Rechercher
La santé de A à Z
Par ordre alphabétique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Par partie du corps
Situations d'urgence
Situations d'urgence
L’essentiel pour réagir

Comment agir en cas d’urgence ? Quels gestes réaliser ? qui contacter ?

Offres de prevention
de l'Assurance Maladie

Pour accéder aux offres qui vous concernent, saisissez votre âge et votre sexe :

Rechercher
Sexe

 > 
Le traitement de l'adénome de la prostate
Imprimer Envoyer à un ami
Adénome de la prostate

Mis à jour le 6 décembre 2016

Le traitement de l'adénome de la prostate

L’adénomeadénome
Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.
de la prostate peut faire l’objet d’une simple surveillance. Mais lorsque la gêne est modérée, un traitement médicamenteux est utile. Enfin, la chirurgie est proposée dans certaines situations.

Le choix du traitement

Le choix du traitement de l'adénomeadénome
Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.
de la prostate dépend de l'importance de la gêne ressentie, du volume de l'adénomeadénome
Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.
, de son retentissement dans la vie de tous les jours et de l'état de santé général du patient.

Plusieurs solutions existent :

  • la simple surveillance peut être proposée lorsque la gêne est légère ou bien supportée, qu'il n'existe pas de complications et que la vessie se vide bien ;
  • les traitements médicamenteux sont indiqués lorsque la gêne est modérée ;
  • si le traitement médical n'est pas suffisant, une intervention chirurgicale est proposée.

Le traitement médicamenteux de l'adénome de la prostate ou hypertrophie bénigne de la prostate

Il est commencé lorsque les troubles urinaires deviennent gênants ; il existe différentes classes de médicaments, utilisées seules ou en association, dont les principales sont :

  • les alpha-bloquants qui luttent contre la contraction des voies urinaires et permettent d'uriner facilement. Les bénéfices se font sentir au bout de deux jours de traitement et les effets secondaires sont peu fréquents (vertiges, hypotension orthostatiquehypotension orthostatique
    Baisse de la tension artérielle lors du passage de la station couchée à la position debout.
    , palpitations, absence d'éjaculation) ;
  • les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase qui diminuent le volume de la prostate de 25 à 30 % au bout d'un an. Il existe fréquemment des effets secondaires : baisse de la libidolibido
    Désir sexuel
    et problème d'érection
  • les extraits végétaux (palmier de Floride ou prunier d’Afrique), dont le mécanisme d’action n’est pas connu exactement. Ces produits, même en traitement continu, ne font pas l’objet de recommandations officielles et ne peuvent dispenser d’une surveillance médicale régulière.

L'intervention chirurgicale comme traitement de l'adénomeadénome
Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.
de la prostate ou hypertrophiehypertrophie
Augmentation de volume.
bénigne de la prostate

La chirurgie de l'adénomeadénome
Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.
de la prostate peut être proposée lorsque :

  • le traitement médicamenteux est inefficace ;
  • la gêne est importante ;
  • il y a une complication.

Différentes techniques chirurgicales peuvent être utilisées :

  • la résection transurétralerésection transurétrale
    Retrait chirurgical d'un tissu pathologique par voie endoscopique (le matériel est introduit par l'urètre).
    de l'adénomeadénome
    Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.
    de la prostate par endoscopieendoscopie
    Exploration des cavités naturelles grâce à un dispositif optique le plus souvent souple.
    . Les effets secondaires peuvent être une éjaculation rétrogradeéjaculation rétrograde
    Émission de sperme vers la vessie lors de l'orgasme masculin.
    (dans 75 % des cas) et une incontinence urinaire (dans 1 % des cas) ;
  • la thermothérapie par radiofréquenceradiofréquence
    Technique de traitement qui utilise un courant électrique alternatif à haute fréquence pour chauffer et détruire les cellules des tissus.
    par endoscopieendoscopie
    Exploration des cavités naturelles grâce à un dispositif optique le plus souvent souple.
    urétrale
    . La principale complication peut être une rétention aiguë d'urine ;
  • l'incision cervico-prostatique consiste à pratiquer une petite incision de la prostate par voie endoscopique pour élargir le col vésical. Les effets secondaires peuvent être : une éjaculation rétrogradeéjaculation rétrograde
    Émission de sperme vers la vessie lors de l'orgasme masculin.
    (dans environ 25 % des cas) et une incontinence urinaire (dans environ 1 % des cas) ;
  • l'adénomectomie ou ablation chirurgicale de l'adénomeadénome
    Tumeur bénigne, par opposition au carcinome qui est une tumeur maligne, c’est-à-dire cancéreuse.
    . Les effets secondaires peuvent être une éjaculation rétrogradeéjaculation rétrograde
    Émission de sperme vers la vessie lors de l'orgasme masculin.
    dans environ 75 % des cas et une incontinence urinaire dans environ 1 % des cas ;
  • la pose de prothèses (stentsstents
    Dispositif métallique en forme de ressort que l’on introduit dans une artère qui présente un rétrécissement afin de la maintenir dilatée.
    )
    dans le canal par lequel s'écoule l'urine (l'urètreurètre
    Canal qui conduit l'urine de la vessie à l'extérieur où il s'ouvre par le méat urétral .Chez l'homme, il conduit aussi le sperme.
    ) peut être proposée pour faciliter l'écoulement de l'urine. Ce traitement est proposé aux personnes qui ne sont pas opérées.

Il existe des alternatives aux traitements chirurgicaux de référence : c'est la chirurgie endoscopique par laserlaser
Générateur d’une énergie lumineuse concentrée dans un faisceau très fin, provoquant une forte élévation thermique localisée et utilisé en médecine pour coaguler ou détruire des lésions.
. Différentes techniques existent et constituent une option thérapeutique compte tenu des avantages qu'elles présentent, notamment une hospitalisation plus courte et une convalescence plus rapide.

Source
  • Haute Autorité de santé (HAS). Traitement des troubles urinaires du bas appareil liés à l’hypertrophiehypertrophie
    Augmentation de volume.
    bénigne de la prostate par laserlaser
    Générateur d’une énergie lumineuse concentrée dans un faisceau très fin, provoquant une forte élévation thermique localisée et utilisé en médecine pour coaguler ou détruire des lésions.
    . Rapport d'évaluation technologique. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (Paris) ; 2013 [consulté le 18 septembre 2015]
  • Association française d'urologie (AFU). HypertrophieHypertrophie
    Augmentation de volume.
    bénigne de la prostate (HBP). Site internet : Urofrance. Paris ; 2013 [consulté le 18 septembre 2015].
  • Descazeaud A, Robert G, Delongchamps N.B., Cornu J.N., Saussine J, Haillot O "et al". Bilan initial, suivi et traitements des troubles mictionnels en rapport avec l'hyperplasie bénigne de la prostate : recommandations du CTMH de l'AFU. Prog Urol. 2012;22(16):977-988.
Avez-vous trouvé les informations recherchées ?
Annuaire santé
Tarifs, horaires, spécialité, localisation... trouvez le médecin qui vous convient.
LE SAVIEZ-VOUS ?

Vous constatez des effets indésirables secondaires à votre traitement ? Il est possible de les atténuer. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien, et consultez le site ameli.fr.

INFO PRATIQUE

Vous allez être hospitalisé : toutes les informations sur vos droits et démarches sont sur le site ameli.fr.

À TÉLÉCHARGER

Vous allez subir une intervention urologique sur la prostate, consultez la fiche élaborée par l’Association française d’urologie :