nombreuses dans la bouche (plus de 10) ;
  • vous présentez des symptômes inhabituels (diarrhée, douleurs articulaires, maux de tête) ;
  • vos aphtes mettent plus de 2 semaines à cicatriser ;
  • vous avez un aphte de plus de 1 cm de diamètre ;
  • vous avez des aphtes qui ne guérissent pas ;
  • vous avez des aphtes sur un autre organe, en particulier au niveau des organes génitaux, ou des lésions cutanées apparues récemment ;
  • vous avez du mal à vous alimenter.

Par ailleurs, pensez à signaler à votre médecin si vos poussées d’aphtes récidivent plus de 4 fois par an.
Dans les formes d’aphtes sévères, votre médecin vous examine. Un bilan complémentaire peut être utile pour rechercher la maladie en cause.

Quel traitement pour les aphtes buccaux sévères ?

En cas d'aphtes récidivants et responsables d'un inconfort dans la vie quotidienne, le médecin traitant prescrit :

  • des antalgiques si nécessaire (paracétamol ou ibuprofène) ;
  • une préparation locale à base d’anesthésique ;
  • une préparation locale ou des bains de bouche à base d’antiseptique pour éviter une contamination par un germe en cas de terrain fragile (maladie chronique, déficience immunitaire…) ;
  • éventuellement des corticoïdes, en application locale au niveau de la bouche ou par voie générale ;
  • un traitement de la maladie en cause.
Sources
  • Centre belge d’information pharmacothérapeutique (CBIP). Traitement des aphtes idiopathiquesidiopathiques
    Se dit d'une affection pour laquelle aucune cause n'est trouvée.
    récidivants. Site internet : CBIP. Gent (Belgique) ; 2007 [consulté le 29 novembre 2016]
  • National Health service (NHS). Mouth ulcers. Site internet : NHS choices. Londres ; 2016 [consulté le 29 novembre 2016]
  • Hôpital pour enfants de Toronto. Aphtes. Site internet : aboutkidshealth. Toronto (Canada) : 2010 [consulté le 29 novembre 2016]
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.