Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

Imprimer Envoyer à un ami
Alimentation de l’enfant et de l’adolescent, de 3 à 18 ans

Mis à jour le 29 juin 2016

Des repas équilibrés au fil de la journée

Votre enfant grandit et doit conserver une alimentation équilibrée. Elle doit lui apporter les nutrimentsnutriments
Éléments constituants des aliments. On distingue les macronutriments, regroupant les glucides, les lipides (ou graisses), et les protéines, et les micronutriments, qui regroupent les vitamines, les minéraux et les oligoéléments.
nécessaires à sa croissance, sans excès. Faites ainsi attention aux quantités qu’il mange et veillez à la répartition de ses repas sur la journée. Enfin, apprenez-lui à développer son goût afin d’apprécier de nouveaux aliments
.

Développez le goût de votre enfant

Il est possible que votre enfant n'aime pas ou ne connaisse pas certains aliments. Ne vous découragez pas s'il refuse de les manger. Souvenez-vous qu'il faut parfois goûter plusieurs fois un aliment avant de l'apprécier. Ne renoncez pas et proposez plusieurs fois à votre enfant les nouveaux aliments pour qu'il s'y habitue peu à peu.

À RETENIR

Quelques astuces pour que mon enfant apprécie les légumes

  • Je lui propose les légumes sous une autre forme : par exemple, je prépare des poireaux en vinaigrette, je les cuisine en soupe, en tarte ou encore en pot-au-feu.
  • Si mon enfant n'aime pas un aliment, je lui demande quand même de goûter seulement une bouchée, avant de passer au plat suivant.

Quelles quantités d'aliments donner à votre enfant ?

Les sensations de faim et de satiété (lorsque l'on n'a plus faim) sont des signaux du corps qui permettent de savoir quelle est la quantité d'aliments dont chacun a besoin.
Il est conseillé d'écouter sa faim et de s'arrêter avant d'avoir trop mangé.

La satiété - ©CNAMTS 2011
©CNAMTS 2011

Les repas de la journée d'un enfant ou d'un pré-adolescent

Sur une journée, les repas des enfants s'organisent autour d'un petit déjeuner, d'un déjeuner, d'un goûter et d'un dîner équilibrés.

Un petit déjeuner complet chaque matin

Il est important que votre enfant prenne un petit déjeuner le matin car celui-ci lui fournit l'énergie nécessaire pour la matinée.
Préparez-lui un bon petit déjeuner équilibré, composé d'un produit céréalier, d'un produit laitier et d'un fruit (ou un demi-verre de jus de fruits sans sucre ajouté).

Un déjeuner et un dîner équilibrés

Il est préférable que votre enfant prenne son déjeuner et son dîner à des horaires réguliers.

Au déjeuner et au dîner - ©CNAMTS 2011
©CNAMTS 2011

Un goûter... et un seul !

Le goûter est un moment important pour les enfants. Faites-en sorte qu'il ne soit pas pris trop proche du dîner. Proposez à votre enfant un ou deux aliments parmi les fruits, les laitages et les produits céréaliers.

Évitez que votre enfant ne grignote entre les repas ; le grignotage favorise le surpoids et les caries dentaires.

QUESTION-RÉPONSE

« Mon enfant est-il en surpoids ? »

Le surpoids peut être difficile à dépister tôt. Voici quelques signes qui doivent vous alerter :

  • vous êtes obligé d'habiller votre enfant avec des vêtements dont la taille est supérieure à son âge ;
  • votre enfant est essoufflé quand il court ;
  • il se plaint des moqueries de son entourage sur son apparence.

Au moindre doute, parlez-en à votre médecin ou à votre pédiatre.
Consulter l'article : Comprendre le surpoids et l'obésité de l'enfant et de l'adolescent

Bien manger et pratiquer une activité physique régulière

Être actif, c’est aussi important que d’avoir une alimentation équilibrée.
L'activité sportive protège la santé en diminuant les risques de développer de nombreuses maladies à l’âge adulte : maladies liées au risque cardiovasculaire, certains cancers, ostéoporose... et permet d'être en forme.

Il ne suffit pas que votre enfant fasse une heure de sport le mercredi ou le samedi. C’est tous les jours qu'il doit bouger.
Consulter l'article : Activité physique et santé

Source
  • Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). La santé vient en mangeant et en bougeant - Le guide nutrition des enfants et ados pour tous les parents. Site internet : Santé publique. Saint-Maurice (France) ; 2007 [consulté le 28 juin 2016]
  • Programme national nutrition santé. Manger mieux à tout âge. Site internet : mangerbouger.fr. Paris. [consulté le 28 juin 2016]  
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
À TÉLÉCHARGER

Le guide édité par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

Guide nutrition enfants et ados
LIEN UTILE
Manger bouger logo

Trouvez des idées de repas grâce à la Fabrique à menus.