Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Le lait comme seul aliment lors des premiers mois
Imprimer Envoyer à un ami
Alimentation de l’enfant, de la naissance à 3 ans

Mis à jour le 16 janvier 2017

Le lait comme seul aliment lors des premiers mois

Le lait constitue l’aliment essentiel et unique du bébé de sa naissance à l’âge de 6 mois. Il contient tous les nutrimentsnutriments
Éléments constituants des aliments. On distingue les macronutriments, regroupant les glucides, les lipides (ou graisses), et les protéines, et les micronutriments, qui regroupent les vitamines, les minéraux et les oligoéléments.
nécessaires à sa croissance et à la prévention des infections. Que ce soit au sein ou au biberon, la tétée est un moment d'échange privilégié avec votre enfant.

L'allaitement maternel

Nourrir son bébé au sein est le mode d'alimentation le plus adapté à ses besoins jusqu'à l'âge de 6 mois. Au delà, l'allaitement maternel peut être poursuivi à condition d'être complété par la diversification alimentaire.
Consulter l'article : L'alimentation de l'enfant de 6 mois à 8 mois

La composition du lait maternel varie selon les moments de la tétée et dans le temps selon l'âge de l'enfant.
Outre le lien relationnel mère-enfant, l'allaitement apporte au nourrisson tout ce dont il a besoin pour se développer. Si l'allaitement maternel dure au moins 3 mois, il protège le nourrisson des infections ORL, digestives et respiratoires. Si l'allaitement maternel exclusif est prolongé au moins 4 mois chez les nourrissons à risque d'allergie (père, mère, frère ou sœur allergique), il réduit ce risque allergique (eczéma atopique du nourrisson, asthme du nourrisson). Il prévient également le risque d'obésité pendant l'enfance et l'adolescence.

L'allaitement maternel est également bénéfique pour la maman. Il permet une perte de poids plus rapide dans les 6 premiers mois après l'accouchement, réduit à long terme le risque de cancer du sein ou de l'ovaireovaire
Organe de l’appareil reproducteur féminin, produisant les ovules et secrétant les hormones sexuelles : les œstrogènes et la progestérone.
avant la ménopause. Il aurait également un rôle dans la prévention de l'ostéoporose après la ménopause.

Le rythme et la durée des tétées varient selon les besoins de votre bébé.
L'ajout de vitamine D et de vitamine K (solutions buvables) est nécessaire chez l'enfant nourri au sein. Votre médecin traitant ou votre pédiatre vous expliqueront quand et comment donner ces vitamines.

QUESTION-RÉPONSE

Est-ce utile d'allaiter même si je ne le fais pas longtemps ?
Oui, même un allaitement de quelques semaines est bénéfique à votre enfant. En effet, le lait maternel est facile à digérer et il est vite assimilé. Le lait maternel est riche en anticorps, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, sucres, graisses, protéines... Tout ce dont votre bébé a besoin pour bien démarrer dans la vie.

Je fume : puis-je allaiter ?
Fumer pendant l'allaitement n'est pas recommandé. Le mieux est d'arrêter de fumer ou, si cela vous est impossible, de limiter au maximum votre consommation de tabac. En effet le tabac modifie le goût du lait, sa composition (présence de nicotine dans le lait) et en diminue la production. Par ailleurs, si vous fumez à proximité de votre nourrisson, vous l'exposez au tabagisme passif.

À VOIR : l'allaitement

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

Allaitement

L'alimentation au biberon

Si vous avez choisi de nourrir votre bébé au biberon, sachez que les laits infantiles "1er âge" sont bien adaptés à ses besoins. Demandez conseil à votre médecin traitant ou à votre pédiatre pour savoir quel lait acheter, quelle quantité lui donner, comment le préparer, quel type de tétine choisir, etc.

Consultez l’article "Quels laits infantiles choisir ?" sur le site Mpedia pour en savoir plus sur le lait pour votre enfant.

Un ajout en vitamine D est nécessaire, mais pas en vitamine K car les laits infantiles en contiennent.

POINT VIGILANCE

Procédure de suspension de commercialisation de l'Uvestérol D® (vitamine D)

Votre pédiatre prescrit à votre nourrisson de la vitamine D pour prévenir les carences.
Parmi les médicaments disponibles contenant de la vit D, l'Uvestérol D fait l'objet d'une procédure de suspension de commercialisation par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) à la suite du décès d'un nourrisson après administration d’Uvestérol D®. C'est le mode d'administration qui est en cause et non la vitamine D.

Dans l’attente de la décision définitive de l’ANSM, la Ministre de la Santé appelle, par mesure de précaution, les parents à ne plus administrer d’Uvestérol D® à leurs enfants.

Il existe des alternatives à l’Uvestérol D®. La vitamine D étant essentielle pour le développement des nourrissons, la Ministre appelle les familles à se rapprocher de leur professionnel de santé, qui leur proposera de la vitamine D sous une autre forme.

L'Uvestérol vitamine ADEC n'est plus commercialisé en pharmacie de ville. Son usage est réservé aux hôpitaux. Il peut être prescrit à l'hôpital, délivré par la pharmacie de l'hôpital pour les enfants qui présentent un syndrome de malabsorption (mucoviscidose, insuffisance intestinale...)

Pour répondre à vos questions, un numéro vert d’information est mis en place : 0800 636 636

Pour en savoir plus, consultez le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé

À VOIR - Comment donner un biberon ?

Si vous n'avez pas accès à cette solution, voici la transcription textuelle du contenu de la vidéo :

Vidéo de Mpédia montrant comment il faut donner un biberon

Tous droits réservés à mpedia.fr – le site d’information de l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les pleurs du nourrisson inquiètent les parents

Sachez qu'un bébé en bonne santé peut pleurer 2 à 3 heures par jour pour diverses raisons : coliques, reflux gastro-œsophagien, faim, couche humide, position inconfortable, besoin d'un câlin, ennui, fatigue, etc.
Gardez votre calme malgré la fatigue, apprenez les gestes qui peuvent aider votre bébé à s'apaiser et surtout ne le secouez pas même si vous êtes "à bout", c'est dangereux pour son cerveau !
Demandez conseil à votre pédiatre si les pleurs se répètent.

Consulter l'article : Que faire si votre bébé pleure beaucoup ?
Consulter l'article sur le site mpedia : Coliques et pleurs du nourrisson : comment les décoder ?

Sources
  • Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Carnet de santé maternité. Site internet : Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Paris ; 2006 [consulté le 16 juin 2016]
  • Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Les guides alimentaires du Programme National Nutrition Santé. Le guide nutrition de la naissance à 3 ans. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2005 [consulté le 16 juin 2016]
  • Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie. Allaitement maternel : les bénéfices pour la santé de l'enfant et de sa mère. Archives de Pédiatrie 2013;20:S29-S48
  • Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Uvestérol D®. Communiqué de presse de la Ministre du 4 janvier 2017. Site internet : Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Paris ; 2017 [consulté le 4 janvier 2017]
 
Suivant
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
CHIFFRES CLÉS

65 % des enfants nés en France en  2010 étaient allaités au sortir de la maternité.

À TÉLÉCHARGER

La brochure éditée par l'Inpes

Guide de l allaitement maternel

 

La brochure éditée par le Ministère de la Santé