Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Qu'est-ce que l’anémie par carence en fer ?
Imprimer Envoyer à un ami
Anémie par carence en fer

Mis à jour le 8 juillet 2014

Qu'est-ce que l’anémie par carence en fer ?

L’anémie se définit par un taux d’hémoglobine dans le sang inférieur aux valeurs normales. L’anémie par carence en fer est liée à un manque ou une mauvaise utilisation du fer par l’organisme.

L’anémie par carence en fer (dite aussi anémie martiale ou anémie ferriprive) correspond à une diminution du taux d’hémoglobine (ou Hb) contenue dans les globules rouges; cette diminution est due à un manque d'apport ou à une mauvaise utilisation du fer indispensable à la fabrication de l'hémoglobine. Cette dernière a pour fonction le transport du dioxygène dans l'organisme.

Dans quels cas est-on anémié ?

L’anémie survient quand le taux d’hémoglobine dans le sang est inférieur aux valeurs normales.

Chez l’adulte, ce taux varie en fonction du sexe et des périodes de la vie :
    • 130 grammes par litre de sang (ou g/l) chez l’homme ;
    • 120 g/l chez la femme ;
    • 105 g/l chez la femme enceinte (à partir du second trimestre de grossesse).

Chez l’enfant, la quantité normale d’hémoglobine change à chaque étape de la croissance :
    • 150 à 180 g/l chez le nouveau-né ;
    • 115 g/l entre un et deux mois ;
    • 105 g/l de deux mois à 1 an ;
    • 115 g/l de 1 an à la puberté.

À VOIR - Qu'est-ce que le fer ?

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

vidéo réalisée par Allo docteurs fournissant des explications sur la carence en fer

Tous droits réservés à Pulsations Multimedia-« Allodocteurs.fr »- site du portail du groupe France Télévisions spécialisé sur la thématique de la santé.

Les causes de l’anémie par carence en fer

Des pertes sanguines

Chez l’adulte, l'anémie est le plus souvent causée par :

  • des pertes sanguines invisibles (90 % des cas) d’origine gastro-intestinale (saignements faibles mais prolongés), gynécologique (petits saignements répétés), urologique...;
  • des pertes sanguines visibles gastro intestinales (coloration noire des selles ou présence de sang rouge par exemple), gynécologiques (par exemple, règles très abondantes et/ou longues par exemple) ....

Ces saignements sont favorisés par la prise de certains médicaments et en particulier par la prise d'anticoagulants.

Un apport insuffisant de fer dans l'alimentation

L’anémie peut aussi être due à un apport insuffisant de fer dans l’alimentation, par rapport aux besoins du corps. Ceux-ci sont particulièrement importants pour deux catégories de population :

  • Chez les enfants de 6 mois à 5 ans : dans cette tranche d’âge, la croissance rapide, en particulier jusqu’à 3 ans, nécessite des quantités de fer importantes. La carence est fréquente chez les nourrissons de 6 à 18 mois. En effet, ils grandissent particulièrement vite et leur alimentation n’est pas encore pleinement diversifiée, d’où des apports en fer parfois insuffisants. Le manque de fer peut alors retentir sur leur développement psychomoteur et leurs défenses immunitaires. 
    Consulter le dossier : L’alimentation de l'enfant de la naissance à 3 ans
  • Chez les femmes enceintes : les besoins en fer augmentent considérablement avec la croissance du fœtus et du placentaplacenta
    Organe assurant les échanges entre la mère et le fœtus et la sécrétion des hormones de la grossesse.
    et l’augmentation importante du volume sanguin. Les femmes enceintes sont particulièrement touchées par une carence en fer, surtout en fin de grossesse, et plus particulièrement en cas de naissances multiples.
    Consulter l'article : Qu'est-ce qu'une alimentation équilibrée pendant la grossesse ?

Par ailleurs, une insuffisance d’apport en fer peut être liée à l’alimentation en cas de régime végétarien ou végétalien strict.
Consulter le dossier  : Alimentation de l'adulte.

Plus rarement, l’anémie est due à une mauvaise absorption du fer par le tube digestif, en raison d’une affection touchant la paroi digestive (ex. : maladie de Crohn).

Sources
  • Société française d'hématologie. Orientation diagnostique devant une anémie. Site internet : Campus d'hématologie de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2010 [consulté le 12 juin 2014]
  • Plantaz D. Anémie par carence martiale chez l’enfant. Site internet : Université Joseph Fourier. Grenoble (France) ; 2004 [consulté le 22 juin 2014]
  • Robert D, Baker FR, Greer and the Committee on nutrition. Diagnosis and prevention of iron deficiency and iron-deficiency anemia in infants and young children (0-3 years of age). Pediatrics. 2010;126(5):1040-50. 
  • National health service (NHS). Iron deficiency anaemia. Site internet : NHS choices. Londres ; 2014 [consulté le 12 juin 2014]
 
Suivant
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
CHIFFRES CLÉS

Dans le monde, l’anémie par carence en fer est la forme d’anémie la plus répandue.
Plus d’1,5 milliard d’êtres humains souffrent d’une carence en fer. Il s’agit surtout d’enfants et d’adolescents, de femmes enceintes ou en âge de procréer. Par exemple, en France, 25 % des femmes non ménopausées présentent un déficit en fer, et 5 % une anémie. Chez l’homme et le sujet âgé, ces affections sont moins fréquentes.